jeudi 20 juin 2024

Homonymes

Homonymes

Coolmore a déjà eu sous ses couleurs un City of Troy bien avant le futur Derby winner. En 2004, à la vente d’août de Deauville, Demi O’Byrne avait déniché pour 310.000 € un yearling par Grand Lodge (Chief’s Crown), premier produit d’Arazena (Woodman) et élevé par Darpat (Dario Hinojosa). Le poulain est parti pour les écuries de Sir Michael Stoute et pendant l’hiver il a été nommé City of Troy. Lauréat de ses deux premières courses à 2ans, City of Troy – le vieux – a tenté sa chance dans les Royal Lodge Stakes (Gr2), se classant quatrième. Après une rentrée dans les Craven (Gr3) l’année suivante, il a eu droit à son trial pour le Derby, se classant une nouvelle fois quatrième des Dee Stakes (Gr3). City of Troy, premier du nom, a terminé sa carrière par une place dans une Listed et un rating de 103. Sa mère, Arazena, a produit deux autres black types dont Arasin (Footstepsinthesand) qui a quitté la France avec deux victoires et deux places de Grs3. Il est parti pour Hongkong où il a gagné, sous l’identité Helene Spirit au niveau Gr3 et il a terminé deuxième – battu photo – dans le Champions Mile (Gr1). City of Troy n’est pas le premier Derby winner ayant eu un homonyme. Son grand-père maternel, Galileo (Sadler’s Wells), est né deux ans plus tard qu’un Galileo polonais, deuxième en plat du St Leger dans son pays d’origine et lauréat du Novices’ Hurdle (Gr1) au cours du Festival de Cheltenham neuf mois après le triomphe du Galileo irlandais à Epsom !

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires