mercredi 19 juin 2024
AccueilCoursesPoly Grandchamp frappe un grand coup

Poly Grandchamp frappe un grand coup

Auteuil, samedi

Prix Ingré-GSC Masters (Gr3, Steeple-chase)

Poly Grandchamp frappe un grand coup

1er POLY GRANDCHAMP

2e DREAM WISH

3e FRANCO DE PORT (K)

Poly Grandchamp (Poliglote) n’avait plus gagné depuis le Prix La Haye Jousselin (Gr1) 2021. Certains l’ont oublié un peu vite mais, lorsqu’il est à son zénith et décidé, il peut faire de très grandes choses. Il l’a démontré samedi en décrochant son troisième Groupe, le premier sur le parcours des 4.400m avec le passage de la piste extérieure, dans le Prix Ingré (Gr3), dernière étape des Grands Steeples Masters. Monté dans le groupe de tête, contrairement à ses habitudes, il a durci la course dans le dernier kilomètre et s’est montré particulièrement courageux pour résister à la belle attaque de Dream Wish (Dream Well), malheureusement victime d’un souci pulmonaire, ce qui rehausse sa performance.

Des coups de cul à l’entraînement

François Nicolle était ravi et soulagé par la victoire de son protégé Poly Grandchamp, qui était dans un état remarquable à l’entraînement, même si l’épée de Damoclès du virus est toujours là… Contacté par téléphone, il nous a dit : « C’est un cheval absolument génial. Il avait très bien travaillé, il était pimpant. Cette semaine, avant de sortir de la piste, il a donné des coups de cul, ce qu’il ne fait jamais. Mais, avec le virus dont nous avons été victimes, j’étais un peu dans le flou. S’il n’y avait pas eu ce virus, j’aurais été très confiant. Bertrand Lestrade a monté une très belle course, le cheval a sauté comme un chat. Nous l’adorons, c’est la mascotte de l’écurie. Il a son billet pour le Grand Steeple. Nous aurons normalement Starlet du Mesnil, Figuero, Le Lude et Poly Grandchamp dans le Grand Steeple, si tout va bien d’ici là. »

Une mascotte

La famille Papot a fait le jumelé avec Poly Grandchamp et Dream Wish. Xavier Papot a commenté : « Le rythme a été moins régulier aujourd’hui et c’était plus facile pour Poly Grandchamp. Comme lorsqu’il a gagné par le passé, il faut durcir, durcir et durcir. Je n’étais pas emballé par certaines lignes. Premier et deuxième, c’est extraordinaire pour ma famille. Tout le monde aime Poly Grandchamp. Il me fait penser à Galop Marin. Ce n’est pas un crack, mais il donne tout. C’est la mascotte de l’écurie. » De son côté, Bertrand Lestrade, fidèle partenaire de Poly Grandchamp, a dit au micro d’Equidia : « Je pense qu’il était content car nous avons gagné toute la course. J’ai une pensée pour toute l’équipe et François [Nicolle, ndlr], qui traversent une période difficile. Je suis très content de leur avoir fait un petit cadeau aujourd’hui. Lors de sa rentrée, il avait bien fini. Il avait pris du moral. Et la dernière fois, je ne suis pas parti devant et il a eu la vie douce. Le matin, il était très motivé et, lorsqu’il est comme ça, c’est un super cheval. »

Franco de Port (K), la note

Franco de Port (K) (Coastal Path) a été la note de la course. Le pensionnaire de Willie Mullins est apparu superbe au rond de présentation. En course, il a fait quelques fautes, notamment à la rivière des tribunes. Normal pour un cheval qui reprenait ses marques sur les obstacles d’Auteuil. Il a trouvé son action dans le dernier kilomètre pour tracer une ligne droite superbe et venir prendre la troisième place. Son jockey, Johnny Charron, nous a confié : « Le cheval a commis quelques fautes, notamment à la rivière des tribunes et au rail ditch. Si nous n’avions pas eu un rideau de chevaux devant nous dans le dernier tournant, je pense que nous aurions pu être deuxièmes… C’est tout de même une belle course préparatoire en vue du Grand Steeple. Le fait qu’il revienne du cross ne l’a peut-être pas aidé car il était très prudent dans ses sauts. »

Gran Diose va progresser

Gran Diose (Planteur) avait raté le Prix Murat (Gr2) car il s’était donné un coup. Mais il avait aussi dû faire une croix sur quelques jours de travaux et cela a pesé dans la balance samedi. Attentiste en dernière position, il s’est rapproché librement dans le tournant final, prolongeant son effort entre les deux derniers obstacles avant de rester un peu là pour terminer quatrième devant Spes Militurf (Konig Turf), qui en a peut-être fait beaucoup dans le parcours. Entraîneur de Gran Diose, Louisa Carberry nous a déclaré : « Nous ne pouvons pas être déçus par un tel cheval. Il a sauté fort en début de course, puis il a mieux sauté. Il a demandé un bol d’air avant de se relancer. Il a fait un bout pour aller sur la dernière haie, puis il est resté là sur le plat. Il a manqué deux semaines de travail à cause de son souci avant le Prix Murat et ce sont des boulots importants. Il a certainement manqué d’une course. Il va progresser là-dessus en vue du Grand Steeple. »

Le frère de Dalia Grandchamp (K)

Élevé par Jean-Louis Guérin, Poly Grandchamp est un fils de Poliglote (Sadler’s Wells) et de Qualia Grandchamp (Nikos), lauréate de deux courses sur les haies. Poly Grandchamp est le frère de Dalia Grandchamp (K) (Kapgarde), gagnante du Prix The Fellow (Gr3), deuxième du Prix Ferdinand Dufaure et troisième de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Grs1), entre autres, de Galia Grandchamp (K) (Saint des Saints), lauréate du Prix Nivolet sur les haies de Compiègne, et d’Icare Grandchamp (Kapgarde), deuxième sur les haies de Compiègne avant sa vente en Angleterre. Après Icare Grandchamp, Qualia Grandchamp a eu Joly Grandchamp (Kapgarde), un 3ans entraîné par François Nicolle qui n’a pu se distinguer en deux sorties en haies. La deuxième mère, Spirit of Pearls (Esprit du Nord), s’est classée troisième du Prix d’Iéna (L). En deuxième génération, elle est à l’origine de six black types. Outre Dalia Grandchamp et Galia Grandchamp, il faut citer Grand Départ (Astarabad), triple lauréat de Listed sur les obstacles de Cagnes-sur-Mer, Si C’Était Vrai (Robin des Champs), trois fois placé de Gr2 sur les haies irlandaises, Perle Sainte (Saint des Saints), troisième du Prix Finot (L), et Balzac Turgot (Kapgarde), deuxième du Joe Mac Novice Hurdle (Gr3) à Tipperary. Troisième mère de Poly Grandchamp, Maxi Pearl (Tip Moss) a remporté une course à Auteuil. Elle a notamment donné Djawack (Cadoudal), vainqueur du Prix Prédicateur (L).

Northern Dancer

Sadler’s Wells

Fairy Bridge

Poliglote

Val de l’Orne

Alexandrie

Apachee

POLY GRANDCHAMP (H11)

Nonoalco

Nikos

No No Nanette

Qualia Grandchamp

Esprit du Nord

Spirit of Pearls

Maxi Pearl

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires