jeudi 13 juin 2024
AccueilVentesAMO Racing à la recherche du nouveau King of Steel…

AMO Racing à la recherche du nouveau King of Steel…

Les faits marquants

AMO Racing à la recherche du nouveau King of Steel…

#62  M (Justify & Curlylocks, par Galileo) 1.000.000 €

  Acheteur(s) : Alex Elliott pour AMO Racing

  Vendeur(s) : Lynn Lodge Stud

  Éleveur(s) : Orpendale, Chelston & Wynatt

C’était LE pedigree de la vente. Ce poulain est en effet issu d’une propre sœur du classique Churchill (Galileo), de la lauréate des Cheveley Park Stakes (Gr1) Clenmie (Galileo) et du gagnant de Groupe Blenheim Palace (Galileo). Curlylocks a été envoyée par Coolmore à la saillie de Justify (Scat Daddy). Le 2ans issu de ce croisement (le troisième produit vivant de la jument), acheté 155.000 $ à Keeneland par Mag O’Toole, avait été retiré de la Craven breeze up mais il était bien présent à Arqana, et Alex Elliott, en compagnie de l’équipe AMO Racing, a dû monter jusqu’à 1.000.000 €, face à Jamie McCalmont, pour l’avoir : « C’est un poulain époustouflant. Il a tout. Son père se révèle être un étalon incroyable. Il a réalisé de grandes choses depuis septembre, quand ce poulain a été acheté. Sa mère est la sœur de Churchill. Son breeze était super. S’il se révèle aussi performant qu’un cheval comme King of Steel, nous serons ravis… et on dira qu’on ne l’a pas payé cher ! L’équipe décidera plus tard chez qui il va aller à l’entraînement. »

… Et de ses futures fiancées

#19  F (Too Darn Hot & War and Peace, par Frankel)  800.000 €

  Acheteur(s) : AMO Racing

  Vendeur(s) : Powerstown Stud

  Éleveur(s) : Sir R. Ogden

Les enchères ont débuté à 100.000 € pour cette fille de Too Darn Hot (Dubawi), qui a réalisé un excellent breeze. Elles ont vite grimpé et, une fois le cap des 700.000 € franchi, Charlie Gordon-Watson s’est retrouvé face à Robson Aguiar. Le courtier anglais a posé une enchère à 720.000 €, mais Robson Aguiar, accompagné par l’équipe d’AMO Racing, a mis la “killing bid” à 800.000 €. C’est une belle opération pour Thomas Whitehead (Powerstown Stud), qui l’avait achetée 110.000 Gns yearling à Tattersalls, lors de la dispersion de l’élevage Ogden. War and Peace (Frankel), la mère, n’a pas couru, mais c’est une fille de la Juddmonte Emulous (Dansili), lauréate des Matron Stakes (Gr1). Robson Aguiar a commenté : « C’est une belle pouliche, avec un excellent pedigree, et son breeze était très bon. Elle est dans le type des chevaux que nous recherchons. Elle devrait aller à l’entraînement chez Dominic Ffrench Davis. » L’entraîneur de Lambourn a notamment sous sa responsabilité, pour la casaque d’AMO Racing, la 2ans invaincue en deux sorties Enchanting Empress (Sergei Prokofiev).

Kia Joorabchian a ajouté : « C’est une pouliche que nous suivons depuis qu’elle est yearling et nous aurions certainement dû l’acheter plus tôt ! Nous pensons qu’elle sera performante entre 1.200 et 1.600m, au niveau Groupe : c’est le genre de prospect que nous recherchons pour rencontrer ensuite l’un de nos étalons. » En attendant que King of Steel entre au haras, AMO Racing a placé Persian Force à Tally-Ho Stud l’an dernier.

Anthony Stroud console Johnny Hassett

#15  M (Sea the Stars & Valais Girl, par Holy Roman Emperor)  430.000 €

  Acheteur(s) : Stroud Coleman Bloodstock

  Vendeur(s) : Bloodstock Connection

  Éleveur(s) : Sunderland Holding

Johnny Hassett avait déboursé 160.000 € pour ce fils de Sea the Stars (Cape Cross) chez Goffs. La vente avait bien mal débuté pour le pinhooker, puisque jeudi sa jambe a été fracturée suite au coup de pied d’un poulain. La douleur a été en partie atténuée par le résultat de ce lot 15, adjugé 430.000 € à Anthony Stroud. Le poulain est un propre frère d’Alpen Rose, gagnante de Gr3 en Allemagne pour les couleurs Godolphin et l’entraînement Pantall. Anthony Stroud a déclaré : « Je l’ai acheté pour KHK Racing et il va aller à l’entraînement chez Roger Varian. Je leur avais acheté Vandeek l’an dernier lors d’une breeze up, celle du Craven Meeting, donc nous avons plutôt eu de la chance ensemble ! J’ai entendu pour l’accident de Johnny Hassett : j’espère qu’il va vite se remettre sur pied ! »

Un nouveau client pour Fabrice Chappet

#46  F (Too Darn Hot & Bubbling Up, par Galileo)  400.000 €

  Acheteur(s) : F. Chappet/J. Moran

  Vendeur(s) : Bloodstock Connection

  Éleveur(s) : Yulong Investments

Achetée 100.000 € yearling chez Goffs par Johnny Hassett, cette fille de Too Darn Hot (Dubawi) lui a offert un beau retour sur investissement puisqu’elle a affiché 400.000 € “tout rond” sept mois plus tard. C’est Fabrice Chappet, accompagné du courtier John Moran, qui a signé le bon. Il a simplement  déclaré : « C’est une pouliche charmante pour un nouveau client charmant ! » Sa mère, qui n’a pas couru, est une sœur de la bonne Chartreuse (Lawman) qui, sous les couleurs de Highclere et l’entraînement de Freddy Head, avait gagné le Prix La Sorellina (L) et s’était classée deuxième des Prix de Lieurey et Chloé (Grs3).

Le Norvégien Magne Jordanger poursuit ses investissements en France

#58  F (Medaglia d’Oro & Comedy, par Dandy Man)  300.000 €

  Acheteur(s) : Peter & Ross Doyle

  Vendeur(s) : Grove Stud

  Éleveur(s) : Gallagher’s Stud

Comedy (Dandy Man), la mère de cette pouliche, était une toute bonne 2ans, lauréate du Prix de Cabourg (Gr3) pour l’entraînement de Karl Burke. L’Américaine Marlene Brody (Gallagher’s Stud) l’avait achetée suite à ce succès. Après une tentative infructueuse dans le Morny (Gr1), elle l’a envoyée dans son haras de Gallagher’s Stud. Elle a conservé son premier produit, une femelle de More than Ready. La deuxième est cette pouliche par Medaglia d’Oro (El Prado), rachetée 175.000 $ à Keeneland. Présentée par Grove Stud, elle a atteint à Deauville les 300.000 €. C’est Ross Doyle qui a signé le bon : « J’achète en confiance chez Brendan Holland. Les chevaux y sont travaillés dans le bon sens, sans trop leur demander. Cette pouliche se déplace très bien. Elle a fait un bon breeze et a un bon dossier véto. Elle va rester en France : elle ira à l’entraînement chez Pia Brandt pour Stall Perlen. » Ce propriétaire norvégien – Magne Jordanger – s’était distingué en octobre dernier en achetant le top price de la vente, un mâle de Zarak payé 420.000 €.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires