dimanche 23 juin 2024
AccueilCoursesPonntos file vers l'Angleterre

Ponntos file vers l’Angleterre

CHANTILLY, DIMANCHE

PRIX DU GROS-CHÊNE (Gr2)

Ponntos file vers l’Angleterre

1er PONNTOS

2e MGHEERA

3e PRADARO

Aucun des sept derniers lauréats du Prix du Gros-Chêne (Gr2) n’a été en mesure de remporter un Groupe par la suite. La course étant menacée de rétrogradation, tous les espoirs reposent par conséquent sur les quatre premiers de l’édition 2024. Et en particulier sur le gagnant, Ponntos (Power), qui remporte son troisième Groupe français après ses deux victoires dans le Prix de Saint-Georges (Gr3). L’an dernier, Ponntos s’est classé sixième des King George Stakes (Gr2) et son entourage va tenter à nouveau sa chance au mois d’août à Goodwood. Avant ce Prix du Gros-Chêne 2024, Ponntos avait déjà couru quatre fois sans succès à Chantilly… mais trois fois sur “trop long” pour ses réelles aptitudes. Pour sa deuxième tentative sur les 1.000m de la ligne droite de Chantilly, le mâle de 6ans a donc transformé l’essai. Et il l’a fait avec la manière !

De bout en bout

En terrain collant (4,2), Ponntos a pris les commandes de l’épreuve dès le départ, comme il aime à le faire. Et, une fois dans son train, il n’a jamais faibli. Si bien qu’il était préférable de le suivre à la trace pour avoir un espoir de faire l’arrivée. Le favori s’impose avec une grande facilité, sans forcer son talent. Encore à cheval, Mickaël Barzalona a déclaré : « Une fois qu’il est dans son tempo, il a la faculté de le garder très longtemps. C’est sa grande force. Il fait tout bien, il a l’expérience et va dans tous les terrains, même si je le préfère dans le “bon”. Il va continuer le programme des 1.000m car c’est la distance qu’il a dans les jambes. » Deux longueurs et demie plus loin, on retrouve Mgheera (Zoustar),  que Ponntos avait déjà battue en dernier lieu à Longchamp, dans le Prix de Saint-Georges. Elle signe les meilleurs temps partiels de la phase finale. Pradaro (Penny’s Picnic), gagnant d’un handicap en valeur 38,5 récemment, est troisième.

Un entraîneur pisciculteur

L’entraîneur tchèque Miroslav Nieslanik a un métier à la ville : sa grande exploitation agricole compte des vergers et une pisciculture. Cela lui donne néanmoins les moyens et le temps d’entraîner une trentaine de partants tous les ans, tous sous les couleurs de sa fille, Eva Nieslanikova. On a déjà vu des sprinters de l’Est gagner des Groupes à l’Ouest, mais ils venaient pour la plupart de Hongrie (Overdose, Trip to Paris…), la République tchèque étant surtout une terre de chevaux de tenue. Et plusieurs tchèques, tous acquis à petit prix dans des ventes secondaires, ont bien fait lors de leurs tentatives anglaises ces dernières années. On peut penser à Subway Dancer (Shamardal), troisième des Champion Stakes (Gr1), ou encore à Nagano Gold (Sixties Icon), deuxième des Hardwicke Stakes (Gr2). Goodwood ne sera pas une tâche facile pour Ponntos. Et il devra prouver, à l’âge de 6ans, qu’il est meilleur que jamais. Le label Gr2 du Prix du Gros-Chêne en a bien besoin !

Mgheera pense à l’Abbaye

Quasiment toujours au rendez-vous depuis qu’elle est arrivée dans les boxes de Manon Scandella-Lacaille, Mgheera a nouvelle fois ravi son entourage en se classant deuxième. L’entraîneur nous a dit : « C’est super. Nous sommes battus par le même cheval que la dernière fois, à la régulière. Mgheera fait sa course. Elle a été montée un peu plus près et ce n’est pas ce qu’elle préfère. Nous ne pouvions pas faire autrement avec ce numéro, elle court très bien. Nous allons la laisser rentrer avant d’envisager la suite. Nous avons toujours l’objectif du Prix de l’Abbaye à l’automne. Nous verrons si elle recourt entre-temps, même si elle est plus percutante lorsqu’elle court régulièrement. » La belle histoire de Pradaro se poursuit. Acheté à réclamer, il continue de prouver sa grande aptitude avec Chantilly, une piste sur laquelle il a déjà gagné à trois reprises, dont le Prix du Gros-Chêne (Gr2) en 2021.

Sa sœur a été jument de l’année en Hongrie

Élevé par Liam Butler et Churchstown House Stud, Ponntos est passé deux fois en vente. Foal à la vente de novembre de Goffs, il a été acheté 2.200 € par Kévin Murphy. Lors de la vente de yearlings de Tattersalls, présenté par Brendan Murphy, il a été acheté 6.800 € par Adam Wyrzyk. Ponntos a été conçu alors que son père, Power (Oasis Dream), officiait chez Coolmore. Il fait désormais la monte à Oaklands Stud en Australie pour l’équivalent de 8.000 €. La mère, Blessing Box (Bahamian Bounty), a remporté une course à 3ans sur 1.000m pour huit sorties en Angleterre. Elle est également à l’origine de Blessed to Empress (Holy Roman Emperor), qui a également montré de la vitesse puisqu’elle a remporté six courses de petit niveau sur des distances allant de 1.000m à 1.400m, et de Lady Mazie (Excelebration), un des meilleurs sprinters de sa génération en Hongrie et en Slovaquie. Elle a été jument de l’année 2022 en Hongrie. La deuxième mère, Bibble Box (Ajwaad), a gagné trois courses de 3ans à 5ans. C’est la mère de six vainqueurs dont Bounty Box (Bahamian Bounty), lauréat de deux Listeds en Angleterre sur 1.200m, Bahamian Box (Bahamian Bounty), troisième du Prix Delahante (L), et de Vive les Rouges (Acclamation), deuxième d’une Listed pour femelles sur 1.200m en Angleterre.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

De 1.000m à 600m : 23’’78

De 600m à 400m : 10’’83

De 400m à 200m : 11’’06

De 200m à l’arrivée : 12’’12

Temps total : 57’’79

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires