mercredi 24 juillet 2024
AccueilInternationalLe défi des battus de Newmarket

Le défi des battus de Newmarket

THE CURRAGH (IE), SAMEDI

TATTERSALLS IRISH 2.000 GUINEAS (Gr2)

Le défi des battus de Newmarket

Le déroulement assez chaotique des 2.000 Guineas (Gr1) de Newmarket ne nous a pas permis de jauger le réel niveau des milers anglais et irlandais. Les Tattersalls Irish 2.000 Guineas (Gr1) arrivent donc au moment opportun pour tenter d’y voir plus clair grâce notamment à la présence de quatre candidats en provenance du classique anglais. Le résultat de Newmarket plaide en la faveur d’Hi Royal (Kodiac), deuxième après avoir animé. Mais cela serait occulter un peu vite que, ce jour-là, le pensionnaire de Kevin Ryan était proposé à 125/1. Qui plus est, il s’est montré très immature en traversant la piste. Le 6 mai, toujours sur la ligne droite de Newmarket, Royal Scotsman (Gleneagles) concluait plaisamment à la troisième place après un parcours cauchemardesque. Galeron (Camacho), quatrième, et Charyn (Dark Angel), huitième, ont moins d’excuses à faire valoir. Autre paramètre qui pourrait modifier la donne : samedi, le terrain est annoncé bon, alors qu’il était très souple en Angleterre.

Paddington, français d’élevage

Aidan O’Brien est un grand fournisseur de partants dans un classique qu’il a remporté onze fois mais qui lui échappe depuis 2017. Le français d’élevage Paddington (Siyouni), acheté 420.000 € à la vente d’Octobre, est le capitaine de la team O’Brien et il mérite ce titre. En effet, le poulain a montré des moyens lors de sa première victoire à 2ans. Il a gagné le difficile Madrid Handicap pour sa rentrée avant de survoler les débats dans les Tetrarch Stakes (L). Paddington n’a jamais pris part à un Groupe mais nul doute qu’il puisse monter de catégorie. Les deux autres atouts de Ballydoyle sont plus difficiles à juger. Cairo (Quality Road) revient sur le gazon après une course quelconque dans l’UAE Derby (Gr2), alors qu’Age of Kings (Kingman) effectue sa rentrée après dix mois d’absence. Si Paddington n’est pas capable de franchir ce palier, Coolmore pourrait lui trouver un suppléant avec Proud and Regal (Galileo), lauréat du Criterium International (Gr1), qui n’a pas réussi son test de tenue dans les préparatoires au Derby (Gr3) et retrouve désormais le mile.

Les 2ans pour Royal Ascot

Deux autres Groupes sont à l’affiche de la réunion de samedi au Curragh. Dans les Greenland Stakes (Gr2), Oisin Murphy vise un premier succès dans la cathédrale du galop irlandais en selle sur l’anglais Art Power (Dark Angel), invaincu en trois courses sur les pistes irlandaises. Il devrait toutefois se méfier de Garrus (Acclamation) qui vient de s’adjuger les Abernant Stakes (Gr3). Aidan O’Brien, quant à lui, vise une treizième victoire dans les Marble Hill (Gr3), une course qui fait office de tremplin vers les Groupes pour les 2ans de Royal Ascot. Pour ce faire, il pourra compter sur deux poulains par No Nay Never (Scat Daddy) : His Majesty qui a gagné pour ses débuts les First Flier (L), et Democracy, autre représentant de Ballydoyle, qui aura les faveurs de Ryan Moore. Les bookmakers ont choisi comme favori Noche Magica (Night of Thunder) qui, lors de premiers pas effectués en avril, à Cork, a “fait un truc” après une laborieuse mise en jambes…

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires