vendredi 21 juin 2024
AccueilCoursesCi mer, une pointe et merci !

Ci mer, une pointe et merci !

Saint-Cloud, mardi

Prix Gazala (Maiden)

Ci mer, une pointe et merci !

Ci Mer (Siyouni) a ouvert son palmarès dans un très bon style dans le Prix Gazala (Maiden), sur une distance et un terrain à sa convenance. La représentante de Bloodstock Agency et de Sandra Hosselet a patienté en avant-dernière position, avec le 14 dans les stalles, avant de se rapprocher quelque peu dans le tournant, en épaisseur mais couverte. Elle avait cependant du chemin à refaire à l’entrée de la ligne droite, mais la pensionnaire de Yann Barberot, confiée à Christophe Soumillon, n’a eu besoin que d’une accélération pour passer tout le peloton en revue et s’imposer de deux longueurs et demie, en souplesse. Ce fut beaucoup plus serré pour la deuxième place, qui revient à Otherwordly (Siyouni), laquelle s’est retrouvée coincée en épaisseur le nez au vent. Courageuse, Modern Era (Starspangledbanner) est troisième à un nez, et Sœur (Saxon Warrior), quatrième, à une courte tête.

Sur son terrain et sa distance

Ci Mer ouvre son palmarès pour sa quatrième sortie, elle qui avait été jugée digne de débuter l’an passé dans le Prix d’Hotot-en-Auge (Inédites), l’une des belles épreuves pour débutants de Deauville, au mois d’octobre. Elle avait couru deux fois cette année dont, en dernier lieu, à Châteaubriant, sur 1.950m, où elle était battue d’une tête par Soft Winds (Night of Thunder), gagnante notamment du Prix du Pic du Midi (Classe 2) à Tarbes, le 5 juin. Entraîneur de Ci Mer, Yann Barberot nous a dit : « Elle gagne bien. Elle n’avait pas été chanceuse depuis le début de la saison, tombant sur des terrains lourds qui ne lui ont pas convenu. Je pense qu’elle est aussi mieux sur 1.600m. Ce n’était probablement pas un grand lot aujourd’hui mais la pouliche le fait bien et je suis ravi de la voir gagner et démontrer être d’un certain niveau. »

Une sœur de Chiverny

Élevée par Bloodstock Agency, Ci Mer est une fille de Siyouni (Pivotal), étalon aux Aga Khan Studs, et de Charmey (Motivator). Présentée par La Motteraye Consignment à la vente de yearlings d’octobre Arqana, elle avait été rachetée 130.000 €. La mère, Charmey, a couru quatorze fois pour deux victoires sur 2.400m, à 4ans et 5ans. Elle avait aussi pris la deuxième place du Prix de l’Élevage, bon handicap pour les femelles sur les 2.500m de Saint-Cloud. Ci Mer est son deuxième produit et son premier gagnant. Elle a un 2ans, Chardon (Dariyan), à l’entraînement en République tchèque, une yearling par Intello (Galileo) et a rencontré Persian King (Kingman) en 2023. Ci Mer est une sœur de Chiverny (Whipper), gagnant du Grand Prix de Bordeaux et du Grand Prix d’Avenches (Ls).

Sous la cinquième mère, on retrouve le nom d’Overdose, le Budapest Bullet, mais aussi celui de Marie de Ken, gagnante du Prix Fille de l’Air (Gr3), et donc d’Ana Marie, lauréate du Prix d’Harcourt (Gr2), et de Morandi, lequel est aussi le père du premier produit de Charmey, Chaldero, parti en République tchèque. C’est donc la souche du populaire Lord Glitters ainsi que de Shamrock Glitters, qui a remporté dans un bon style sa Classe 2 jeudi dernier, à Longchamp, et devrait avoir des ambitions black types.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 38’’75

De 1.000m à 600m : 28’’54

De 600m à 400m : 12’’12

De 400m à 200m : 11’’53

De 200m à l’arrivée : 12’’07

Temps total : 1’43’’01

Polar Falcon

Pivotal

Fearless Revival

Siyouni

Danehill

Sichilla

Slipstream Queen

CI MER (F3)

Montjeu

Motivator

Out West

Charmey

Simon du Désert

Courances

Marie Jbeil

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires