samedi 22 juin 2024
AccueilCoursesMurcia surclasse l’opposition

Murcia surclasse l’opposition

Auteuil, samedi

Prix d’Iéna (L)

Murcia surclasse l’opposition

Troisième lors de ses trois premières courses, Murcia (Doctor Dino) a ouvert son palmarès directement dans le Prix d’Iéna (L). Elle courait seulement à sept jours. Positionnée près de la tête, la pensionnaire de David Cottin a ensuite pris la direction des opérations à mi-ligne d’en face. Possédant plus de ressources que ses rivales dans le tournant final, l’élève et représentante du haras d’Étreham et du haras du Saubouas s’est nettement détachée sur le plat. Au poteau, elle devance de douze longueurs Entourloupe (K) (Goliath du Berlais). Tide of Dreams (The Grey Gatsby) complète le podium, à deux longueurs.

Meilleure sur bon terrain

Pour David Cottin, l’allègement des pistes a compté : « La pouliche était en très belle condition, mieux encore que la semaine dernière. Elle avait très bien pris sa course, c’était une course sage. Elle avait débuté dans un terrain très profond à Compiègne et était venue un peu trop tôt dans le dernier tournant. La pouliche l’avait payé pour finir. En dernier lieu, le terrain était également lourd. Je pense vraiment que Murcia est bien meilleure dans le bon terrain. Je reste d’ailleurs convaincu que les produits de Doctor Dino préfèrent ce type de terrains. La pouliche l’a montré aujourd’hui. »

Entourloupe vise le steeple

Entourloupe arrivait avec de la fraîcheur, puisque sa dernière sortie remontait au début du mois d’avril, dans le Prix Champoreau (Haies). Son coentraîneur, Hector de Lageneste, nous a dit : « Entourloupe fait une très bonne performance. Nous lui avions donné une pause, et elle était retournée chez Anne-Sophie et Daniel Allard. Elle sera mieux sur plus long et certainement en steeple, ce qui colle à ses origines. »

Inexpérimentée, Tide of Dreams venait de s’imposer dès ses débuts du côté de Compiègne. Elle sera revue à l’automne, comme nous l’a appris Gabriel Leenders, son mentor : « La pouliche manque de métier, elle n’était pas régulière dans ses sauts. Elle va partir en vacances et nous aurons une bonne pouliche pour l’automne. En fonction de son évolution, nous pourrons viser une course comme le Prix Bournosienne, ou bien aller en steeple car c’est une très bonne sauteuse. »

Le premier produit de Belle et Chic

Née au haras d’Étreham et élevée au haras du Saubouas, M

...
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires