jeudi 20 juin 2024
AccueilCoursesBellano de plus en plus beau

Bellano de plus en plus beau

Longchamp, jeudi

Prix de Pontarmé (L)

Bellano de plus en plus beau

Bellano (Zelzal) a confirmé sa facile victoire dans un maiden à Compiègne en remportant le Prix de Pontarmé (L), demeurant pour l’occasion invaincu en deux tentatives cette année. La course a eu du rythme sous l’impulsion de Schutzenzauber (Amaron) qui a déroulé sa grande action sur le “toboggan” de Longchamp. Mais, au second poteau, la route peut s’avérer longue… Timber Light (Hunter’s Light) a mené la chasse, quelques longueurs derrière le leader et quelques longueurs devant le reste du peloton, emmené par Les Pavots (No Nay Never) avec Bellano à son extérieur – après un effort en partant avec le 8 sur 8 dans les stalles. Timber Light a craqué à 400m du poteau, tandis que Bellano a placé son accélération à ce moment-là, allant chercher l’animateur sur ses fins. Un peu débordé au moment du sprint, Grand Son of Calyx (Calyx) a fort bien conclu pour se classer deuxième à une encolure. Ten Horns (Ten Sovereign) complète le podium à trois quarts de longueur après que tout s’est ouvert côté corde, lui qui a réussi à se caler le long du rail malgré le 7 dans les stalles. Non sans contrarier toutefois Skylight Brochard (Mehmas) quelques mètres après la sortie des stalles, Christophe Soumillon écopant de quatre jours de mise à pied. On reverra Agat (Wootton Bassett), quatrième à une longueur, après quelques problèmes de trafic dans la ligne droite.

Bellano en plein progrès

Bellano a couru à trois reprises à 2ans, sa meilleure performance étant une deuxième place dans le Prix Pharel (Maiden). Pour sa rentrée, à 3ans, le 16 avril à Compiègne, le représentant et élève de Michael Motschmann a été assez impressionnant, s’imposant de cinq longueurs. Son entourage a trouvé les clés, comme nous l’a expliqué son entraîneur, Andreas Schutz : « Le matin, nous nous évertuons à le préserver car il a tendance à se montrer très généreux et à vouloir trop en faire. Nous lui avons appris à se détendre. Je pense qu’il arrive vraiment à maturité car il ne s’agissait pas d’un 2ans même s’il avait bien couru à Saint-Cloud. Lors de ses autres sorties, cela ne s’était pas bien passé car il avait connu des soucis dans le parcours. C’est un beau poulain, bien fait, et nous avons toujours pensé qu’il possédait des moyens. Il avait été très impressionnant lorsqu’il s’était adjugé son maiden et je n’ai pas eu peur, suite à cette performance, de le présenter aujourd’hui au niveau Listed plutôt que de passer par une Classe 1. Nous allons réfléchir à la suite de son programme car il aura des options. Je suis ravi pour son propriétaire et éleveur. »

Grand Son of Calyx vers le Moussac

Quatrième du Prix Machado (Classe 1) pour son premier essai sur 1.600m, Grand Son of Calyx court bien pour son retour sur 1.400m. Il devrait être revu sur cette distance lors de sa prochaine sortie, comme nous l’a indiqué son entraîneur Gianluca Bietolini : « Je suis content car il progresse. Le poulain a eu la course parfaite. Il a perdu un peu de temps quand le gagnant a accéléré avant de revenir bien finir mais trop tardivement. Grand Son of Calyx est battu mais il a malgré tout gagné son ticket pour le Prix Paul de Moussac (Gr3, le 9 juin à Longchamp). »

Un descendant de Borgia

Élevé par son propriétaire, Michael Motschmann, Bellano est un fils de Zelzal (Sea the Stars), étalon au haras de Bouquetot, et de Bernsteinkette (Kandahar Run), gagnante de deux courses en Allemagne sur 2.000 et 2.100m, dans un premier temps sous les couleurs de son éleveur, le Gestüt Ammerland, avant de disputer sa dernière course pour la casaque de la Stall Bayern. Bellano est son premier produit, elle a un 2ans, Benamar (Galiway), à l’entraînement chez Stéphane Cerulis et une pouliche yearling, Belanova (Al Wukair). Elle a rencontré Ace Impact (Cracksman) en 2024.

La deuxième mère, Bernsteinkuste (Maxios), a gagné une course à 2ans en Allemagne. La quatrième mère n’est autre que la grande Borgia (Acatenango).

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 23’’00

De 1.000m à 600m : 23’’23

De 600m à 400m : 11’’65

De 400m à 200m : 11’’79

De 200m à l’arrivée : 11’’75

Temps total : 1’21’’42

Cape Cross

Sea the Stars

Urban Sea

Zelzal

Kingmambo

Olga Prekrasa

Opera Aida

BELLANO (M3)

Rock of Gibraltar

Kandahar Run

Kenmist

Bernsteinkette

Bernstein

Bernsteinkuste

Baltica

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires

Diane elevage

Une

EN Robert Papin