vendredi 21 juin 2024
AccueilCoursesC1 PRIX DU CANTON DECOMMOY

C1 PRIX DU CANTON DECOMMOY

Le Mans, mardi

Prix du Canton d’Écommoy (Maiden)

Les débuts victorieux de Lewis Béré

Mary Gold (Penny’s Picnic) étant non-partante, ils étaient finalement onze au départ du Prix du Canton d’Écommoy (Maiden) sur les 1.100m du Mans. Lewis Béré (Seahenge) avait contre lui de débuter face à des sujets ayant une ou plusieurs courses dans les jambes. Mais également de s’élancer tout en dehors. Pourtant cela n’a pas empêché le représentant de La Flèche Racing, d’Alain Jacob, du comte Guillaume de Saint-Seine, de Patrice Biton et de son entraîneur, Mathieu Brasme, d’ouvrir son palmarès dès ses premiers pas. Dans une course emmenée par la favorite, Balsam (Wooton Bassett), Lewis Béré a d’abord évolué en septième position avant d’être rapproché à la sortie du tournant final. Arrivé à hauteur de l’animatrice à 100m du but, le poulain associé à Alexandre Roussel a brillamment poursuivi son effort pour venir l’emporter de trois quarts de longueur aux dépens de Balsam. Kendurev (Hunter’s Light), qui débutait lui aussi, s’est emparé de la troisième place deux longueurs et demie plus loin. Mathieu Brasme a déclaré au micro d’Equidia : « C’est un poulain doté d’un beau modèle et il confirme ce qu’il montre le matin. Son numéro nous handicapait un peu mais il s’en est bien sorti. Il a eu un bon parcours. J’espère qu’il a encore un petit peu de marge car, étant né à la mi-mai, il n’a pas encore 2ans. »

Un neveu d’Ozone Béré

Lewis Béré a été élevé par le haras de la Haie Neuve, San Gabriel et Alain Régnier. Présenté par Tangi Saliou, il a été acheté 14.000 € à la vente de yearlings de septembre. Le bon était signé par Chauvigny Global Equine (Sébastien Desmontils) pour Mathieu Brasme. C’est un fils de Seahenge (Scat Daddy), stationné au haras de la Haie Neuve. Il est le sixième produit de l’inédite Ajab Béré (Peer Gynt) et le troisième gagnant après Havane Béré (Hurricane Cat), gagnante d’une course à 2ans sur 1.200m à Senonnes-Pouancé, et Juste Béré (Pedro the Great), vainqueur de trois de ses premières sorties à 2ans dont le Prix André Saulou (Classe 2, 1.400m) au Lion-d’Angers. La mère a aussi un 3ans chez Karl Burke et un yearling par Taj Mahal. En 2022, Ajab Béré est retournée à Seahenge.

Ajab Béré est une sœur d’Ozone Béré (Verglas), multiple gagnante de Listed en France (Coupe des Pouliches, Prix Cérès, Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles, Critérium de Lyon et Prix Delahante) et, aux États-Unis, lauréate du Gallorette Handicap (Gr3). Au haras, on lui doit la bonne Anazone (Anabaa), gagnante du Prix de Saint-Cyr (L) et dont la 2ans par Almanzor débute mercredi à Marseille-Borély. Ozone Béré a aussi donné Temple Bar (Rock of Gibraltar), deuxième du Prix Bédel (L) et troisième du Grand Prix de Lyon et de la Coupe des 3ans (Ls).

Johannesburg

Scat Daddy

Love Style

Seahenge

Not for Love

Fools In Love

Parlez

LEWIS BÉRÉ (M2)

Sunday Silence

Peer Gynt

Twinkle Bride

Ajab Béré

Rainbow Quest

Ajab Alzamaan

Alwathba

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires