jeudi 20 juin 2024
AccueilCoursesGoa teste les limites de sa tenue

Goa teste les limites de sa tenue

Chantilly, jeudi

Prix de la Pistole (Classe 1)

Goa teste les limites de sa tenue

De course en course, Goa (No Nay Never) confirme toute l’estime de son mentor, Nicolas Clément. Gagnante (avec la manière) de son maiden en début d’année sur le mile, elle était rallongée jeudi dans le Prix de la Pistole (Classe 1).

La représentante de l’écurie Francky Defossé et de Frédéric Sauque s’impose, mais la distance de 1.900m a vraiment semblé être le bout du monde pour elle… Elle est allée devant et, dans un premier temps, elle a animé à une allure modérée. Les quatre autres concurrentes l’ont suivie en file indienne. Goa a abordé la ligne droite en tête et elle a repoussé les attaques de Chasuble (Cloth of Stars) puis de Tokyo Dreamer (Advertise). Plafonnant un peu pour finir, Goa résiste toutefois du minimum à l’excellente fin de course de la favorite Almara (Almanzor) qui échoue d’un nez. Les meilleurs temps partiels sont à mettre au crédit de Birthe (Study Of Man) qui portait la casaque d’Alain Jathière pour la première fois. Vue en dernière position dans le parcours, elle termine bien sans avoir eu le plus fluide des parcours pour se classer troisième, à trois quarts de longueur.

Les courses black types… sur plus court

Frédéric Sauque nous a confié : « C’est une victoire qui fait plaisir. Mais toutes les victoires font plaisir… Surtout que nous l’avons achetée yearling. La distance de 1.900m semble un peu longue pour elle. Je laisse faire l’entraîneur pour la suite… » Nicolas Clément a réagi : « C’est certainement une future black type. On y croit. Elle va monter les échelons. Peut-être ira-t-elle sur les 1.800m du Prix Finlande (L). Le Prix Vanteaux (Gr3) arrive certainement trop vite. Nous allons étudier le programme.  »

Sa sœur est placée de Groupe sur 2.000m

Élevée par Lynch-Bages, Goa a été présentée par le haras des Capucines à la vente de yearlings d’août, où le marteau est tombé à 120.000 € en faveur de Frédéric Sauque. C’est une fille de l’étalon de Coolmore No Nay Never (Scat Daddy) et de Music In My Heart (Galileo), restée inédite. Outre Goa, on lui doit plusieurs vainqueurs dont Muzyka (Danehill Dancer), troisième des Wakeful Stakes (Gr2, 2.000m) en Australie. Music In My Heart a une yearling par No Nay Never. La deuxième mère, Rainbow Goddess (Rainbow Quest), est gagnante d’une course en Allemagne. C’est la génitrice de l’étalon d’obstacle Mahler (Galileo), deuxième du St Leger et troisième de la Melbourne Cup (Grs1). Enfin, la troisième mère est la célèbre poulinière Dancing Rocks (Green Dancer). Cette dernière a gagné les Nassau Stakes (Gr2, à l’époque) et a ensuite produit de nombreux black types dont Glatisant (Rainow Quest) qui n’est autre que la mère de Footstepsinthesand (Giant’s Causeway) ou encore Pedro the Great (Henrythenavigator).

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 59’’77

De 1.000m à 600m : 25’40

De 600m à 400m : 11’’71

De 400m à 200m : 11’’11

De 200m à l’arrivée : 11’’66

Temps total : 1’59’’65

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires