vendredi 14 juin 2024
AccueilCoursesGreenland lance une semaine cruciale pour Aidan O’Brien

Greenland lance une semaine cruciale pour Aidan O’Brien

Saint-Cloud, lundi

Prix Greffulhe (Gr3)

Greenland lance une semaine cruciale pour Aidan O’Brien

1er GREENLAND

2e HARRY WAY

3e RASHFORD

Nous sommes le lundi 1er mai, au début d’une grande semaine classique. Celle du Kentucky Derby et des Kentucky Oaks aux États-Unis mais surtout – du point de vue européen – celle des Guinées de Newmarket. Ce sera une semaine très importante pour Aidan O’Brien qui, samedi, va aligner deux grands espoirs dans les 2.000 Guinées : Little Big Bear (No Nay Never), champion des 2ans en 2022, et Auguste Rodin (Deep Impact), gagnant du Futurity Trophy (Gr1) et potentiel espoir de Triple couronne s’il gagne samedi et si Coolmore (et associés) veut tenter ce pari. Lundi, le splendide Greenland (Saxon Warrior) a lancé cette semaine de la plus belle des manières, par une victoire dans le Prix Greffulhe (Gr3).

Greenland restait sur une troisième place sur les 1.800m du Prix La Force (Gr3), où il avait fini en boulet de canon, échouant de peu pour la deuxième place. Lundi, il trouvait une distance plus longue (2.100m). La course a été emmenée par Harry Way (Galiway), avec Greenland en deuxième position à son extérieur, et Rashford (Zarak) derrière lui. Les trois premiers forment le trio gagnant. Dans la ligne droite, Greenland a attaqué Harry Way et, à 150m du but, la course semblait gagnée. Mais le représentant du haras de la Gousserie et de Robert Bonaventure n’a rien lâché, repartant à l’attaque. Au passage du poteau, le balancier a finalement été favorable, d’un nez, à Greenland. Pris de vitesse, Rashford s’est relancé dans les 150 derniers mètres, se classant troisième à une longueur un quart.

Le Jockey Club en vue

Greenland pourrait être un poulain pour le Jockey Club d’Aidan O’Brien. Il décroche son premier Groupe lundi. Poulain avec du physique, il n’était probablement pas précoce et, à 2ans, il avait attendu sa quatrième sortie pour ouvrir son palmarès, avant de conclure quatrième (sur quatre) des Royal Lodge Stakes (Gr2), sans être très heureux. Il confirme la belle impression laissée dans le Prix La Force.

En l’espace d’à peine une heure, Aidan O’Brien a peut-être trouvé deux espoirs pour le French Derby : Greenland, mais aussi Paddington (Siyouni), autoritaire lauréat des Tetrarch Stakes (L) au Curragh. L’entraîneur a commenté auprès du Racing Post : « Nous sommes ravis. Je n’ai pas encore vu la course mais Christophe [Soumillon, ndlr] m’a appelé et il était très content de lui. Il a dit qu’il avait pris la tête un tout petit peu trop tôt et le poulain s’est repris. Christophe était séduit et pense qu’il est un poulain pour le Jockey Club. Greenland progresse à chaque sortie et c’est probablement le plan avec lui. Il s’est repris en tête mais Christophe estime que, en bon terrain, il ne le ferait probablement pas et il était très satisfait. » Représentante en France de Coolmore, Hermine Bastide nous a dit : « Nous sommes ravis de la performance de Greenland, d’autant plus car il est par Saxon Warrior (Deep Impact), l’un de nos étalons. Concernant le terrain du jour, cela n’est pas vraiment sa tasse de thé et encore moins avec la grosse averse qui est tombée juste avant la course… Nous allons certainement le revoir en France prochainement. Certes, il est engagé dans le Prix du Jockey Club, mais ce sera son entraîneur, Aidan O’Brien, qui prendra la décision de l’aligner ou non. Nous en profitons également pour féliciter les éleveurs de Greenland, la Scea Mearmion Vauville ainsi qu’Alain Jathière. »

Christophe Soumillon a dit au micro d’Equidia : « Il ne fallait pas deux foulées de plus… Harry Way est revenu fort en dedans. Son entraîneur m’avait dit que le poulain pouvait se reprendre une fois en tête et j’ai attendu le plus longtemps possible. Quand j’ai pris une encolure d’avance, il s’est en effet relâché. J’ai mis mon bâton à gauche pour essayer de rester bien en ligne et ne pas trop aller au contact avec le poulain à la corde. Physiquement, c’est une peinture et je ne suis pas certain que le terrain souple soit vraiment son truc. Il est tellement massif, avec une si belle action. Aux 350m, il a y un passage humide et il s’est un peu désuni, il a un peu perdu pied et c’est pour cela que je l’ai retendu. J’ai essayé de l’allonger ensuite. En bon terrain, ce sera un super cheval. »

Harry Way en combattant

Harry Way répond encore une fois présent lundi. Le poulain a fait preuve d’un mental d’acier pour se relancer et repartir à l’attaque de Greenland. Gagnant du Prix François Mathet (L), il restait sur une deuxième place dans le Prix Noailles (Gr3), battu à la fin par l’estimé Flight Leader (Frankel). Nicolas Perret vit une belle aventure avec le poulain et nous a dit : « Harry Way fait une très bonne performance, il nous a montré qu’il est dur et qu’il a le niveau des groupes. Pour la suite, nous ne savons pas encore ce que nous allons faire. Nous aviserons. » Pauline Chehboub, du haras de la Gousserie, a ajouté : « Il confirme qu’il est le poulain que nous pensions. Il s’adapte à tout, il est capable de prendre le train à son compte si personne ne veut aller devant. Harry Way est très intelligent, il montre qu’il a beaucoup de qualité et je crois qu’il aime courir. Il encaisse parfaitement ses courses et ses combats. C’est un “poulain de rêve”. Nous allons en discuter tous ensemble pour la suite du programme. Il est hongre et a des courses à disposition aux États-Unis mais il pourrait aussi rester en France. Nous aviserons après en avoir parlé, rien n’est défini pour le moment. »

La grande forme du Lieu Marmion

Greenland, couleurs Coolmore et Westerberg, est un élève du haras du Lien Marmion, associé à Alain Jathière. Ils ont été à l’honneur le 18 avril dernier quand Ottoman Fleet (Sea the Stars), pour la casaque Godolphin, a remporté facilement les Earl of Sefton Stakes (Gr3) à Newmarket. L’élevage de la famille Marinopoulos avait aussi été mis en avant aux États-Unis au début du mois d’avril, avec la victoire de Papilio (Starspangledbanner) dans les Appalachian Stakes (Gr2) à Keeneland devant Cairo Consort (Cairo Prince), troisième de la Breeders’ Cup Juvenile Filly Turf (Gr1) à 2ans. Trois élèves gagnants de Groupe en moins d’un mois, c’est une très belle performance ! Les souches Marinopoulos ont aussi été à l’honneur du côté du Japon, puisque Skia (Motivator) a donné le gagnant des 2.000 Guinées japonaises, Sol Oriens (Kitasan Black), qui s’est imposé en graine de champion.

Un fils d’Aktoria

Greenland est un fils de Saxon Warrior (Deep Impact), étalon de Coolmore qui a ses premiers 3ans en piste en 2023. Il compte 11,3 % de black types par partant, dont le lauréat de Gr1 Victoria Road, lauréat du Breeders’ Cup Juvenile Turf (Gr1). Il est passé deux fois en vente. Foal, présenté par Highclere Stud à Tattersalls, il a été acheté 160.000 Gns par Camas Park Stud, qui l’a ensuite présenté sur le ring du Book 1 de Tattersalls. Amanda Skiffington a signé le bon à 300.000 Gns.

La mère, Aktoria, est par Canford Cliffs (Tagula), qui décroche son premier Groupe en Europe comme père de mère. Entraînée par Carlos Laffon-Parias, elle a gagné le Prix Six Perfections (L). Greenland est son troisième produit et son deuxième gagnant après Akria (Oasis Dream), gagnante d’une course à Montignac sur 2.100m au mois d’août de ses 3ans. La jument a un yearling par Starspangledbanner (Choisir) et a rencontré Time Test (Dubawi) en 2022. La deuxième mère, Granadilla (Zafonic), a gagné une course à 3ans sur les 1.400m d’Haydock, entraînée par Sir Henry Cecil. Outre Aktoria, elle a donné deux black types. Il y a Galaktea (Statue of Liberty), troisième du Prix d’Arenberg (Gr3) et mère de Tea Dance (Adaay), troisième du Prix de la Vallée d’Auge et du Critérium du Béquet (Ls), mais aussi Now you’re Talking (Zoffany), troisième des Tipperary Stakes (L).

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’15”81

De 1.000m à 600m : 26”83

De 600m à 400m : 11”96

De 400m à 200m : 11”35

De 200m à l’arrivée : 11”91

Temps total : 2’17”86

Sunday Silence

Deep Impact

Wind in her Hair

Saxon Warrior

Galileo

Maybe

Sumora

GREENLAND (M3)

Tagula

Canford Cliffs

Mrs Marsh

Aktoria

Zafonic

Granadilla

Epagris

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires