jeudi 18 avril 2024
AccueilA la uneUnquestionable, c'est oui pour la Poule

Unquestionable, c’est oui pour la Poule

Unquestionable, c’est oui pour la Poule

Élevé en France par les époux Vitse (Normandie Breeding), Unquestionable (Wootton Bassett) a réalisé une grande performance en remportant le Breeders’ Cup Juvenile Turf (Gr1). Alison Begley s’est exprimé à la télévision anglaise, au nom d’Al Shaqab Racing, le copropriétaire du poulain : « Unquestionable va bien et Aidan O’Brien va décider s’il prend éventuellement part à une préparatoire. Mais le plan est qu’il aille sur les Guinées françaises [la Poule d’Essai des Poulains, ndlr]. ​Il a très bien couru à Longchamp dans la Lagardère. C’est le premier objectif cette saison… »

Dancing Gemini hésite

Il a un papier de cheval de tenue. Mais l’an dernier à 2ans, Dancing Gemini (Camelot) a survolé une Listed sur 1.400m avant de faire partie des poulains en vue dans le Futurity Trophy (Gr1) sur le mile de Doncaster. Il s’est classé cinquième, en terrain lourd. Son mentor, Roger Teal, hésite désormais entre la Poule et les 2.000 Guinées (Gr1), comme il l’a confié au micro de la télévision britannique : « Il a gagné dans le terrain souple sa Listed, mais ce n’était pas défoncé comme dans le Gr1. Nous l’avons certainement aussi fait rentrer trop tôt dans les stalles et ils ont ensuite pris du retard. Malgré cela, il n’a pas mal couru. Dancing Gemini a bien hiverné. Il est engagé dans les Guinées françaises et anglaises, c’est son objectif. Lorsque l’échéance va se rapprocher, nous déciderons vers quel classique aller. Son père a gagné le Derby, tout comme son père de mère. Il est donc né pour tenir. On croise les doigts pour que cela se passe bien dans les Guinées. Dans ce cas, on pourra commencer à rêver grand. »

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires