mardi 16 avril 2024
AccueilÉlevageZarak pour la sœur et la mère de Simca Mille

Zarak pour la sœur et la mère de Simca Mille

Dans les cuisines des éleveurs

Zarak pour la sœur et la mère de Simca Mille

La victoire de Simca Mille dans le Grosser Preis von Berlin (Gr1), une de ses trois victoires de Groupe en 2023, a été l’un des temps forts de la saison dernière pour la Pérelle. L’élevage de Jurgen Winter a terminé dans le top 10 des éleveurs français. Et l’année 2024 commence bien avec les deux Listeds du vétéran Hooking.

William Rimaud, le directeur du haras, nous a expliqué : « La mère de Simca Mille, Swertia (Pivotal), a une yearling par Zelzal (Sea the Stars). Et elle est pleine de Sea the Stars (Cape Cross). En 2024, elle va à Zarak (Dubawi). Nous avons malheureusement peu de chevaux de cette origine. Sœur de Simca Mille, Sadia (Kodiac) est entrée au haras après avoir gagné sa course. Et comme sa mère, elle sera saillie par Zarak cette année. » Le résident du haras de Bonneval a terminé l’année 2023 avec 21 % de black types par partant dans l’hémisphère Nord, ce qui est un taux de réussite assez considérable, même pour un étalon stationné en Europe continentale. C’est plus que Kingman (Invincible Spirit), Night of Thunder (Dubawi) ou Lope de Vega (Shamardal) au même stade de leur carrière. Ou, si l’on veut le comparer à des étalons français, c’est aussi un meilleur taux de réussite que Wootton Bassett (Iffraaj) ou Siyouni (Pivotal) au classement “cumulatif” des étalons de troisième production. Seul le temps dira si Zarak fait partie des “très grands” mais il réalise un départ canon. Au sujet du jeune sire des Aga Khan Studs, William Rimaud précise : « Nous avons la chance d’avoir un bon fils de Dubawi au haras en France. Et nous ne voulions pas faire voyager ces deux juments. Autant utiliser les quelques très bons étalons de notre pays. Monsieur Winter a un certain nombre de parts d’étalons, il soutient le parc français et cela lui a réussi. Swertia est solide physiquement. Zarak devrait lui convenir. L’année dernière, sa yearling par Sea the Moon s’est bien vendue au mois d’octobre à Deauville. C’était le bon moment pour aller aux ventes suite aux performances de Simca Mille. Swertia n’a que 11ans, elle a encore un bel avenir de poulinière devant elle. »

Pinatubo pour la mère d’Hooking

Quadruple lauréat de Listed, Hooking approche des 500.000 € de gains avec les primes : « C’est superbe, des chevaux aussi performants en prenant de l’âge. Je crois que c’est un peu une marque de fabrique du haras de la Pérelle, un élevage qui a prouvé sa capacité à sortir des sujets qui font de longues et belles carrières. On essaye vraiment d’élever des chevaux en bonne santé, le plus naturellement possible. Et j’ai le sentiment que cela convient bien aux familles historiques du haras, comme celle qui a donné Hooking. Cette souche avait par exemple brillé avec Mille et Mille (Muhtathir), un cheval que l’on a vu longtemps à bon niveau. C’est dommage qu’Alia’s Rose (Lope de Vega) se soit accidentée aussi tôt dans sa carrière. Deuxième mère d’Hooking, Quezon Sun (Monsun) est malheureusement morte cette année. Mais nous avons une belle yearling par Ectot (Hurricane Run). Dans cette souche, nous avons un certain nombre de femelles au haras, comme Quanzhou (Dubawi), la mère d’Hooking, qui est promise à Pinatubo. Il va avoir ses premiers 2ans en 2024, mais la jument est confirmée. Et les yearlings étaient très beaux. La philosophie du haras de la Pérelle, c’est d’aller aux ventes avec les mâles et de conserver les femelles pour aller aux courses. Nous essayons donc d’utiliser des étalons qui parlent au marché et dont nous aurons envie d’avoir des filles, un jour, au haras. »

Une famille en plein développement

Lorsque Jurgen Winter a acquis Quezon Sun il y a deux décennies, la famille était loin d’avoir le développement qu’on lui connaît actuellement. C’est vraiment le travail effectué à la Pérelle qui a payé et qui porte ses fruits aujourd’hui. Dans la production de Quanzhou, plusieurs éléments intéressants sont actuellement à l’entraînement : « Quendresa (Wootton Bassett) progresse mentalement. Elle est chez Francis-Henri Graffard et devrait être intéressante à suivre cette année. Son frère Le Destrier (Le Havre) a pris du black type dans les pays de l’Est… Il a aussi couru au niveau Gr1 en Allemagne face à Simca Mille. Le yearling par Oasis Dream a été acquis par des propriétaires de l’Est de l’Europe, Loko Trans. Ils sont allés jusqu’à 80.000 €, une somme considérable si on compare avec les habitudes de ces acheteurs chez Arqana… Ces personnes nous ont confié que le cheval serait entraîné en France après avoir été débourré en République tchèque. Les performances de Le Destrier ont pesé… »

Le sang de No Nay Never pour Quitura et sa mère

Toujours dans la même souche, Quamoclit (Sea the Stars) est notamment la mère de Quitura (Muhtathir), deuxième du Prix Petite Étoile (L) : « Quamoclit va à Ten Sovereigns (No Nay Never), toujours dans l’idée d’apporter un peu de vitesse et des courants de sang différents. L’an dernier, elle était allée à No Nay Never (Scat Dadddy). Nous avons conservé Quisisana (Le Havre) pour sa saison de 4ans chez Francis-Henri Graffard. Son entraîneur l’estime. Et Stéphane Wattel aime beaucoup la 3ans Que Bella (Kendargent). Et il a d’ailleurs acheté le frère par Persian King (Kingman). Quitura va à No Nay Never en 2024. »

À cheval entre plat et obstacle

La grande souche des “W” du Gestüt Ravensberg est présente depuis plusieurs générations au haras de la Pérelle. En particulier par l’intermédiaire de Walkure (Nathaniel), la mère de Dee Capo (Maxios), placé de Groupe en obstacle, et Wida (Zarak) qui a rejoint son frère chez Gordon Eliott après sa victoire dans le Derby Suisse. Il va porter les couleurs de Robcour : « Walkure a une 2ans par Doctor Dino et son papier est vraiment en train de prendre une orientation obstacle. Cette Doctor Dino était une très belle yearling et elle va chez Stéphane Wattel. Nous avons une yearling par Zarak. Il va être intéressant de suivre Wida cette année. Le cheval s’est encore mieux vendu que nous l’espérions ! Il avait besoin d’être castré et Philippe Decouz l’avait déjà fait sauter. A priori, il montrait du talent. Peut-être le verra-t-on un jour à Cheltenham ! En 2024, Walkure sera saillie par Space Blues. Cette très grande jument avait besoin d’un cheval plus léger, avec de la vitesse. Elle est pleine de Too Darn Hot. »

Morning Dust (Invincible Spirit) est la mère de Lever du Soleil (Le Havre), placée de Groupe en obstacle. Rachetée 7.000 €, la jument a depuis donné Morning Air (Doctor Dino), gagnante de son maiden à Saint-Cloud par huit longueurs : « Morning Dust n’a pas eu une enchère en novembre. Finalement, sa Kendargent s’est bien vendue. Et elle retourne à Kendargent. Sa 2ans a bien gagné en fin d’année dernière. On verra cette année ! Dans tous les cas, c’est un espoir black type. »

Des achats

Le haras de Pérelle a beaucoup investi dans la jumenterie ces dernières années. Gagnante du Prix de la Cochère (L), Testa (Acclamation) a été acquise en 2016 chez Goffs : « La yearling de Testa, par Hello Youmzain, a été vendue à Peter Kavanagh. Elle devrait aller chez George Boughey. Nous avons une très belle yearling par Sotsass. Testa est pleine de Churchill et elle va à Hello Youmzain. On reproduit un croisement qui semble fonctionner. » L’origine est bien vivante, avec en particulier sous la deuxième mère Givemethebeatboys (Bungle Inthejungle), troisième des Phoenix Stakes (Gr1).

Acquise 600.000 Gns en décembre, Peinture Secrète (Lope de Vega) est issue de la grande souche des “P” de l’élevage Wildenstein. C’est une fille de Lope de Vega (Shamardal), un étalon qui approche les 10 gagnants de Groupe en tant que père de mère : « Nous avons acheté Peinture Secrète, la sœur de Pensée du Jour. Une très jolie Lope de Vega. Elle a pouliné d’un mâle de Camelot et va à Siyouni. » Le leader du parc français va aussi saillir la gagnante de Gr1 Giofra (Dansili) et Extreme Fast (Le Havre), lauréate du Prix de Liancourt (L)

Achetée 300.000 Gns, Burmese Ruby (War Front) est la propre sœur de deux chevaux de Groupe en Irlande : « Burmese Ruby a un pedigree américain. Elle a pouliné d’une belle pouliche par Wootton Bassett. C’est une magnifique jument, avec de la taille et une belle locomotion. On l’envoie à Onesto. »

L’année 2023 a été fructueuse pour Exceed and Excel (Danehill) en tant que père de mères, notamment grâce à Vandeek (Havana Grey). À Tattersalls, le marteau est tombé à 260.000 Gns pour Mejthaam (Exceed and Excel) : « Elle vient de Shadwell. C’est une gagnante sur 1.200m en Angleterre et elle a donné le tout premier produit de Baaeed. Nous l’envoyons à Vadeni. »

Les autres familles du haras

Gagnante de Classe 2, Rocambolesque (Kodiac) est considérée comme un espoir black type pour 2024. C’est la famille d’un des meilleurs élèves du haras de la Pérelle, Gentlewave (Monsun) : « Nous avons encore la deuxième mère de Rocambolesque, Spring Wave (Dr Fong), et elle va à Sealiway. » Celenza (Dansili) a déjà produit le gagnant de Groupe Tornibush (Dream Ahead) : « Nous avions bien vendu la yearling de Celenza. Après Churchill, elle va à Hello Youmzain, un étalon très en vogue actuellement. » La précoce Endless Joy (Showcasing) s’est classée troisième des Firth of Clyde Stakes (Gr1) : « Elle a donné une belle yearling qui s’est bien vendue et qui va courir pour Amo Racing. Actuellement, elle a un yearling par Siyouni et elle est pleine de St Mark’s Basilica. Elle retourne à Blue Point. »

Placée du Diane, gagnante des Prix de la Grotte et des Réservoirs (Grs3), Rosacea (Soldier Hollow) sera saillie pour la première fois : « Rosacea va à Siyouni et sa mère, Relizane (Zamindar), est promise à Erevann (Dubawi). C’est le croisement Dubawi sur Zamindar. » Fille de la gagnante de Gr1 Reggane (Red Ransom), Robbia (Le Havre) est destinée à Galiway (Galileo).

Les croisements évoqués dans cet article

Jument Étalons 2024
Endless Joy Blue Point
Relizane Erevann
Robbia Galiway
Testa Hello Youmzain
Celenza Hello Youmzain
Morning Dust Kendargent.
Quitura No Nay Never
Burmese Ruby Onesto
Quanzhou Pinatubo
Spring Wave Sealiway
Peinture Secrète Siyouni
Rosacea Siyouni
Extreme Fast Siyouni
Giofra Siyouni
Walkure Space Blues
Quamoclit Ten Sovereigns
Mejthaam Vadeni
Swertia Zarak
Sadia Zarak

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires