dimanche 16 juin 2024
AccueilInstitutionÀ l’Assemblée générale de la Fédération régionale Anjou Maine Centre Ouest

À l’Assemblée générale de la Fédération régionale Anjou Maine Centre Ouest

À l’Assemblée générale de la Fédération régionale Anjou Maine Centre Ouest

L’hippodrome des Hunaudières,au Mans accueillait, vendredi 8 mars, l’Assemblée générale de la Fédération régionale Anjou Maine Centre-Ouest placée sous la présidence d’André Martin et la vice-présidence de Bruno Hivert depuis le 1er janvier 2024.

Les travaux de l’Assemblée se sont déroulés en présence des représentants des deux sociétés-mères, France Galop (Philippe Bouchara et David Aélion) et la Setf (Frédéric Ferraz, Guillaume Maupas et Freddy Dupont), du PMU (Sylvain Dominé et Charlotte Moreau) et du secrétaire général de la Fédération nationale des courses hippiques, Pierre Préaud. Les 33 associations de courses étaient également réunies avec l’ensemble des socioprofessionnels composant les deux Comités régionaux, présidés par Jean-Luc Guillochon pour le galop et par Jean-Philippe Mary pour le trot.

Hommage à Joël Bourgeois

Le président, André Martin, a salué, à travers le rapport d’activité 2023, l’ensemble des présidents et bénévoles des 33 associations de courses qui ont œuvré tout au long de l’année à faire vivre les 192 réunions de courses organisées. « Ils ont ainsi pu, avec le concours de plus de 3.000 vacations de techniciens de notre GIE Anjou Maine Centre-Ouest, assurer le bon déroulement de plus de 1.580 compétitions. Ce sont 192 réunions de courses, auxquelles il faut ajouter les 70 réunions de qualifications de chevaux trotteurs. » Il a terminé son propos en rendant hommage, avec Bruno Hivert, à Joël Bourgeois par ces mots : « Cher Joël, tu nous as transmis le flambeau ce 1er janvier 2024, après un premier mandat de vice-président sur la période 2007-2011, et, trois mandats de président sur la période 2011-2023. Toi, l’homme d’Écommoy, installé président en 2000, tu auras ainsi été à la tête de notre fédération pendant 16 années, 16 saisons de courses hippiques. Non seulement, tu auras servi pleinement notre fédération, mais aussi, tu auras assumé des responsabilités nationales, aussi bien au sein de l’une de nos sociétés mères (la SETF) que de notre fédération nationale (FNCH). Il est donc important, ce matin, de te manifester au terme de ce rapport moral toute notre gratitude, notre reconnaissance pour le temps et l’énergie consacrée à la vie de nos courses. »

Les enjeux à venir

Dans le cadre de cette Assemblée générale, le président de la Fédération Anjou Maine Centre-Ouest a rappelé quelques enjeux essentiels qui mobiliseront les acteurs de la fédération en 2024. Il a tout d’abord rappelé « l’importance de la formation des techniciens de la fédération en fonction sur nos hippodromes pour assurer le bon déroulement des compétitions et le nécessaire renouvellement des collaborateurs qui est devant nous. » Il a ensuite insisté sur le besoin de travailler sur une proposition de calendrier des courses 2025 avant le début de l’été 2024 – « des évolutions sont nécessaires, à nous de convaincre nos associations de courses et nos sociétés de mère avec pour seul objectif de répondre aux attentes des professionnels. » Finalement, il a évoqué des projets de rationalisation des moyens de la fédération qui pourront notamment se traduire par un regroupement sur un même site, au Lion- d’Angers, des ateliers techniques et services administratifs.

Pour terminer cette matinée d’échanges, un plan de communication a été présenté par Alexandre Cadu et Lucile Guinaudeau. L’objectif partagé a été rappelé par André Martin : « Il faut nous mobiliser non seulement pour faire venir de nouveaux publics sur nos hippodromes mais aussi pour améliorer la qualité de l’accueil et surtout obtenir l’engagement de notre public de revenir sur un autre hippodrome de la fédération. »

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires