jeudi 20 juin 2024
AccueilCoursesOn se bat au portillon

On se bat au portillon

Grand Prix de Saint-Cloud 2024

On se bat au portillon

Mercredi, France Galop a validé les engagements au prochain Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1), temps fort clodoaldien qui se tiendra cette année le 30 juin. Avec pas moins de 33 inscrits, le record a bien failli être battu. En effet, il n’y a qu’en 2005, lorsque l’allocation globale avait été portée à 400.000 €, que nous avons eu un engagé de plus. Pour rappel, onze 4ans et plus avaient pris le départ d’une édition apanage d’Alkaased (Kingmambo), lauréat pour l’entraînement de Luca Cumani sous la selle de Lanfranco Dettori. L’option de positionner désormais la clôture des engagements à cinq semaines et demie de l’épreuve s’est donc révélée payante. L’an dernier, les engagés n’étaient que 22 et il faut remonter à 2014 pour trouver une édition affichant plus de 30 engagés. On dénombre quatorze français dont les trois premiers du récent Prix Ganay (Gr1). C’est-à-dire Haya Zark (Zarak), Zarir (Frankel) et Feed the Flame (Kingman) mais aussi le double gagnant de Gr1 Irésine (Manduro), Junko (Intello) (3e en 2023) ainsi que la pouliche Pensée du Jour (Camelot), qui a remporté le Prix Corrida (Gr2) lundi dernier et n’a toujours pas connu la défaite au Val-d’Or. Aidan O’Brien compte à cette heure quatre engagés dont le classique Continuous (Heart’s Cry). Charlie Appleby a engagé deux de ses pensionnaires, dont Rebel’s Romance (Dubawi), lauréat du Breeders’ Cup Turf comme de la Dubai Sheema Classic (Grs1). Le 6ans de Godolphin s’est imposé dans cinq pays différents mais n’a encore jamais été vu sur notre sol. Un Gr1 étranger peut être mis en parallèle avec le Grand Prix de Saint-Cloud. Il s’agit de la Coronation Cup (Gr1) qui, après la clôture des engagements – désormais à sept semaines de la course – propose 488.500 € d’allocations. On y retrouve 20 engagés dont 11 qui figurent également dans le Gr1 français.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires

Diane elevage

Une

EN Robert Papin