dimanche 16 juin 2024
AccueilCoursesSobriquette (K) lance la grande journée de Marcel Rolland

Sobriquette (K) lance la grande journée de Marcel Rolland

Auteuil, dimanche

Prix Auricula (Haies)

Sobriquette (K) lance la grande journée de Marcel Rolland

L’an passé, Jigme (K) (Motivator) survolait le Prix Rush (Inédits) lors de ses débuts pour l’entraînement de Marcel Rolland et la casaque de Phoenix Eventing, associé au haras de l’Hôtellerie. Un an plus tard, le même entourage a frappé dans le Prix Auricula (Inédites), grâce à Sobriquette (Goliath du Berlais).

De même que pour son compagnon d’entraînement Nietzsche Has (Zarak), les bruits étaient favorables autour de la candidature de Sobriquette. La pouliche a confirmé en piste, dans une course très rythmée sous l’impulsion de Shika du Berlais (Born to Sea). La pensionnaire de Marcel Rolland a patienté à l’arrière du petit peloton. Le train imprimé a “fait la sélection”, et Shika du Berlais s’est présentée en tête à l’entrée de la ligne droite, avec plusieurs longueurs d’avance. Lorsqu’elle a craqué, c’est Kirakine (Muhtathir) qui a pris la tête et semblait partie pour le succès. Mais c’était sans compter sur le retour de Sobriquette, qui s’est montrée tranchante sur le plat. Elle devance de deux longueurs et demie Kirakine sur le poteau. Shika du Berlais complète le podium, à trois longueurs. Au vu du style de sa victoire et des dires de son entourage, nous décernons à Sobriquette une (K) JDG Jumping Star (K).

De la qualité

Marcel Rolland a déclaré : « La course s’est disputée à un rythme très élevé. Je ne m’attendais pas à ce que la pouliche ne puisse pas suivre dans le parcours. Ludovic a dû très souvent la solliciter. Sobriquette a bien terminé, comme nous l’espérions. Je pense qu’elle a de la qualité, c’est pour cette raison que nous sommes venus içi aujourd’hui. Je pense qu’elle s’adapte à tout type de terrains. »

Éleveurs pour le compte de Phoenix Eventing (Stéphanie Hoffmann), et copropriétaires de la pouliche, Jean-Pierre et Guillaume Garçon nous ont expliqué : « La mère était une petite Nickname. Nous l’avons envoyée à Goliath du Berlais dans le but de ramener du physique et du modèle. Avec Stéphanie Hoffmann, nous avons une part de cet étalon. Sobriquette a toujours été une belle pouliche à l’élevage, qui a bien évolué avec le temps. Les produits de Goliath ont certainement besoin de temps, mais ils peuvent aussi être précoces, comme nous avons pu le voir aujourd’hui. Le croisement doit être bon, car la mère était petite avec un peu d’influx. Elle est d’ailleurs pleine de Jigme ! Phillip Prévost-Baratte, chez qui elle a été débourrée puis pré-entraînée, nous en a toujours dit du bien, tout comme son entraîneur, qui était confiant. L’association fonctionne bien entre Phoenix, Marcel Rolland et nous ! »

100 % pour Goliath du Berlais

Élevée par le haras de l’Hôtellerie pour le compte de Phoenix Eventing Sarl, Sobriquette est une fille de Goliath du Berlais (Saint des Saints), qui fait la monte au haras de la Tuilerie pour le compte d’Étreham, et dont elle est le deuxième gagnant (ses autres partants se sont tous placés) et de Take the Name (Nickname). Sobriquette est le deuxième produit de sa mère, restée inédite en course. Elle a une 2ans nommée Jeanne d’O (Moises Has), et une yearling nommée Cyrielle (Nirvana du Berlais). En 2023, elle a été saillie par Jigme. La deuxième mère, Tamahyasi (Kahyasi), n’a pas produit de gagnants. En revanche, on trouve sous la troisième mère Tatenen (Lost World), gagnant du Novices’ Chase (Gr2) à Cheltenham et placé du Juvenile Hurdle et du Durkan New Homes Novice Chase (Grs1). On trouve aussi Takelot (Turtle Bowl), placé du Prix Finot (L).

Cadoudal

Saint des Saints

Chamisène

Goliath du Berlais

King’s Theatre

King’s Daughter

Bint Bladi

SOBRIQUETTE (K) (F3)

Lost World

Nickname

Newness

Take the Name

Kahyasi

Tamahyasi

Tamaziya

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires