mardi 25 juin 2024
AccueilCoursesWilly de Houelle (K) fait honneur à son père

Willy de Houelle (K) fait honneur à son père

Compiègne, mardi

Prix d’Essai des Poulains (Haies)

Willy de Houelle (K) fait honneur à son père

Ce sont les deux poulains entiers, Willy de Houelle (K) (Beaumec de Houelle) et Early Mist (Goliath du Berlais), qui ont signé le jumelé du Prix d’Essai des Poulains. Nous avions de bons bruits sur ce lot, lesquels se sont confirmés au rond puis en piste. Provenant de la deuxième génération de Beaumec de Houelle (Martaline), Willy de Houelle a laissé une belle impression et il décroche sa (K) JDG Jumping Star (K).

Willy de Houelle a été placé dans la seconde moitié du peloton en début de course. À un tour de l’arrivée, il s’est retrouvé au centre du peloton. Malgré une faute sur la deuxième haie en face, il s’est repris pour progresser à la corde et aborder le tournant final derrière les leaders. Entre les deux dernières haies, le poulain de Franck Leblanc est arrivé à la hanche de The Workaholic (Bathyrhon), très librement. Son partenaire, Gaëtan Masure, a alors temporisé mais, sitôt la dernière haie passée, il a demandé à Willy de Houelle d’accélérer, lequel s’est exécuté. Il a pris aisément l’avantage en pleine piste, ce qui n’est jamais simple à Compiègne, et s’est imposé de quatre longueurs, sans prendre dur. Premier partant de Goliath du Berlais (Saint des Saints), Early Mist a fini très plaisamment à la deuxième place, après avoir longuement patienté, précédant The Workaholic, auteur d’un bon parcours lui aussi. Its Bilbo (It’s Gino) a tracé une belle ligne droite, à l’instar d’Italian Flight (Vol de Nuit), prometteur cinquième.

Beaumec de Houelle entame 2024 sur un superbe rythme

Bertrand Le Métayer a acquis les mères des deux rejetons de Beaumec de Houelle qui ont (bien) débuté ce mardi à Compiègne, au nom de Franck Leblanc, pour soutenir l’étalon. Comme nous l’a rappelé le courtier, Beaumec de Houelle a débuté tardivement lors de sa première saison de monte, puisqu’il se préparait à rentrer à 4ans en piste, ce qu’il n’a pas pu faire. Sa deuxième production est logiquement plus étoffée et va permettre de mieux le juger. Mais nous pouvons déjà dire, sur ce qu’ont montré ces deux produits ce mardi, qu’ils se comportent comme leur père en course, à savoir qu’ils courent cachés avant de savoir accélérer fort ensuite.

Une mère lauréate en plat

Élevé par Franck Leblanc, Willy de Houelle est un fils de Beaumec de Houelle, étalon au haras de Montaigu, et de Belle Attitude (So you Think), achetée 4.000 € par Bertrand Le Métayer lors de la vente d’élevage Arqana 2019, pleine de Doha Dream (Shamardal), avant d’être revendue 2.000 € à l’écurie Bellement à la vente d’automne Arqana 2022, pleine de Beaumec de Houelle. Belle Attitude a gagné à 3ans sur les 2.000m de la P.S.F. cagnoise. Willy de Houelle est le deuxième produit de sa mère, et son premier partant. Après Willy de Houelle, elle a eu Sautern de Houelle (Beaumec de Houelle), une 2ans, et Ne Dis Jamais Non (Beaumec de Houelle), un yearling. La troisième mère, Fine and Mellow (Lando), a enlevé le Prix Scaramouche (L) avant de donner au haras Gloomy Sunday (Singspiel), gagnante des Henry II Stakes (Gr3) et Abjer (Singspiel), gagnant des Autumn Stakes (Gr3). C’est aussi la famille de Victoria Regina (Mastercraftsman), gagnante des Premio Sergio e Elena Cumani (Gr3) et de New Energy (New Bay), deuxième des Irish 2.000 Guineas (Gr1).

Linamix

Martaline

Coraline

Beaumec de Houelle

Trempolino

Zandalee

Areej

WILLY DE HOUELLE (K) (M3)

High Chaparral

So you Think

Triassic

Belle Attitude

Fantastic Light

Latinka

Fine and Mellow

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires