lundi 17 juin 2024
AccueilCoursesImbatable du Seuil, de plus en plus haut

Imbatable du Seuil, de plus en plus haut

Auteuil, mardi

Prix William et Alec Head (Gr3, Steeple-chase)

Imbatable du Seuil, de plus en plus haut

1er IMBATABLE DU SEUIL

2e JOJO LAPIN

3e HELOY DELABARRIÈRE (K)

Peu évident, mais doué, Imbatable du Seuil (Kamsin) a été façonné par son entraîneur Mickaël Seror et son équipe. Il a progressé avec le temps, grâce notamment à de bonnes leçons reçues sur la piste. Deuxième du Prix Air Landais (L) dernièrement, le cheval d’Andrew Peake, de Catherine et Marie-Gabrielle Boudot et de Mickaël Seror a franchi un nouveau cap en s’imposant dans le Prix William et Alec Head (Gr3). Rien n’est décidé pour la suite, même si c’est un cheval de Grand Steeple selon son mentor.

Imbatable du Seuil a été monté dans le trio de tête. À un tour de l’arrivée, il est passé cinquième puis dernier sur la piste extérieure. Grâce à un superbe bond au rail-ditch, il est revenu au quatrième rang. Venu sur la ligne de tête pour franchir la dernière haie, Imbatable du Seuil a placé une belle accélération pour l’emporter d’une tête devant Jojo Lapin (Cokoriko), excellent finisseur et Heloy Delabarrière (K) (Chœur du Nord), fautif à plusieurs reprises, notamment et lourdement sur la rivière des tribunes avant de finir fort. L’un des animateurs, Imperil (No Risk at All) a cédé sur le plat, finissant quatrième devant le rentrant Écho de Champdoux (Saddler Maker) et la grande favorite, Alcyone Rouge (Pastorius), laquelle n’a pu mener seule et qui est rentrée dans le rang à l’amorce du tournant final.

Un cheval compliqué mais doué

Entraîneur du lauréat, Mickaël Seror nous a déclaré : « Le cheval progresse mentalement, mais il faut qu’il soit capable d’être monté dans les chevaux. Même à six partants,

Il faut qu’il ait ses aises et il est un peu fainéant. Il regarde beaucoup les autres chevaux. J’adorerais aller sur le Grand Steeple. Mais il n’est pas pratique. Ce n’est pas une question de qualité, c’est une question de maniabilité. À 4ans, je me souviens que je me disais que j’étais vraiment nul pour ne pas réussir à gagner un handicap avec ce cheval qui fera l’arrivée du Grand Steeple (rires) ! Mais il n’est pas pratique dans les chevaux. Dès qu’il est dans le peloton, il ne fait que reculer et ne veut pas se livrer. Dès qu’il a ses espaces, il se livre. Mais si on le monte à trois, nez au vent, dans toutes les courses, ça n’ira pas non plus. Nous avons toujours été gentils avec lui. Il a eu les œillères par le passé et là il est passé aux australiennes. Je ne connais pas la suite du programme, nous savons que c’est un bon cheval, mais il y a encore du travail avec lui. »

Les Drags pour Jojo Lapin

Rapproché pour aborder le dernier tour de piste, Jojo Lapin a pleinement réussi le test de la piste extérieure. Il a terminé fort pour échouer de peu, à la deuxième place. Son mentor, David Cottin, nous a dit : « Jojo Lapin court très bien. Nous allons désormais préparer gentiment le Prix des Drags (Gr2), début juin. »

Une course bénéfique pour le Grand Steeple

Imperil était magnifique d’état. Il a effectué quelques sauts superbes, notamment sur le rail-ditch, alors qu’il était parti de loin. Il a mené durant le dernier tour, mais a cédé sur le plat. Son entraîneur, Nick Littmoden, nous confié : « Je suis très satisfait. Imperil a besoin de distance, et cette course va lui être bénéfique pour préparer le Grand Steeple, qui sera évidemment la prochaine course. Le rythme avait été trop lent pour lui en dernier lieu, à Compiègne, la course s’était jouée sur un sprint. »

Le frère de Taquin du Seuil

Élevé par Catherine Boudot, Imbatable du Seuil est un fils de Kamsin (Samum), étalon au haras de la Baie, qui a réalisé une grande journée mardi à Auteuil. Sa mère, Sweet Laly (Marchand de Sable), est gagnante sur les haies de Lyon-Parilly et en plat entre 2.200m et 2.800m. Il est le dernier produit répertorié de sa mère qui a eu auparavant Taquin du Seuil (Voix du Nord), vainqueur du JLT Novices’ Chase et du Challow Novices’ Hurdle (Grs1), Antilope du Seuil (Alberto Giacometti), gagnante sur les claies et en plat, Fighter du Seuil (Poliglote), placé sur les haies d’Auteuil à 3ans et Hakela du Seuil (Poliglote), troisième du Prix Dominique Sartini (L) et quatrième du Prix de Royaumont (Gr3).

Sweet Lady est par ailleurs la deuxième mère d’Hervé du Seuil (Gris de Gris), deuxième de la Gran Corsa Siepi di Merano (Gr1)…

Monsun

Samum

Sacarina

Kamsin

Winged Love

Kapitol

Karlshorst

IMBATABLE DU SEUIL (H6)

Theatrical

Marchand de Sable

Mercantile

Sweet Laly

Le Nain Jaune

Sweety

Sweet Flying

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires