jeudi 25 juillet 2024
AccueilA la uneUn Prix du Jockey Club très bien "entouré"

Un Prix du Jockey Club très bien “entouré”

Un Prix du Jockey Club très bien “entouré”

Mercredi matin, France Galop a validé les forfaits des quatre Groupes qui vont entourer le classique cantilien : le Grand Prix de Chantilly, le Prix de Sandringham, le Prix du Gros-Chêne (Grs2) et le Prix de Royaumont (Gr3).

Un Grand Prix de Chantilly pour Simca Mille

Après les forfaits et avant d’éventuelles supplémentations, le Grand Prix de Chantilly (Gr2) compte pour le moment cinq candidats probables. Lauréat pour sa rentrée du Prix d’Harcourt (Gr2) face à Irésine (Manduro), Simca Mille (Tamayuz) n’a ensuite pu confirmer sa supériorité face au pensionnaire de Jean-Pierre Gauvin, se classant à la deuxième place du Prix Ganay (Gr1). Resté dans la liste du Grand Prix de Chantilly, il devrait bien se comporter selon son entraîneur, Stéphane Wattel : « On va attendre les supplémentations mais il est évident qu’il y a peu de chevaux qui s’affrontent dans cette course habituellement. À cette période, il faut avoir une aptitude aux pistes légères, ce qui est le cas de Simca Mille. Il a beaucoup de potentiel, et c’est avant le coup un très bon engagement. Alexis Pouchin lui sera associé. »

L’opposition

Sur sa route, Simca Mille devrait affronter la ligne du Prix d’Hédouville (Gr3) avec Haya Zark (Zarak), le lauréat, et Kertez (Intello), son dauphin. Meilleur en bon terrain, le premier cité était encore incertain ce week-end d’après son mentor, Adrien Fouassier. Auteure d’une bonne rentrée, en terrain collant, dans le Prix Gold River – Fonds Européen de l’Élevage (L), Lastotchka (Myboycharlie) prenait la deuxième place. Son entraîneur, Jean-Marie Béguigné, nous a appris : « Lastotchka est en belle condition. Depuis sa récente deuxième place, je lui ai laissé un peu plus de temps que prévu pour récupérer car elle avait eu un parcours exigeant dans un terrain pénible. Tout semble rentré dans l’ordre et Lastotchka devrait bien se comporter. La piste ne devrait pas lui poser de problème étant donné qu’elle avait conclu à la deuxième place du Prix de Malleret (Gr2) sur ce type de bon terrain. Théo Bachelot sera une nouvelle fois son partenaire. »

GRAND PRIX DE CHANTILLY

Gr2 – 4ans et plus – 2.400m – 130 000.€

# Engagés Propriétaire Entraîneur
1 SIMCA MILLE Haras de la Pérelle/S. Wattel S. Wattel
2 MY LYKA 3S Racehorse Manage H. Shimizu
3 HAYA ZARK Mme O. Fau A. Fouassier
4 KERTEZ Wertheimer & Frère A. Fabre
5 LASTOTCHKA Écurie Noël Forgeard/Earl Touchstone/P. Bonnier/C-H. Bonnier/P. Stein J-M. Béguigné

Retour de Tigrais dans le Prix de Sandringham

Pour le moment, onze pouliches de 3ans sont encore engagées dans le Prix de Sandringham (Gr2). Plus revue depuis son échec dans le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), Tigrais (Outstrip) attendait avec impatience le retour du bon terrain. Dimanche, cela devrait être le cas, mais son entraîneur, Christopher Head, émet toutefois quelques doutes : « Tigrais sera au départ du Prix de Sandringham. Elle est en parfait état physique et elle a assez de travail derrière elle. Ceci dit, la pouliche va effectuer une grande rentrée. Il se peut qu’elle manque encore d’une course. » La ligne de l’Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) est logiquement représentée avec Sauterne (Kingman), troisième, et Kelina (K) (Frankel), quatrième à d’une demi-longueur de cette dernière. L’entraîneur de Sauterne, Patrice Cottier, a confirmé que sa pensionnaire serait au départ : « Sauterne est également engagée dans le Prix Paul de Moussac (Gr3) mais nous allons plutôt la diriger vers le Gr2 de Chantilly. Depuis sa récente bonne performance dans la Poule, la pouliche est restée en très bonne condition. Elle est vraiment dans un bel état à l’entraînement. Concernant le terrain, cela devrait bien se passer. Comme toujours, Tony Piccone sera son jockey. »

Autumn Starlight revient sur le mile

Face à ces pouliches, on retrouve aussi les deux premières du Prix des Lilas (L), à savoir Calistoga (Sea the Stars) et Paz (Siyouni). Ou encore Autumn Starlight (Lope de Vega) qui a conclu septième du St Mark’s Basilica Coolmore Prix Saint Alary (Gr1). L’entraîneur de cette dernière, Stéphane Wattel, analyse : « Je ne pense pas que la distance ait été un souci pour Autumn Starlight dans le Prix Saint-Alary. Elle est capable de tenir 2.000m mais, ce jour-là, elle s’est alignée dans une course qui a tout simplement manqué de rythme. Pour qu’elle puisse pleinement dévoiler l’étendue de son talent, Autumn Starlight a besoin de courses régulières. Oisin Murphy lui sera de nouveau associée. » Enfin, parmi les deux pouliches étrangères qui sont toujours en lice à cette heure, Zarinsk (Kodiac) vient de briller dans les Cornelscourt Stakes (Gr3, 1.600m), à Leopardstown. À cette occasion, l’élève et représentante de Juddmonte dominait Tarawa (Shamardal), récente quatrième des 1.000 Guinées Irlandaises (Gr1).

PRIX DE SANDRINGHAM

Gr2 – 3ans – Femelles – 1.600m – 130.000 €

# Engagées Propriétaire Entraîneur
1 TIGRAIS G.Augustin-Normand/Oti Managment Chr. Head
2 SAUTERNE J-P. Dubois P. Cottier
3 ELOUNDA QUEEN  Écuries Serge Stempniak/Sarl Écurie J.L. Tepper/Écurie B. Weill/D-Y. Trèves/L. Dassault J-C. Rouget
4 SPIRIT GAL  Charles E. Fipke A. Fabre (S)
5 PALERMA G.Augustin-Normand / J-P.Dubois Mme M. Scandella-Lacaille
6 CALISTOGA Godolphin Snc A. Fabre
7 PAZ Haras D’Étreham – Riviera Equine F. Chappet
8 MISS CANTIK Haven’t A Pot/Macauliffe/Don Mlle A. Murphy
9 ZARINSK  Juddmonte Gm. Lyons
10 AUTUMN STARLIGHT P-D. Savill S. Wattel
11 KELINA Wertheimer & Frère C. Laffon-Parias

Égalité parfaite dans le Prix du Gros-Chêne

Mercredi matin, ils étaient encore quatorze à prétendre au Prix du Gros-Chêne. Parmi eux, sept sont entraînés en France. C’est le cas de Cœur de Pierre (Zanzibari), septième de l’édition 2021. Depuis, le représentant de l’écurie Pandora Racing et Ahmed Mouknass a conclu, entre autres, troisième du Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1). Plus revu depuis sa victoire du Prix de Seine-et-Oise (Gr3), le 30 octobre dernier, le pensionnaire de Mauricio Delcher Sanchez devrait tout de même bien se comporter : « Cœur de Pierre est très bien. À l’image des années précédentes, le cheval a passé l’hiver chez ses éleveurs, au haras de Grandcamp. Il est revenu à la fin du mois de février à l’entraînement et tout se passe bien depuis. Certes, cela va être une course de remise en jambes, mais Cœur de Pierre court toujours bien sur sa fraîcheur. Le bon terrain n’est pas ce qu’il y a de mieux pour lui mais il devrait pouvoir s’en sortir. » Berneuil (Lope de Vega), quant à lui, a déjà effectué une rentrée. Seulement dixième du Prix Cor-de-Chasse, il devrait cette fois montrer un tout autre visage d’après l’un de ses entraîneurs, Carlos Lerner : « Le cheval manquait vraiment de compétition dernièrement. Berneuil a besoin d’un bon terrain pour faire sa valeur, ce qui devrait être le cas dimanche. Il a très bien travaillé en vue de cette course. J’en attends donc une complète réhabilitation. Christophe Soumillon sera en selle. » Parmi les autres français en lice, figurent Game Run (Olympic Glory), Bouttemont (K) (Acclamation) et Tudo Bem (Sommerabend), respectivement deuxième, troisième et sixième du Prix Servanne (L). Ou encore Forza Capitano (Captain Marvelous), bon troisième du Prix de Saint-Georges (Gr3), et Batwan (Kendargent), absent depuis son échec dans un Gr3 sur les 1.200m de la ligne droite de Meydan, le 4 mars dernier.

Retour en force de White Lavender et Believing

Restant tous deux sur un succès sur notre sol, White Lavender (Heeraat), deuxième du Prix de l’Abbaye de Longchamp en 2022 puis récente gagnante du Prix de Saint-Georges, et Believing (Mehmas), à l’honneur dans le Prix Texanita (Gr3), le 19 mai, reviennent en force. Tout comme Marshman (Harry Angel), gagnant lors de son avant-dernière sortie du Prix Sigy (Gr3) et plus récemment des Duke Of York Clipper Stakes (Gr2). Enfin, Vadream (Brazen Beau), qui vient de remporter les Palace House Stakes (Gr3, 1.000m) à Newmarket, pourrait bien refaire parler d’elle en France. Précédemment, sur notre sol, elle avait conclu quatrième du Prix de Meautry et aussi troisième du Prix de Seine-et-Oise (Grs3).

PRIX DU GROS-CHÊNE

Gr2 – 3ans et plus – 1.000m – 130.000 €

# Engagés Propriétaire Entraîneur
1 BOUTTEMONT P. Allaire Y. Barberot
2 TUDO BEM H. Boutin/ M. Boutin M. Boutin 
3 CŒUR DE PIERRE  ÉcuriePandora Racing/A. Mouknass M. Delcher Sanchez
4 BATWAN  Écurie de l’Empereur/J.Caullery N. Caullery
5 BERNEUIL A.Gilibert/ C & Y. Lerner C & Y. Lerner
6 TEES SPIRIT  Ingleby Bl. Ltd/The Ivy League A. Nicholls
7 FORZA CAPITANO G. Kern Ha. Pantall
8 PONNTOS  Mme E. Nieslanikova M. Nieslanik
9 GAME RUN S.Grandin/M.Nikitas P. Cottier
10 GET AHEAD Hot To Trot Racing V Cg. Cox
11 WHITE LAVENDER Mme B. M. Keller Kr. Burke
12 VADREAM Douglas Richard John King Ch. Fellowes
13 MARSHMAN  Nick Bradley Racing 2/Burke Kr. Burke
14 BELIEVING Highclere T.R. – Jane Addams G. Boughey

Engaliwe, le Prix de Royaumont pour faire perdurer le plaisir

De dix-neuf engagées, elles sont passées à huit partantes probables dans le Prix de Royaumont (Gr3). Venant de briller en terrain collant dans le Prix de la Seine (L), Engaliwe (Galiway) tentera de signer une quatrième victoire consécutive, dimanche. C’est avec beaucoup d’esprit que son entraîneur, Maxime Cesandri, nous a déclaré : « Je suis assez confiant avec Engaliwe, mais je le serais bien plus encore s’il venait à pleuvoir d’ici dimanche. La pouliche a déjà gagné sur le sable mais ce n’était pas les mêmes chevaux. Dernièrement, dans le Prix de la Seine, elle a gagné sur 2.200m, une distance qui n’est pas, à mon sens, la meilleure pour elle. Ce jour-là, c’est son aptitude aux pistes pénibles qui l’a aidée à s’imposer. Sinon, je pense qu’elle est encore meilleure sur 2.400m. C’est tout simplement magnifique ce qu’elle a réalisé depuis le début de l’année et j’espère que cela va durer le plus longtemps possible (rires). Aurélien Lemaître sera son jockey car on ne change pas une équipe qui gagne ! » Trois pouliches étrangères sont encore en lice. Entraînée par Aidan O’Brien, Boogie Woogie (Dubawi) revoit ses ambitions à la baisse après sa sixième place du Prix Saint-Alary. Trust the Stars (Sea the Stars), quant à elle, n’a couru qu’à deux reprises. Dernièrement, elle a conclu à la troisième place des Pretty Polly Stakes (L, 2.000m) de Newmarket. Quant à Ferrari Queen (Decorated Knight), une représentante de Jaber Abdullah, elle a fini troisième pour sa rentrée dans les Oaks Trial Fillies Stakes (L, 2.400m) sur le sable de Lingfield, le 13 mai. Enfin, toujours en lice, French Bob (Galileo), qui reste sur une deuxième place dans le Prix Durban (Classe 1) à Saint-Cloud, le 14 avril, et Higgle (Sea the Stars), récente lauréate de sa Classe 2 sur 2.400m, en terrain lourd, auront pour mission de décrocher leur caractère gras en cas de participation…

PRIX DE ROYAUMONT

Gr3 – 3ans – Femelles – 2.400m – 80.000 €

# Engagés Propriétaire Entraîneur
1 FERRARI QUEEN J. Abdullah C. Johnston
2 OTTERY  Suc. K. Abdullah A. Fabre
3 DANSEUSE CÉLÈBRE T. Kerefoff N. Caullery
4 ENGALIWE  Lr3/Ecl/P.Perez/P.Filliat M. Cesandri
5 BOOGIE WOOGIE  Magnier/Tabor/Smith/Westerberg Ap. O’brien
6 TRUST THE STARS Valmont Rm. Beckett
7 HIGGLE Wertheimer & Frère C. Laffon-Parias
8 FRENCH BOB White Birch Farm J-C. Rouget

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires