vendredi 21 juin 2024
AccueilCoursesUn petit Jockey Club ?

Un petit Jockey Club ?

Un petit Jockey Club ?

Notre confrère Chris Cook, dans sa newsletter quotidienne The Frontrunner du Racing Post, est revenu lundi matin sur les différents classiques du week-end. Voici son point de vue sur le Jockey Club : « Je ne suis pas totalement convaincu de la qualité de ce French Derby 2024 », avant d’ajouter : « Mais il est difficile de “taper” sur un gagnant invaincu et le modèle de Look de Vega suggère qu’il a encore une évidente marge de progression… » C’est la question récurrente chaque lendemain de Jockey Club : petite ou grande édition ? Petit ou grand gagnant ? Et, finalité du débat, petite ou grande génération sur 2.000m à 2.400m ?

L’interrogation suivante est de savoir qui sera le meilleur entre le gagnant du French Derby et celui de l’Epsom Derby. Un débat surtout français, nos confrères britanniques ne se posant pas autant la question des comparaisons. La réponse leur est souvent évidente, à tort ou à raison.

Question de marge

Avons-nous vu un petit gagnant de Jockey Club ? À ce stade, difficile de répondre. Look de Vega se présentait invaincu en deux sorties – un maiden et une Classe 2 – et donc sans valeur handicap. Avec un tel profil, comme le disent les Anglophones, à ce stade, the sky is the limit (le ciel est la limite). Avons-nous assisté à un petit Jockey Club ? Là encore, le profil est difficile à juger. Il y avait un gagnant de Gr1 au départ (Sunway) contre trois à Epsom (City of Troy, Los Angeles et Ancient Wisdom). Oui… mais avec les 3ans, tout est question de marge.

Look de Vega en a certainement, First Look (Lope de Vega), son dauphin, a le droit d’en posséder aussi. Assez pour gagner un Gr1 “majeur” ? Moins certain. Sosie (Sea the Stars), troisième en prenant quelques coups, n’avait qu’une course dans les jambes cette année et il a le profil pour passer encore un palier sur 2.400m. Petit Jockey Club ? Le temps le dira.

La ligne du Derby d’Epsom – qui n’échappe pas au débat “petite ou grande” édition – est, à ce stade, plus rassurante. City of Troy était le champion des 2ans 2023. Ambiente Friendly (Gleaneagles), son dauphin, était placé de Gr3 à 2ans et gagnant de sa Listed en 2024. Los Angeles (Camelot), troisième alors qu’il était invaincu et lauréat du Critérium de Saint-Cloud (Gr1), avait remporté son Gr3 préparatoire avant Epsom. Il ne serait pas étonnant de le retrouver au départ de l’Irish Derby (Gr1) et de le voir s’imposer. City of Troy est, comme l’était Auguste Rodin (Deep Impact) à ce même stade l’an passé, une énigme. Les battus d’Epsom ont-ils “gros de marge” pour la suite de la saison et les combats qui les attendent face aux 4ans et plus dans des courses “championnat” ? Pas certain…

Aux ratings, il n’y aura pas combat

Les valeurs du Jockey Club et les ratings du Derby d’Epsom devraient être connus prochainement. Il n’y aura probablement pas combat entre Look de Vega et City of Troy. Le pensionnaire d’Aidan O’Brien a conclu son année de 2ans avec un rating extrêmement haut. Beaucoup trop haut peut-être puisqu’il était pris en 125. Horse Racing Ireland l’indique, après Newmarket et avant Epsom, en 124… Il y a peu de chance de le voir baisser.

Look de Vega peut-il atteindre un rating similaire ? Très honnêtement, il serait déjà positif de le voir atteindre 120 sur sa performance de dimanche, basée sur le 111 de Ghostwriter (Invincible Spirit), quatrième et concurrent le plus “fiable” de la course. Mais tout ceci n’est pas bien grave… L’heure de vérité sera en janvier 2025, au moment de la révélation des ratings des meilleurs chevaux du monde.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires