jeudi 25 juillet 2024
AccueilInternationalGrosser Preis von Rossmann

Grosser Preis von Rossmann

Hanovre (DE), dimanche

Grosser Preis von Rossmann (L)

La française Spanish Honey décroche le graal

Sur le mile, les allemandes sont probablement moins tranchantes et Gianluca Bietolini en a profité pour envoyer Spanish Honey (Iffraaj) à Hanovre afin de courir le Grosser Preis von Rossmann (L). La représentante de Carina Horn restait sur une victoire dans un handicap en valeur 39 à Vivaux, elle qui est passée par les réclamers (et a d’ailleurs été vendue pour 13.513 € en 2021). Sous la selle d’un Leon Wolff très inspiré, Spanish Honey s’impose d’une demi-longueur devant une autre française, la “Pantall” Cantilena (Dubawi), deuxième du Grosser Preis der Landeshauptstadt Düsseldorf — 7gewinn (Gr3) et troisième du Prix Occitanie (L) en 2022. Pour sa deuxième sortie seulement, l’allemande Task (Mastercraftsman) “fait un truc” en se classant troisième. Gianluca Bietolini, très heureux de la performance de Spanish Honey, nous a confié : « Nous y allions pour prendre du black type et la pensionnaire de monsieur Pantall semblait imbattable. Mais Spanish Honey a signé une performance incroyable. Elle ne cesse de progresser. Il faut aussi dire que Leon Wolff a très bien monté. Nous allons voir comment elle revient de cette performance et ensuite, nous allons pouvoir parler de son avenir avec sa propriétaire. »

Un pinhooking de Jack Cantillon

Spanish Honey a été élevée en Irlande (elle n’a pas les primes) par Hamidreza Mojtahedzadeh. C’est une fille d’Ifraaj (Zafonic), une valeur sûre de Dalham Hall Stud. Lorsqu’elle était foal, chez Goffs, Jack Cantillon (qui ne fait pas que des tutoriels en ligne) l’a achetée 18.000 €. Et il l’a revendue 62.000 € à l’Orby Sale. Le bon était signé par Marc-Antoine Berghgracht. Sa mère, l’américaine Desert Song (Unbridled’s Song) n’a pas gagné. On lui doit trois autres gagnants, mais Spanish Honey est son premier black type. La deuxième mère, Justenuffheart (Broad Brush), a gagné deux Listeds à 3ans aux États-Unis, sur 1.500m et 1.700m. Elle a donné deux chevaux de Gr1 : Dreaming of Anna (Rahy), gagnante de la Breeders’ Cup Juvenile Fillies (Gr1), et Justenuffhumor (Distorted Humor), troisième de la Breeders’ Cup Mile (Gr1).

Un bon dimanche pour les françaises en Allemagne

La réunion de dimanche à Hanovre proposait une autre Listed, le Grosser Preis von Hannover 96 (L) sur 2.000m qui est revenu à l’allemande Valpolicella (Amaron), septième du Prix Melisande (L), de Raclette (Frankel) l’année dernière. Greym (The Grey Gatsby), pensionnaire d’Henri-Alex Pantall, termine deuxième, elle qui est montée sur le podium du Prix Charles Laffitte (L). Autre produit d’étalon français, l’allemande Mythicara (Zelzal) termine troisième. On se souvient de sa quatrième place dans les Guinnées allemandes (Gr2) l’année dernière. 

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires