jeudi 20 juin 2024
AccueilInternationalLa résurrection de City of Troy

La résurrection de City of Troy

EPSOM (GB), SAMEDI

DERBY (Gr1)

La résurrection de City of Troy

Après avoir laissé sur place ses rivaux à 400m du poteau, City of Troy (Justify) a aussi tenté de dominer le seul poulain qu’il avait devant lui, Voyage (Golden Horn)… qui avait perdu son jockey au départ. Il n’a pas réussi à le rattraper, même pas après le poteau… C’est le seul défaut qu’on peut trouver dans le Derby triomphal du poulain de Coolmore, qui s’est réveillé après le cauchemar des 2.000 Guinées. Il avait tout contre lui, même la place à la corde, mais il s’est sorti de tous les pièges sans le moindre problème. Ryan Moore l’a beaucoup aidé, il a pris le plus court des chemins et il a trouvé le passage entre les deux autres pensionnaires d’Aidan O’Brien, le leader Euphoric (Frankel) et Los Angeles (Camelot), qui l’avait accompagné. Le seul rival qui ait fait illusion un instant a été Ambiente Friendly (Gleneagles), qui a toujours bien voyagé. Mais au moment de placer sa pointe il est tombé sur un roc. Los Angeles a gardé la troisième place et les autres ont terminé bien loin avec Sayedaty Sadaty (Anodin) cinquième et meilleur des trois français d’élevage au départ.

Le meilleur des dix Derby winners d’Aidan

Aidan O’Brien, après avoir cité presque un par un tous les employés de Ballydoyle, a expliqué la résurrection de City of Troy : « Sa défaite dans les Guinées était de ma faute. C’est très simple, il avait trop de fraîcheur, je ne l’avais pas assez travaillé et il était mal parti. On a discuté et on a appris de cette défaite. » City of Troy est son dixième Derby winner et l’entraîneur a accepté le jeu de la comparaison : « Il est le meilleur, il possède une grande vitesse de croisière, il est bien équilibré, il est capable d’accélérer et il tient. Une autre chose à noter : Ryan Moore m’a dit qu’il est encore très bébé. Il est par Justify, ce qui est très bien pour toute l’opération Coolmore. Il donne des chevaux qui ont toutes les qualités. Nous avons eu un grand étalon comme Galileo, et Justify est sur le même chemin. Les Justify ont plus de vitesse, c’est très excitant. » Aidan O’Brien n’a pas parlé de programme à chaud mais la cote de City of Troy a baissé de 16 à 5/1 dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Tout est possible pour lui, même la Breeders’ Cup Classic (Gr1).

Justify, quarante ans après Northern Dancer

Quarante ans se sont écoulés depuis le dernier succès dans le Derby d’un poulain issu d’un lauréat du Kentucky Derby. C’était Secreto, qui avait remporté le classique en 1984. Il était par le grand Northern Dancer (Nearctic), qui avait triomphé à Churchill Downs en 1964 mais n’avait pas réussi à réaliser la triple couronne par manque de tenue. Northern Dancer était un étalon confirmé en 1984 alors que Justify (Scat Daddy) est représenté par sa deuxième génération de 3ans. Il avait remporté la triple couronne sans une seule défaite sur le terrain. Il est proposé à un tarif privé et, en deux générations, il a 18 lauréats de Groupe, dont six de Gr1.

Galileo est le père de la mère

La mère, Together Forever (Galileo), a été achetée 680.000 € à Goffs Orby et a remporté le Fillies’ Mile (Gr1) à 2ans mais n’a pas confirmé en trois sorties la saison suivante. Elle a démarré sa carrière de poulinière en rencontrant à trois reprises War Front (Danzig). Le croisement a produit le gagnant de Gr3 à 2ans Military Style, étalon au haras du Taillis, et deux autres sujets black types. Together Forever est passée à la cour de Justify. Son 4ans, Bertinelli, a été vendu à Hongkong où, sous le nom Unbelievable, il n’a pas encore gagné mais vient de se classer troisième dans la Queen Mother Memorial Cup (Gr3) sur 2.400m. Il faut noter qu’il est encore entier. Together Forever est une sœur de Forever Together, moins précoce mais meilleure puisqu’elle a gagné les Oaks (Gr1) et s’est classée deuxième des Irish Oaks (Gr1). La deuxième mère, l’inédite Green Room (Theatrical), a aussi donné le gagnant du Prix Jean Prat (Gr1) Lord Shanakill (Speightstown).

Together Forever a une 2ans par Uncle Mo (Indian Charlie) nommée Takemetothemoon et une yearling par Dubawi (Dubai Millennium). Elle a pouliné en avril d’une pouliche par Into Mischief (Harlan’s Holiday).

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires