dimanche 14 avril 2024
AccueilInternationalQuatre Français pour briser la glace

Quatre Français pour briser la glace

MEYDAN (AE), VENDREDI

Quatre Français pour briser la glace

Après le riche programme du Fashion Friday c’est un vendredi plus calme qui nous attend à Meydan avec un seul Groupe au menu : les Dubai Millennium Stakes (Gr3). Cette course semble promise au Godolphin New London (Dubawi), placé du St Leger (Gt1) en 2022 mais qui effectuera sa grande rentrée, n’ayant plus été revu depuis septembre dernier. New London sera principalement opposé à l’irlandaise Trevaunance (Muhaarar), placée de Gr1 l’an dernier. Ce Groupe n’est certainement pas la course qui fera fantasmer les turfistes de l’Hexagone mais, heureusement, la soirée nous offrira trois autres épreuves où la France peut enfin espérer briser la glace dans ce Carnival. Ainsi, Batwan (Kendargent) et Demain (More The Ready) s’aligneront dans le Dubai Sprint (L) sur 1.200m alors que la pouliche Nadelia (Spanish Moon) sera au départ du Jumeirah Fillies’ Classic, course à conditions richement dotée (75.000 €) programmée sur 1.400m. Enfin, c’est quasiment en toute fin de réunion que Shamrock Glitter (Shalaa) tentera de prendre sa revanche sur le Godolphin Legend of Time (Sea The Stars), son récent tombeur en tout début d’année.

De mauvaises cordes pour Batwan et Demain

Lauréat de la Breeders’ Cup Juvenile Turf Sprint (Gr1), le Godolphin Mischief Magic (Exceed and Excel) a connu une année 2023 difficile et, dans la foulée de la Commonwealth Cup (Gr1), il a été castré. Il a ensuite revu ses prétentions à la baisse sans se montrer très impressionnant et, lors de sa rentrée dans le Dubai Dash (L), il a trouvé les 1.000m trop courts pour ses aptitudes. Vendredi, Mischief Magic va retrouver les 1.200m, sa véritable distance. Demain et Batwan n’ont pas été gâtés par le tirage au sort des places à la corde, s’élançant respectivement des stalles 12 et 14. Cette saison, à Meydan, les courses rectilignes ont été favorables aux chevaux qui ont évolué avec de petits numéros. Ceci dit, Demain, qui a bien couru en dernier lieu dans un handicap sur plus long et Batwan, déjà peu heureux en s’élançant en dehors lors de sa rentrée, conservent assurément un rôle à jouer. Wallbank (Kodiac) a également connu une précédente saison délicate mais, lors de sa rentrée pour l’entraînement de George Boughey, il a survolé un handicap sur ce même parcours. La jument Ladies Church (Churchill) a déjà évolué dans les Grs1 mais elle a visiblement perdu un peu de sa superbe alors que Yonafis (Golden Horn) a changé de registre suite à son passage chez Michael Costa. De là à le voir surprendre…

Nadelia face à deux Godolphin

Les débuts victorieux de Nadelia, le 15 décembre, à Chantilly ont encouragé Nicolas Caullery et Marine Henry à placer la petite sœur de King Gold (Anodin) dans l’équipe en partance pour Meydan. Ce jour-là, la pouliche était encore emmurée vivante à mi-ligne droite lorsque Christophe Soumillon est parvenu à la déboîter pour finalement atteindre le poteau en tête après avoir accompli ses derniers 400m en 22’’22. Le Jumeirah Fillies Classic avait lancé l’an dernier la future lauréate des 1.000 Guineas (Gr1), Mawj (Exceed and Excel). Cette année, Godolphin pourra compter sur deux pouliches qui, au contraire de Mawj, lauréate de Gr2 et placée des Cheveley Park Stakes (Gr1), ont connu une campagne plus discrète à 2ans. Cinderella’s Dream (Shamardal) est invaincue en deux sorties, après un premier succès obtenu en mai et un second, trois mois plus tard, à Thirsk. Beautiful Love (Siyouni) a ouvert son palmarès lors de sa troisième sortie à Newmarket mais, ensuite, dans les Montrose Stakes (L), elle a échoué au pied du podium, sans véritable excuse… exception faite d’un terrain peut-être trop lourd. Après une troisième place obtenue dans le Prix Six Perfections (Gr3) et un rating de 95, Geologist (Territories) a remporté sa Listed en Allemagne.

Shamrock Glitter veut sa revanche

Il faudra attendre 18 h 35 pour assister aux Jumeirah Guineas. Il y a quatre semaines, le pensionnaire de Francis-Henri Graffard, Shamrock Glitter, a fait un instant illusion dans le trial, se classant bon deuxième à une longueur du Godolphin Legend of Time. Il peut cette fois prendre sa revanche mais, selon les bookmakers, la course ne se résume pas à un match retour entre ces deux compétiteurs. À tel point que le deuxième favori n’est autre que le second Godolphin, Musical Act (Dark Angel). Avec 200m de plus à parcourir cette fois, Shamrock Glitter peut progresser et offrir enfin un premier succès à la France dans ce Carnival…

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires