mardi 25 juin 2024
AccueilCoursesLa rentrée de Rose Bloom (K) dans la Grotte

La rentrée de Rose Bloom (K) dans la Grotte

La rentrée de Rose Bloom (K) dans la Grotte

Dimanche, à Longchamp, la tension va de nouveau monter d’un cran avec les Prix de Fontainebleau, de la Grotte et Noailles (Grs3), trois courses qui mènent tout droit aux classiques. Mercredi matin, France Galop a enregistré les forfaits. Dans le Prix de la Grotte, les pouliches de 3ans sont passées de 22 engagées à 11. Meilleure pouliche du lot avec un rating de 109, Rose Bloom (K) (Lope de Vega) a conclu son année de 2ans par une deuxième place dans le Qatar Prix Marcel Boussac (Gr1). Il y a quelques jours, son entraîneur, Nicolas Clément, nous avait dit à son sujet : « La pouliche a passé un excellent hiver. Elle a pris de la force. Nous sommes ravis de son comportement le matin. Le Prix de la Grotte est une bonne option pour elle. » Autre pouliche de classe, Tulipa Chope (Born to Sea) devrait aussi faire son retour dans cette course. Elle reste sur sa victoire dans le Prix des Réservoirs (Gr3). Mercredi matin, Stéphane Wattel nous a appris que Tulipa Chope s’était préparée la semaine dernière sur la piste de course de Deauville en vue de sa rentrée. Il n’y a eu aucun problème pour sa remise en route cette saison et elle devrait être prête pour dimanche.

Question de terrain pour Sparkling Plenty

Lauréate du Prix Delahante (L) à 2ans, Sparkling Plenty (K) (Kingman) a ensuite remporté sa Classe 1 sur le sable de Chantilly pour sa première sortie à 3ans. Dans la foulée, elle s’est classée troisième du Prix La Camargo (L). Elle ira sur la Grotte à une seule condition d’après son mentor, Patrice Cottier : « Tout dépendra de l’état du terrain pour Sparkling Plenty. Pour la voir à Longchamp, il faut que la piste sèche car elle n’a pas aimé le terrain pénible à Saint-Cloud. Je prendrai la décision jeudi ou vendredi matin. » Les Lerner ont laissé Misnoushka (Starspangledbanner), troisième pour sa réapparition dans une Classe 2 sur le mile de la P.S.F. de Chantilly, le 14 mars. Carlos Lerner nous a confié : « Elle va courir le Prix de La Grotte. Sa rentrée était très bonne, dans une course qui s’est déroulée d’une manière un peu particulière. Elle s’est retrouvée relativement loin de la tête car les chevaux étaient en file indienne. Pour moi, sa fin de course est très bonne. Nous avons envie de lui faire confiance pour dimanche. Elle a déjà bien couru à Longchamp et elle a l’air d’être bien montée sur sa course. Le lot semble très bien composé mais si nous souhaitons avoir de beaux objectifs avec elle, il va falloir passer par là pour la juger. C’est une pouliche qui a besoin de rythme mais je pense que la tenue ne lui posera pas de problème. Au niveau du terrain, elle n’a aucune préférence. Elle sera montée par Christophe Soumillon. ».

Toujours maiden en trois sorties, Nevercry (Almanzor) vient pourtant de décrocher son black type en se classant deuxième de la Camargo. Christopher Head, son metteur au point, semble satisfait de sa condition : « Elle court très bien en dernier lieu, dans un terrain pénible. Elle a montré de la vitesse pour finir. Je pense qu’elle est capable d’avoir la vitesse nécessaire pour ce type de distance. Je crois qu’elle aurait déjà dû ouvrir son palmarès. Peut-être faudra-t-il des artifices, nous verrons. Elle a en tout cas un bon niveau de préparation et elle a fait le terrain, ce qui est important en vue de dimanche et c’est un élément pris en compte. Elle sera associée à Aurélien Lemaître. »

Hit It vers le Prix du Louvre

Dans la liste, on retrouve toujours Julica (K) (Kendargent), absente depuis son succès du Critérium du Languedoc – Prix Bernard de Marmiesse (L), Cetera (Nathaniel), qui vient de devancer Minoushka en s’imposant sur le sable de Chantilly, Monteille (Cable Bay), troisième du Prix Miesque (Gr3) lors de sa dernière sortie, et Candala (Frankel), qui avait laissé Cetera sur place lorsqu’elle avait remporté son maiden sur le gazon de Chantilly, le 28 septembre.

Enfin, restée dans la liste mercredi matin, Hit It (Almanzor) devrait disparaître dans les prochaines heures, comme l’a expliqué Victoria Head, son entraîneur : « Le Prix du Louvre est la suite logique pour elle. Elle a très bien travaillé avec Suchet sur les Aigles. Hit It a aussi bien gagné en piste lourde et en bon terrain. Elle est bien montée sur sa dernière course. Elle a pris en maturité et nous montons les échelons un à un. »

Fontainebleau : Beauvatier (K) en attraction

De 19, ils sont finalement passés à neuf dans le Prix de Fontainebleau. L’année dernière, Beauvatier (K) (Lope de Vega) faisait partie des meilleurs 2ans français. Sa rentrée est prévue dans le Fontainebleau depuis un moment, et nous avons déjà hâte de savoir s’il pourra confirmer sa troisième place du Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1). Yann Barberot nous a dit : « Il a passé l’hiver à l’écurie et tout s’est très bien déroulé. Mardi, il a bien travaillé sur le gazon de l’hippodrome. Ce sera une première sur 1.600m mais je ne suis pas inquiet, c’est un poulain qui est facile et qui a le pedigree pour tenir. Tous les Lope de Vega ne sont pas simples, mais lui l’est. Concernant le terrain, il a gagné en débutant sur une piste lourde mais il s’adapte à tout. Maxime Guyon lui sera associé. » La course s’annonce belle puisqu’on trouve toujours les candidatures de Zabiari (Wootton Bassett), absent depuis sa cinquième place dans le Lagardère, l’invaincu en deux sorties à 2ans Metropolitan (Zarak), ainsi que les prometteurs Supercooled (K) (Lope de Vega) et Talentuoso (K) (Omaha Beach).

La ligne du Prix Omnium II

On retrouve également (logiquement) la ligne du Prix Omnium II (L) avec les présences de Ramadan (Le Havre) et de Grey Man (Wootton Bassett), respectivement premier et deuxième. Christopher Head nous a déclaré au sujet de Ramadan : « C’est la suite logique. En dernier lieu, il a gagné mais dans un terrain qui peut dénaturer la valeur de certains chevaux. En ce sens, il est difficile de vraiment situer l’opposition dans les différentes préparatoires. Mais nous suivons le plan et nous l’avons toujours estimé. Pour dimanche, il coche toutes les cases. Aurélien Lemaître sera son partenaire. » Patrice Cottier qui, en plus de Grey Man, avait engagé Ten Horns (Ten Sovereigns), absent depuis sa deuxième place du Critérium de Lyon, a appris : « Je ne suis pas sûr de courir Ten Horns. Nous l’avons laissé tranquille durant l’hiver mais je trouve qu’il revient bien actuellement. Il faut voir car la piste a l’air d’être assez pénible. Quant à Grey Man, c’est un peu une suite logique. Il va sûrement retrouver Ramadan. »

André Fabre a les clés du Noailles

Ils ne sont pour le moment plus que sept à prétendre au Prix Noailles (Gr3). André Fabre semble avoir les clés car il devrait seller le favori, Bright Picture (Intello), lauréat du Prix François Mathet (L), et Casapueblo (Le Havre), lequel est absent depuis son échec du Critérium de Saint-Cloud. Engagés tous les deux dans le Noailles et le Greffulhe (Gr3), les entourages de Sibayan (Blame) et Calandagan (Gleneagles) n’ont visiblement pas encore fait leur choix. Karl Burke pourrait bien faire le déplacement avec l’invaincu en deux sorties Golden West (Masar). Et Paul et Oliver Cole, quant à eux, ont laissé Black Run (Nathaniel), un poulain qui reste sur un succès dans un maiden sur 1.800m à Goodwood. Enfin, récent troisième du Prix François Mathet (L), Trafalgar Square (Kendargent) devrait bien être de la partie, comme nous l’a confirmé Patrice Cottier : « Trafalgar Square est très bien. Il sera avantagé par le terrain s’il venait à rester lourd. Je le trouve très bien le matin. La décision sera prise jeudi ou vendredi. »

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires