dimanche 23 juin 2024
AccueilCoursesL’éclair de classe de Delius

L’éclair de classe de Delius

Longchamp, dimanche

Prix Juigné (Inédits)

L’éclair de classe de Delius

Comme chaque année, le Prix Juigné (Inédits) marque le début de la nouvelle saison du côté de l’hippodrome de Longchamp. En 2023, l’épreuve a révélé un futur vainqueur de Gr1 avec Feed the Flame (Kingman). Cette année, la victoire est revenue à Delius (Frankel), qui s’est imposé avec brio.

Très plaisant au rond, faisant l’objet de bruits favorables et installé favori par les parieurs, Delius avait beaucoup de choses pour lui dès ses débuts. Le pensionnaire de Jean-Claude Rouget a confirmé quelques minutes plus tard en piste. Avec le numéro 7 dans les stalles, Cristian Demuro, qui lui était associé, a repris son partenaire pour le placer en dernière position. Deux poulains sont allés devant : Gibraltar (Le Havre) ainsi que Royal Cadeau (Churchill), posté à son intérieur. Delius a été décalé du sillage de Quantum Mechanics (Saxon Warrior) dès la sortie du tournant final, car ce dernier ne progressait plus. Venant facilement à l’extérieur de ses rivaux ensuite, le représentant de Susan Magnier, Westerberg, Derrick Smith et Michael Tabor a fourni une grosse accélération et s’en est allé vers une facile victoire. Il s’impose dans un excellent style. Kind of Kiss (Sea the Stars) est deuxième à trois longueurs et demie, devant Future Fate (Dubawi), qui complète le podium. Delius n’a pas été engagé dans le Qatar Prix du Jockey Club (Gr1), mais il l’est dans le Grand Prix de Paris (Gr1). Au vu de cette performance, nous lui décernons une JDG Rising Star.

De bon augure

Jean-Claude Rouget a déclaré : « Nous étions un peu dans l’inconnu avec les histoires de terrain. Nous n’avons pas pu travailler sur le gazon à Deauville, car il est fermé. C’est normal étant donné que c’est impraticable. Nous sommes heureux de voir un poulain accélérer de la sorte. Delius est bien né, c’est un beau cheval, qui est très tardif. C’est de bon augure. »

Cristian Demuro a ajouté au micro d’Equidia : « Nous n’avons pas beaucoup d’ordres pour les courses de début. Nous faisons en fonction du comportement du cheval durant le parcours. Delius était froid, alors je l’ai laissé s’équilibrer. Puis nous avons attaqué de bonne heure car il possède une grande action. Il le fait assez facilement. C’est un poulain qui devrait pouvoir aller sur plus long au vu de son action. Une fois que je lui ai demandé l’effort, il est venu facilement et je n’ai eu qu’à contrôler pendant la ligne droite. »

Le propre frère de Juan Elcano

Élevé par les époux Brown, Delius a été acheté foal par Coolmore lors de la vente de décembre de Tattersalls. M.○V. Magnier a signé le bon pour 675.000 Gns. C’est un fils du top étalon de Juddmonte Frankel (Galileo) et de Whatami (Daylami), placée une fois à l’âge de 3ans. Delius est le quatrième produit de la poulinière, qui a déjà donné Nkosikazi (Cape Cross), gagnante des Hoppings Fillies’ Stakes (Gr3), et aussi Juan Elcano (Frankel), lauréat des Wolferton Stakes (L) à Ascot et placé des Superlative Stakes, des Champagne Stakes, des Dante Stakes et des York Stakes (Grs2). Sous la deuxième mère, on retrouve notamment Whazzis (Desert Prince), gagnante du Premio Sergio Cumani (Gr3) à San Siro et des Valiant Stakes (L), et Whazzat (Daylami), gagnante des Chesham Stakes (L). Cette dernière est notamment devenue la mère de James Garfield (Exceed and Excel), gagnant des Mill Reef Stakes (Gr2), des Greenham Stakes (Gr3) et placé du Prix Maurice de Gheest (Gr1). Sous la troisième mère, on retrouve Rafha (Kris), devenue la mère du père de pères Invincible Spirit (Green Desert)…

Les chronos

Temps partiels

Du départ à 1.000m : 1”20”43

De 1.000m à 600m : 27”89

De 600m à 400m : 12”99

De 400m à 200m : 12”04

De 200m à l’arrivée : 11”99

Temps total : 2’25”34

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Frankel

Danehill

Kind

Rainbow Lake

DELIUS (M3)

Doyoun

Daylami

Daltawa

Wathami

Generous

Wosaita

Eljazzi

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires