vendredi 14 juin 2024
AccueilCoursesLucky One s'offre son premier Groupe

Lucky One s’offre son premier Groupe

Auteuil, samedi

Grande Course de Haies de Printemps (Gr3, Handicap)

Lucky One s’offre son premier Groupe

1er LUCKY ONE

2e LOQUAS

3e NEW PRESIDENT

Avec une valeur handicap en haies de 54, soit la plus petite au départ de la Grande Course de Haies de Printemps (Gr3), Lucky One (Authorized) a bien failli ne pas pouvoir participer à l’épreuve. Pourtant, le représentant de Benjamin Halsall a montré qu’il en avait les moyens et bien qu’il ait dû être remonté de 4 kg ! Longtemps situé parmi les derniers, Lucky One a laissé passer l’orage. Appliqué dans ses sauts, le pensionnaire de Sophie Leech paraissait même un instant dominé lors du dernier passage en face. Toujours en net retrait des animateurs au moment d’entrer dans la ligne droite, Lucky One avait sur son dos un certain Gabin Meunier, connu pour son sang-froid. Commençant ainsi à le solliciter à la sortie du dernier tournant, Gabin Meunier a attendu le franchissement de l’ultime difficulté pour le lancer nettement. Troisième à la réception de cette dernière difficulté, Lucky One a grappillé mètre après mètre sur le plat. Devant, Loquas (It’s Gino) semblait pourtant avoir fait le plus dur. Mais, au courage, Lucky One est parvenu à le dominer aux abords du poteau. Trouvant le temps long pour finir, Loquas échoue finalement à trois quarts de longueur pour le succès. Vu parmi les premiers durant le parcours, New President (Sinndar) complète le podium, à une longueur un quart.

Il avait beaucoup de paramètres pour lui

Lauréat à deux reprises sur les haies anglaises, Lucky One avait également triomphé dans un handicap à Auteuil, le 13 novembre dernier. Mais jusqu’à ce jour il n’avait encore pu figurer sur un podium au niveau black type en cinq tentatives. Présent à Auteuil, Christian Leech, le mari de l’entraîneur, nous a dit : « Étant donné qu’il n’avait pas pu gagner sa dernière course, je pensais que sa valeur allait être trop juste pour qu’il puisse être au départ de cette épreuve. Finalement, cela a été suffisant mais il devait porter 4 kg de plus. Cela étant, Lucky One avait tout pour lui aujourd’hui : une distance plus longue et un terrain bien souple. Nous sommes vraiment très heureux de rentrer en Angleterre avec cette victoire. Le cheval est arrivé hier soir, et nous repartons demain. En tout, cela met 10 heures Nous avons eu un temps une antenne en France. Désormais, nous faisons uniquement les meetings de Cagnes-sur-Mer et de Pau. »

La souche de Caminos

Élevé par le haras du Bois Hué (appartenant à Marc Foursin, vétérinaire de métier), Lucky One est passé deux fois en vente. Présenté par le haras de l’Hôtellerie lors de son premier passage, à la vente de yearlings d’octobre d’Arqana, il avait été acheté 25.000○€ par le haras de Montgermont. L’année dernière, à la vente de Goffs UK, Sullivan Bloodstock et Hughes Crowley pour Lodge Hill Stables l’avaient vendu pour 18.000○€ à Leech Racing Ltd. Lucky One est un fils d’Authorized (Montjeu), qui officie désormais pour le Jockey Club turc, et de Lady Anouchka (Vettori), rachetée 6.000○€ par le haras du Bois Hué lors de la dernière vente d’automne. En course, elle a brillé à quatre reprises entre 2.200m et 2.600m en province. Outre Lucky One, elle a donné Galiva (Evasive), qui s’est illustrée à plusieurs reprises en Allemagne, et Ladysane (Dabirsim), gagnante sur les haies du Touquet. Lady Anouchka a une 2ans, Ladynirwa (Nirvana du Berlais), et un yearling, Matiwo (Bathyrhon). En 2022, elle a de nouveau rencontré Bathyrhon (Monsun).

La deuxième mère, Pavlovna (Singspiel), est restée maiden. On lui doit plusieurs gagnants dont Hurricane Jo (Hurricane Run), gagnant à trois reprises en plat entre 1.600m et 1.800m, ou encore Parovna (Walzertakt), lauréate d’un réclamer à Auteuil. Pour trouver du black type, il faut remonter à la troisième mère, Dibenoise (Kendor), connue pour avoir donné naissance à Caminos (Montjeu), gagnant du Prix Ganay (Gr1), à Recital (Montjeu), lauréat du Critérium de Saint-Cloud (Gr1), à Racinger (Spectrum), lauréat du Prix du Muguet (Gr2), ou encore à Magneticjim (Galileo), troisième du Prix Jean Granel (L).

Sadler’s Wells

Montjeu

Floripedes

Authorized

Saumarez

Funsie

Vallée Dansante

LUCKY ONE (H8)

Machiavellian

Vettori

Air Distingue

Lady Anouchka

Singspiel

Pavlovna

Dibenoise

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires