mardi 18 juin 2024
AccueilCoursesElamaz est de retour

Elamaz est de retour

Saint-Cloud, mercredi

Prix Albanilla (Classe 3)

Elamaz est de retour

Lauréat de son maiden le 1er avril 2023, sur 1.600m à Saint-Cloud, Elamaz (Gleneagles) n’avait plus été revu depuis cette sortie. L’élève et représentant de son Altesse l’Aga Khan, castré en septembre 2023, était estimé au sein de l’écurie de Francis-Henri Graffard, puisqu’il bénéficiait, l’année dernière, d’un engagement dans la Poule d’Essai des Poulains, le Qatar Prix du Jockey Club ainsi que dans le Grand Prix de Paris (Grs1). Pourra-t-il rattraper le temps perdu ? Sa rentrée s’est en tout cas révélée convaincante.

Elamaz n’est pas sorti le plus vite des stalles de départ mais il a su profiter de son bon numéro de corde (le 1) pour se placer dans le sillage de Tigrr (Teofilo), l’animateur. La course a été rythmée, et à 400m du poteau, tout s’est ouvert devant lui. Son jockey, Mickaël Barzalona, a attendu le dernier moment pour le solliciter, Elamaz répondant bien pour se détacher et s’imposer de deux longueurs devant Royal Saxo (Pedro the Great). Tigrr termine troisième à une petite longueur.

Monter les échelons

Entraîneur d’Elamaz, Francis-Henri Graffard a déclaré : « Le poulain a eu un bon parcours et il a placé un bon coup de rein. Je pense qu’il avait besoin de retourner aux courses. Il a connu un pépin de santé qui nous a obligés à prendre notre temps. Il a une certaine qualité. La distance est idéale pour lui mais je pense qu’en bon terrain, il sera encore plus performant. Nous allons voir comment il rentre de cette sortie mais nous devrions monter les échelons… »

Le frère de deux black types

Élevé par son propriétaire, Elamaz est un fils de l’étalon de Coolmore Gleneagles (Galileo). Sa mère, Emiyna (Maria’s Mon), a gagné deux courses en Irlande, dont les Athasi Stakes (Gr3, 1.400m). La jument a déjà donné deux black types : Emaniya (Sea the Stars), deuxième des Denny Cordell Lavarack & Lanwades Stud Stakes (Gr3) et Embiran (Shamardal), troisième des Tetrarch Sakes (L) sur 1.400m, à 3ans. Au haras, la poulinière a une 3ans nommée Emindaria (Showcasing) ainsi qu’une yearling par Blue Point (Shamardal). Emiyna était le seul produit black type de la deuxième mère, Ebaza (Sinndar).

La troisième mère, Ebaziya (Darshaan), a remporté trois Listeds outre-Manche de 2.000m à 2.400m. C’est la mère d’Ebadiyla (Sadler’s Wells), lauréate des Oaks d’Irlande et du Prix Royal Oak (Grs1). Ebaziya a également donné naissance aux deux lauréats de la Gold Cup (Gr1) que sont Estimate (Monsun) et Enzeli (Kayasi). Il s’agit d’une souche vivante, où l’on retrouve également le nom d’Ebaiyra (Distorted Humor), gagnante du Prix Corrida, du Prix de Pomone (Grs2), du Prix Allez France et du Prix de Royaumont (Grs3).

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 40”48

De 1.000m à 600m : 24”88

De 600m à 400m : 11”76

De 400m à 200m : 11”30

De 200m à l’arrivée : 11”62

Temps total : 1’40”04

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Gleneagles

Storm Cat

You’resothrilling

Mariah’s Storm

ELAMAZ (H4)

Wavering Monarch

Maria’s Mon

Carlotta Maria

Emiyna

Sinndar

Ebaza

Ebaziya

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires