mardi 18 juin 2024
AccueilCoursesSiam Paragon aime aussi le sable de Chantilly

Siam Paragon aime aussi le sable de Chantilly

Chantilly, vendredi

Prix Anabaa (Classe 1)

Siam Paragon aime aussi le sable de Chantilly

Bien connu sur la fibrée de Deauville, qu’il adore, Siam Paragon (Shalaa) découvrait celle de Chantilly vendredi dans le Prix Anabaa (Classe 1)… Et il l’a tout autant aimée ! Bien parti et vite à l’extérieur de l’animatrice Whispering Dream (Invincible Spirit), Siam Paragon a eu un bon parcours. Dans la ligne droite, il a pris le meilleur à 300m et a contenu sans difficulté l’attaque de National Service (Elusive City), supplémenté et qui se présentait au départ après un bon meeting de Cagnes. King of Bavaria (No Nay Never) est troisième à deux longueurs.

Il pourrait faire les 1.600m

Représentant de Claire Stephenson, Siam Paragon est un cheval de rêve pour son entourage, répondant toujours présent. Le pensionnaire de Georges Doleuze n’avait pas couru depuis sa victoire dans le Prix Luthier (L), sur les 1.500m P.S.F. de Deauville et, le matin, faisait bien comprendre qu’il avait envie de retourner aux courses. Son entraîneur a commenté : « Il ne connaissait pas la P.S.F. de Chantilly et revenait sur 1.300m alors qu’il avait couru sur 1.500m les dernières fois. De plus, il n’avait pas trop de travail. Il a beaucoup plu à Deauville, les pistes sont très moyennes et cela est trop dur de l’entraîner et de le courir sur la fibrée. Il était donc très joyeux le matin ! J’ai vu qu’il y avait cette course à disposition et j’ai sauté sur l’occasion, car il n’a rien d’autre avant le mois de mai. C’est un amour de cheval, qui se bonifie avec le temps. Il est plus détendu désormais et je pense qu’il peut aller sur 1.600m. Je n’ai pas encore d’idée pour la suite. C’est lui qui me dit quand il veut courir et quand c’est le cas, je cherche une course et je conduis le camion ! »

Le meilleur produit de sa mère

Élevé par Mohammed Almahmoud, Siam Paragon est un fils de Shalaa (Invincible Spirit) étalon d’Al Shaqab Racing qui fait désormais la monte dans l’hémisphère Sud, et de Cracker (Smart Strike) qui n’a couru qu’une fois, au mois de novembre de ses 2ans, sans s’illustrer. Présenté par le haras des Marais à la vente de yearlings d’octobre Arqana 2020, Siam Paragon a été acheté 12.000 € par Marc-Antoine Berghgracht. Il est le troisième produit référencé de sa mère et son premier gagnant. Cette dernière a un 3ans, Amouage (Olympic Glory), à l’entraînement chez Sébastien Cacérès et gagnant d’un réclamer à Deauville le 2 janvier 2024, une 2ans, Zawan (Shalaa), et une foal par Wooded (Wootton Bassett), achetée 25.000 Gns par Springfield House Stud à la vente de décembre de foals de Tattersalls 2023. Cracker a été achetée au mois de février de ses 3ans par Richard Venn à la vente mixte de Tattersalls, moyennant 2.500 Gns.

La deuxième mère, Tottie (Fantastic Light), avait commencé sa carrière en Grande-Bretagne, où elle a pris la troisième place des Oaks Trial Stakes (L) avant d’échouer dans les Oaks (Gr1). Exportée aux États-Unis, elle a rejoint les boxes de Chad Brown et a gagné son Groupe, les Suwannee River Stakes (Gr3, 1.800m), au mois de février de ses 4ans. Elle a produit plusieurs vainqueurs dont Tartlette (Champs Élysées), troisième des Wild Flower Stakes (L, 2.400m) à Kempton.

Green Desert

Invincible Spirit

Rafha

Shalaa

War Front

Ghurra

Futuh

SIAM PARAGON (M5)

Mr Prospector

Smart Strike

Classy’n Smart

Cracker

Fantastic Light

Tottie

Katy Nowaitee

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 18”86

De 1.000m à 600m : 23”09

De 600m à 400m : 11”70

De 400m à 200m : 10”91

De 200m à l’arrivée : 11”20

Temps total : 1’15”76

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires