samedi 22 juin 2024
AccueilCoursesUne première à Auteuil pour la casaque de Michel Bourgneuf

Une première à Auteuil pour la casaque de Michel Bourgneuf

Auteuil, samedi

Prix La Veine (Steeple-chase)

Une première à Auteuil pour la casaque de Michel Bourgneuf

« C’est la première fois que ma casaque gagne à Auteuil, le jour de mon anniversaire et il a fallu attendre plus de 80 ans ! (rires)… » Kouca de Thaix (Tunis) a offert un premier succès sur la butte Mortemart à la casaque de son éleveur, Michel Bourgneuf, dans le Prix La Veine. Un moment inoubliable qui tombe le bon jour ! Troisième du Prix Samaritain et tombée par malchance lors de sa sortie suivante, toujours à Auteuil, elle a donc débuté victorieusement sur les gros obstacles samedi. Après la chute de Kaline des Boullat (Jeu St Eloi) à la double barrière, en début de parcours, Kouca de Thaix a mené le peloton légèrement détachée. Appliquée dans ses sauts, elle ne s’est jamais laissée approcher par ses rivaux, l’emportant de dix longueurs. Kochenka (Walk in the Park) a été un peu allante et s’est retrouvée quatrième au saut de la rivière. Elle a signé des premiers pas prometteurs sur le steeple, concluant deuxième devant Comedam (Doctor Dino), un peu brutal dans ses sauts. Le favori, Kuartz (Masterstroke), est tombé à la rivière des tribunes alors qu’il allait, logiquement, très bien.

Encore mieux à l’automne

Coentraîneur et copropriétaire de la lauréate, avec Michel Bourgneuf et son père, Philippe, Camille Peltier nous a déclaré : « Nous n’avions pas prévu spécialement d’aller devant. Il fallait bien partir. Mais comme Kaline des Boullat est tombée, elle est allée devant et elle était aussi bien car elle est sérieuse sur l’obstacle. Elle a juste un peu de tempérament. Nous étions sûrs qu’elle allait être beaucoup mieux sur le steeple que sur les haies, même si elle a fait de bonnes valeurs dans cette discipline. Elle se relève davantage sur le steeple. Elle a de l’abattage, elle est emmenée par son action et elle n’aime pas qu’on l’embête dans la bouche. Pour la suite, nous ne savons pas encore. Elle sera mieux à l’automne. À la base, nous voulions débuter en steeple à l’automne, mais les engagements en haies n’étaient pas intéressants. » Au second semestre, une course comme le Prix Sytaj (Gr3) pourrait être un objectif logique pour Kouca de Thaix, même si la distance (4.400m) et le parcours (piste intérieure) ne sont pas les mêmes.

La sœur de Jonca de Thaix

Élevée par Michel Bourgneuf, Kouca de Thaix est une fille de l’étalon du haras de Cercy Tunis (Estejo), qui poursuit sa belle série après son doublé à Dieppe jeudi, et de Talca de Thaix (Dark Moondancer), gagnante sur le steeple du Pin et placée sur celui de Pau. C’est la sœur de Jonca de Thaix (Cokoriko), troisième du Prix Amadou (Gr2) et lauréate sur les haies d’Auteuil. Après Kouca de Thaix, Talca de Thaix a eu Lasca de Thaix (Tunis), une 3ans. C’est la nièce de Volca de Thaix (Voix du Nord), deuxième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), et de sept vainqueurs au total. C’est la bonne famille de l’élevage de Thaix, celle de Totem Flow (With the Flow), vainqueur des Prix Chinco, Violon II et Mitsouko III, et Antartica de Thaix (Dom Alco), lauréate de Listed sur le steeple anglais.

Johan Cruyff

Estejo

Este

Tunis

Llandaff

Tracja

Turbia

KOUCA DE THAIX (F4)

Anshan

Dark Moondancer

Oh So Well

Talca de Thaix

Kadalko

Kapica de Thaix

Malacca II

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires