samedi 13 juillet 2024
AccueilCoursesFeu Follet (K), tout en maîtrise

Feu Follet (K), tout en maîtrise

Auteuil, samedi

Prix du Vivarais

Feu Follet (K), tout en maîtrise

Magnifique d’état au rond de présentation, et courant toujours bien frais, Feu Follet (K) (Kapgarde) a signé une rentrée gagnante dans le Prix du Vivarais. Le cheval d’Hugo et Pierre Pilarski et de Palmyr Racing a pris les commandes au départ. Mais il a été relayé après la haie du Pavillon par Héros d’Ainay (K) (Sholokhov), un peu frais après… 909 jours d’absence ! Le représentant du haras de Saint-Voir a sauté à la perfection et a mené détaché. Feu Follet a attendu en deuxième position. Puis il a repris le meilleur entre les deux dernières haies, avant de se détacher sur le plat. Héros d’Ainay a fait un très bon bout dans les cent derniers mètres, mais Feu Follet avait course gagnée. Le pensionnaire de Nicolas de Lageneste est, lui, en très gros retard de gains, comme le disent les trotteurs, et il a également fait impression.

Sûrement les Drags

Coentraîneur de Feu Follet, avec Guillaume Macaire, Hector de Lageneste nous a déclaré : « C’est un cheval d’exception. Il court toujours bien pour sa rentrée, même s’il s’arrête un peu à la fin. Le cheval aime toujours autant ce qu’il fait. Il manque un peu de tenue pour courir des Grands Steeples, mais on peut lui trouver des tâches à sa portée. Il nous apporte tellement de bonheur et de joie… »

Jockey de Feu Follet, Baptiste Le Clerc a dit au micro d’Equidia : « C’est un cheval de classe, il sait tout faire ! Il ne faut pas oublier qu’il avait gagné un Gr1 à 4ans sur les haies. Aujourd’hui, il a gommé tous ses obstacles, il sait attaquer. C’est un cheval polyvalent. Je tiens à féliciter l’entourage d’Héros d’Ainay, car après plus de 900 jours d’absence, il faut en avoir sous la pédale pour essayer de nous accrocher. Au départ, Feu Follet devait faire une rentrée puis aller sur le Prix Romati (Gr3). Il devrait aller sur le Prix des Drags (Gr2). J’espère qu’il va faire taire ceux qui disent que les chevaux qui ont passé le million d’euros de gains doivent aller à la retraite. Il faut faire confiance aux gens de chevaux !  »

Un neveu de Fou et Sage

Élevé par l’écurie D, Feu Follet est un fils de Kapgarde (Garde Royale), étalon au haras de la Hêtraie, et de Folle de Toi (Sageburg), placée à trois reprises en huit sorties à 2ans sur 1.200m et 1.550m. Feu Follet est le premier produit de sa mère qui a donné une autre black type : Fière de Toi (Kapgarde), lauréate sur les haies de Moulins et troisième du Gran Criterium d’Autunno (Gr1) à Merano. Folle de Toi a un 5ans, Fou du Roi (Triple Threat), gagnant en haies, tout comme son 4ans, Follow You (Waldpark). Elle a aussi 3ans (Feu Sacré) et un 2ans (Feu de Dieu) issu de Kapgarde (Garde Royale).

La deuxième mère, Folie Lointaine (Poliglote), est gagnante du Prix d’Essai des Pouliches à Enghien et deuxième du Prix Champoreau à Auteuil. On lui doit notamment Fou et Sage (Sageburg), lauréat du Prix Fifrelet (L) et deuxième des Prix d’Indy et de Pépinvast (Grs3). Far Away Girl (Cadoudal), troisième mère de Feu Follet, a gagné le Prix Chalet à Auteuil. Elle a produit Far West (Poliglote), deuxième du Triumph Hurdle (Gr1) et vainqueur de Gr2 à Cheltenham, Firmini (Mansonnien), troisième du Prix d’Iéna (L), gagnante en haies et en steeple à Auteuil, et Fabulously (Antarctique), vainqueur du Prix Robert Lejeune (L, à l’époque) et multiple placé de Groupe en haies et en steeple.

Mill Reef

Garde Royale

Royal Way

Kapgarde

Cadoudal

Kaprika

Lady Corteira

FEU FOLLET (K) (H8)

Johannesburg

Sageburg

Sage et Jolie

Folle de Toi

Poliglote

Folie Lointaine

Far Away Girl

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires