jeudi 25 juillet 2024
AccueilA la uneDe somptueuses Guinées en vue

De somptueuses Guinées en vue

Tahiyra, Little Big Bear, Auguste Rodin…

De somptueuses Guinées en vue

Lundi, les confirmations de partants ont été validées pour les 2.000 Guinées, qui ont lieu samedi, et les 1.000 Guinées, qui se disputent le lendemain, toujours à Newmarket. Chez les femelles, elles sont encore 22 en lice dont Tahiyra (Siyouni). La petite sœur de Tarnawa (Shamardal) est invaincue en deux sorties, dont les Moyglare Stud Stakes (Gr1) devant Meditate (No Nay Never), aussi en lice et deuxième favorite. Mammas Girl (Havana Grey), très impressionnante dans les Nell Gwyn Stakes (Gr3), vient ensuite chez les bookmakers. Spirit Gal (Invincible Spirit), la pensionnaire d’André Fabre troisième du Prix Imprudence (Gr3), a été retirée.

Tahiyra est entraînée par Dermot Weld pour la casaque Aga Khan. L’entraîneur n’a jamais gagné les 1.000 Guinées et il l’a expliqué de façon simple au Racing Post : « Je n’ai jamais visé les 1.000 Guinées de Newmarket, tout simplement parce que j’aime donner un peu plus de temps à mes pouliches pour fleurir. Elles ont énormément d’opportunités tout au long de la saison, beaucoup de courses à l’automne et l’année est longue. Ce n’est pas possible de les avoir au top à la fin du mois d’avril ainsi que pour le reste de la saison. Mais je suis satisfait de Tahiyra et de sa condition physique. Pour le moment, le plan est de courir dimanche si tout va bien. Nous prendrons une décision finale plus tard dans la semaine. » Tahiyra est également engagée dans l’Emirates Poule d’Essai des Pouliches et les 1.000 Guinées d’Irlande (Grs1).

Deux Ballydoyle aux opposés

Ryan Moore va avoir un drôle de choix à faire… Va-t-il se mettre en selle sur Little Big Bear (No Nay Never), champion des 2ans l’an dernier, mais plus revu depuis les Phoenix Stakes (Gr1), et dont l’aptitude à tenir le mile est un point d’interrogation ? Ou sur le sculptural Auguste Rodin (Deep Impact), impressionnant dans le Futurity Trophy (Gr1) sur 1.600m mais certainement amené à briller sur encore plus long ? Le choix n’est pas encore arrêté, comme l’a indiqué Aidan O’Brien : « Jusque-là, tout se passe comme prévu. Au moment où nous parlons, il est prévu que les deux soient au départ. Ryan ne décidera que plus tard qui il va monter lorsqu’il aura tous les éléments en main. J’imagine que, pour le moment, l’avantage est à Auguste Rodin mais rien n’est gravé dans le marbre… » Les bookmakers placent Auguste Rodin en tête du betting, devant Little Big Bear. Ils sont encore quinze en lice, sans Belbek (Showcasing). L’opposition aux deux O’Brien est emmenée par Chaldean (Frankel), déjà déclaré avec la monte de Frankie Dettori qu’il a laissé juste devant les stalles au départ des Greenham Stakes (Gr3), où il a passé le poteau en deuxième position, mais sans jockey, tout en ayant tenté de croquer (!) le lauréat, Isaac Shelby (Night of Thunder). Dubai Mile (Roaring Lion), plus revu depuis sa victoire dans le Critérium de Saint-Cloud (Gr1), est moins en vue à 25/1.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires