samedi 2 mars 2024
AccueilCoursesUn avion nommé Keran (K)

Un avion nommé Keran (K)

Cagnes-sur-Mer, dimanche

Prix des Calanques (Classe 2)

Un avion nommé Keran (K)

Lauréat de l’édition 2023 du Prix des Calanques (Classe 2) avec Swing for Me (Wootton Bassett), Jean-Claude Rouget conserve, cette année, son titre grâce à Keran (K) (Blue Point), un poulain promis à un bel avenir. L’élève et représentant de Son Altesse l’Aga Khan va désormais monter les échelons. 

De la dernière à la première place

Lors de ses débuts dans le Prix Jacques Boutier, à Tarbes, Keran s’était déjà montré impressionnant mais après cette sortie, il a été écarté des pistes pendant six mois. De retour fin octobre, il se testait dans une Classe 2 à Toulouse, remporté par un certain Tomakay (K) (Toronado), lequel est invaincu en trois sorties. Dimanche, à Cagnes, Keran découvrait la P.S.F., les 1.300m en compétition ainsi que son jockey, Cristian Demuro. Dans une épreuve rythmée, il a été monté en dernière position et quelque peu isolé mais, dans la ligne droite, nous n’avons vu que lui… Décalé en pleine piste par son jockey, il a su regagner mètre après mètre sans que son jockey n’ait besoin de le cadencer. Au passage du poteau, il s’impose de quatre longueurs et demie, sans avoir laissé aucune chance à ses concurrents. Derrière lui, on retrouve Nova Ken (Kendargent), laquelle devance d’une demi-longueur Daiquiberry (Al Wukair).

L’estime de son entraîneur

Présent à Cagnes-sur-Mer, Jean-Claude Rouget a déclaré au micro d’Equidia : « Je suis toujours sur la réserve avant la course… C’est le point commun de tous les entraîneurs ! Cela fait deux mois que j’attends cette course et j’espérais la gagner. Il a peu couru et a peu de métier… Mais lorsqu’ils sont bons, ils sont bons. Il est fait en poulain de vitesse, comme les chevaux de sa famille. Il devrait être intéressant dans les belles courses cette saison. Pour la suite, il devrait courir une Classe 1 à Toulouse, avant de rejoindre mon écurie à Deauville, pour courir les Listeds et les Groupes de vitesse à Paris. » 

Une très bonne famille de vitesse de l’élevage Aga Khan

Élevé par ses propriétaires, Keran est un fils de l’étalon de Darley Blue Point (Shamardal) et de Kerasona (Oasis Dream), laquelle a remporté cinq courses dont le Prix Hampton (L) à Maisons-Laffitte, et s’est placée quatrième du Prix de Meautry (Gr3). Au haras, Keran est son septième produit. Parmi les précédents, trois ont couru et ils se sont tous imposés. La deuxième mère, Kerasa (Daylami), a remporté sa course de début à Saint-Cloud et elle a donné quatre black types dont Keratiya (Iron Mask), gagnante du Prix du Bois (Gr3), et Kerman (Invincible Spirit), troisième du Prix Saraca (L). La troisième mère, Keraka (Storm Bird), s’est imposée dans les Anglesey Stakes (Gr3) au Curragh. Au haras, elle a donné Keramani (Linamix), troisième du Prix de la Porte Maillot (Gr3).

Giant’s Causeway

Shamardal

Helsinki

Blue Point

Royal Applause

Scarlett Rose

Billie Blue

KERAN (K) (M3)

Green Desert

Oasis Dream

Hope

Kerasona

Daylami

Kerasha

Keraka

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires