mercredi 19 juin 2024
AccueilInstitutionPierric Rouxel passe le relais à Gérard et Mailys de Tarragon

Pierric Rouxel passe le relais à Gérard et Mailys de Tarragon

Pierric Rouxel passe le relais à Gérard et Mailys de Tarragon

Animateur historique du haras de Maulepaire, Pierric Rouxel a fait valoir des droits à la retraite. Il laisse ainsi la main à Gérard et Mailys de Tarragon à la tête de la structure.

Base depuis plusieurs générations de la famille de Tarragon, le haras de Maulepaire va désormais passer sous la direction de Gérard, petit-neveu de Bertrand de Tarragon, et de sa femme Mailys. Ce dernier travaille depuis quinze ans sur le site, où il était jusque-là responsable du débourrage et du pré-entraînement. Mailys étant quant à elle l’assistante de Pierric Rouxel, depuis une quinzaine d’années également. Il nous a dit : « J’ai dépassé les 70 ans, donc il était temps de penser à la retraite ! J’ai toujours promis à madame de Tarragon que je ne la laisserais pas tomber tant qu’elle serait parmi nous. Elle nous a quittés en août dernier. C’était donc le moment de laisser place à la nouvelle génération. Toute l’équipe est là, les responsables des différentes unités sont présents et très impliqués, c’est très positif. Cela va dans la continuité, et je suis très serein concernant l’avenir. Je ne pouvais pas rêver mieux comme fin de carrière professionnelle… »

De nombreux souvenirs

Après tant d’années passées au sein de la structure, il y a forcément son lot de bons souvenirs qui va avec : « Cela a été une grande aventure humaine. Au départ, il n’y avait pas beaucoup de clientèle extérieure. Je l’ai beaucoup développée et j’ai tissé des liens d’amitié très forts avec certains clients comme la famille Hakam, avec qui nous avons notamment eu Bubble Chic, Afaf, Bubble Gift, Bubble Smart, etc. Il y a également eu la famille Cheffontaines, monsieur Studd, Micheline Leurson et sa famille, madame de Saint-Seine, Dieter Burkle, la famille Decazes, Monsieur Bervoets… Ce sont des gens merveilleux qui nous ont fait confiance. Nous avons élevé pour tous, sans exception, des bons chevaux. Cela va se poursuivre car ces derniers sont toujours clients du haras. Qui plus est, il est plus rare d’avoir une telle fidélité aujourd’hui. Pour chacun d’entre eux, nous avons eu la satisfaction de bien faire les choses et d’élever des bons éléments. Il y a également la satisfaction d’avoir réussi à faire de Maulepaire une marque qui soit gage de confiance aux ventes pour les acheteurs, que ce soit en plat comme en obstacle. »

Et des investissements au sein de la filière

Pierric Rouxel ne manquera toutefois pas d’occupation, étant très investi dans la filière : « Je suis membre du Comité de France Galop, président de l’Asselco, vice-président de la Fédération des éleveurs, mais aussi représentant de la France à la Fédération des éleveurs européens (ITBA). Je suis également trésorier et membre du Bureau du Conseil des Equidés des Pays de la Loire. Ce sont des choses passionnantes mais aussi chronophages. »

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires