mardi 18 juin 2024
AccueilCoursesPremiers pas réussis pour Jalila Morivière

Premiers pas réussis pour Jalila Morivière

Auteuil, dimanche

Prix Hubert de Navailles (Haies)

Premiers pas réussis pour Jalila Morivière

Cinquième d’un bumper irlandais à la fin de son année de 4ans pour l’entraînement de Paul Nicholls et la casaque de John McManus, Jalila Morivière (Joshua Tree) a ensuite traversé la Manche. Transférée dans les boxes de Daniela Mele pour le compte d’Ikarusracing, la jument n’a pas mis longtemps à s’acclimater…

Lauréate en plat sur 3.200m au Mans, le 11 mars, Jalila Morivière découvrait cette fois les haies d’Auteuil à l’occasion du Prix Hubert de Navailles (Haies). Associée à Nicolas Gauffenic, elle a patienté au centre du peloton, sautant les obstacles comme une jument expérimentée. Allant encore librement au bout de la ligne d’en face, Jalila Morivière a sauté l’avant-dernière haie en cinquième position. Quelque peu “brouillonne” lors du franchissement de l’ultime difficulté, elle s’est ensuite bien ressaisie sur le plat. En jument lutteuse, Jalila Morivière s’est finalement détachée dans les 100 derniers mètres. Un instant pris de vitesse, Hoppefull Has (Martaline) est ensuite bien reparti pour finir. Il se classe deuxième à un peu plus d’une longueur. Parti de loin, dès la sortie du dernier tournant, le favori, Colbert du Berlais (Poliglote) est finalement troisième, une longueur et demie plus loin.

Son entourage était confiant

Encore à cheval, Nicolas Gauffenic a confié sur Equidia : « Après la haie d’essai, je me suis dit que je n’avais pas besoin de me poser beaucoup de questions car la jument sautait très bien. Et comme son entourage m’avait dit qu’elle était très bien mise et qu’elle était prête… D’ailleurs, elle venait de bien gagner au Mans. Dès lors, même si nous n’avions pas le meilleur pedigree de la course, Jolila Morivière avait le droit de bien se comporter. Elle est encore neuve. On l’a montée pour elle et cela lui a parfaitement convenu. Rien ne la déstabilise… »

La nièce d’une gagnante du Prix d’Arles

Élevée par Patrick Harroin et Céline David, Jalila Morivière est une fille de l’étalon du haras du Grand Courgeon Joshua Tree (Montjeu) et de Princess Morivière (Passing Sale), restée inédite. Jalila Morivière est le quatrième produit de sa mère mais son premier gagnant. Elle a tout de même produit Général Morivière (König Turf), un cheval de 8ans qui s’est placé à plusieurs reprises sur les haies en Irlande. Elle a un 2ans, Royal Morivière (Joshua Tree), et elle a rencontré Anodin (Anabaa) en 2023. Sa deuxième mère, Dikta (Katowice), n’a pas couru elle non plus. Elle a donné deux gagnants : Altesse Morivière (Passing Sale), lauréate sur le steeple d’Enghien, ou encore Contesse Morivière (Passing Sale), gagnante sur les haies de Fontainebleau et aussi du Prix d’Arles (Haies) à Auteuil.

Sadler’s Wells

Montjeu

Floripedes

Joshua Tree

Grand Lodge

Madeira Mist

Mountains Of Mist

JALILA MORIVIÈRE (F5)

No Pass No Sale

Passing Sale

Reachout And Touch

Princess Morivière 

Katowice

Dikta

Sweety

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires