mercredi 19 juin 2024
AccueilCoursesWootton Verni a tout d'un bon poulain

Wootton Verni a tout d’un bon poulain

Chantilly, vendredi

Prix du Castel (Classe 1)

Wootton Verni a tout d’un bon poulain

Il n’a désormais plus connu la défaite depuis trois courses. Déjà lauréat précédemment de deux Classes 2, à Marseille, Wootton Verni (Wootton Bassett) a remis le couvert, vendredi, s’adjugeant cette fois le Prix du Castel (Classe 1). Limites inconnues pour le représentant de Jean-Pierre Dubois et Jean-Claude Seroul !

Grandissime favori de l’épreuve, Serimini (Siyouni) a manqué son départ, étant aussitôt relayé en dernière position. Wootton Verni, lui, a patienté au troisième rang d’un peloton évoluant en file indienne et emmené par Bolide Porto (Le Havre). Sollicité à mi-ligne droite seulement, le pensionnaire de Jérôme Andreu a facilement pris l’avantage. Une fois devant, Wootton Verni s’est quelque peu repris mais il a su repartir lorsqu’il a été attaqué par Holy See (Night Of Thunder), bon finisseur. Sans démériter, ce dernier échoue finalement d’une tête pour le succès. Quatre longueurs plus loin, la rentrante, Shalella (Shalaa) complète le podium devant Serimini qui n’a jamais pu faire illusion pour un meilleur classement.

Toutes les qualités d’un bon poulain

À sa descente de cheval, Christophe Soumillon a confié sur Equidia : « Wootton Verni a pris facilement le meilleur. Mais, une fois devant, il s’est un peu repris. Cela étant, lorsqu’il a senti qu’Holy See revenait sur lui, il a remis un bon coup de rein pour conserver le meilleur. C’est un poulain très maniable qui est capable d’accélérer très fort et qui a tout pour faire un bon élément, d’autant qu’il possède un excellent mental. Je pense qu’il a beaucoup d’atouts pour espérer bien faire à l’avenir. »

Un neveu de Volta

Élevé par Thierry de La Héronnière et Salabi Racing, Wootton Verni a été acheté lors de la vente de yearlings d’octobre Arqana 2022 par Frédéric Rossi pour la somme de 175.000 €, alors qu’il était présenté par le haras d’Ellon. C’est un fils de l’étalon de Coolmore Wootton Bassett (Ifraaj) et de Vernie (Kendargent), laquelle a gagné un maiden sur la P.S.F. de Deauville et s’est placée à trois reprises à l’âge de 3ans. Wootton Verni est son deuxième produit, après Prince Mario (Almanzor), un 4ans, toujours maiden en cinq sorties. Vernie a un 2ans par Le Havre (Noverre) et un yearling par St Mark’s Basilica (Siyouni). La deuxième mère, Persian Belle (Machiavellian), a bien produit puisqu’elle a donné huit gagnants dont Volta (Siyouni), lauréate du Prix de Sandringham (Gr2) mais également deuxième du Prix Rothschild et troisième du Prix de Diane (Grs1). Vernie a également donné Calvados Blues (Lando), troisième de la Dubai Sheema Classic (Gr1) ou encore Scherzo (Wootton Bassett), deuxième du Prix des Chênes (Gr3). Sous la troisième mère, on retrouve notamment Neatico (Medicean), multiple gagnant de Groupe en Allemagne et vainqueur du Grosser Dallmayr Bayerisches Zuchtrennen (Gr1).

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 51’’26

De 1.000m à 600m : 24’’82

De 600m à 400m : 11’’78

De 400m à 200m : 11’’42

De 200m à l’arrivée : 11’’78

Temps total : 1’51’’06

Zafonic

Iffraaj

Pastorale

Wootton Bassett

Primo Dominie

Balladonia

Susquehanna Days

WOOTTON VERNI (M3)

Kendor

Kendargent

Pax Bella

Vernie

Machiavellian

Persian Belle

Nicola Bella

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires