mardi 27 février 2024
AccueilA la uneAce Impact champion en solo

Ace Impact champion en solo

LONGINES WORLD’S BEST RACEHORSE RANKINGS

Ace Impact champion en solo

Le champion du monde des 3ans est français. Il s’agit bien entendu d’Ace Impact (Cracksman) qui, avec son rating de 123 confirmé par les handicapeurs internationaux en charge des Longines World’s Best Racehorse Rankings devance Auguste Rodin (Deep Impact). Jugé 123 en Irlande, le rating du Derby winner a été aligné sur la valeur de 122 attribuée en Angleterre. Le représentant de Serge Stempniak est également le champion d’Europe – ex æquo – avec le 4ans Luxembourg (Camelot). Lors de son succès dans la Tattersalls Gold Cup (Gr1), ce dernier a en effet refait un top de 123 affiché l’an dernier dans les Irish Champion Stakes (Gr1). Le dernier lauréat du Prix du Jockey Club (Gr1) à avoir reçu un meilleur rating que le gagnant du Derby était Sottsass (Siyouni) qui, en 2019, avait affiché 120, alors qu’Anthony Van Dyck (Galileo) était à 118 suite à son succès à Epsom.

Cinq 3ans à plus de 120

Les chevaux qui ont un rating de 120 ou plus sont au nombre de vingt-huit. Soit six de plus que lors du précédent pointage, le 7 mai. Parmi eux cinq sont des 3ans passés par le chemin des classiques. En plus des gagnants d’Epsom et de Chantilly, on retrouve King of Steel (Wootton Bassett), dauphin d’Auguste Rodin, avec un rating canon de 120 pour un poulain qui n’en était qu’à sa troisième sortie. Les deux seuls compétiteurs qui ont fait mieux que lui à ce stade de leur carrière étaient Workforce (King’s Best) qui avait gagné le Derby à sa troisième course avec un rating 127 et Reliable Man (Dalakani), lauréat du Jockey Club en 121. Les deux autres éléments de la promotion 2020 gratifiés de 120 sont Sol Oriens (Kitasan Black et la française Skia), qui avait mérité ce rating pour son succès dans le Satsuki Sho (Gr1) mais a sous-performé lorsqu’il a terminé deuxième de Tastiera (Kitasan Black) dans le Tokyo Yushun (Gr1), et la pouliche Liberty Island (Duramente), très impressionnante lors de sa balade de santé (six longueurs) dans le Yushun Himba (Gr1).

Emily Upjohn championne des femelles à 121

Liberty Belle n’est pas la championne du monde des femelles puisque Emily Upjohn (Sea the Stars) a reçu une livre de plus que les 120 attribués par les handicapeurs de la British Horseracing Authority lors de sa rentrée gagnante dans la Coronation Cup (Gr1). Pour rappel, la pensionnaire de la maison Gosden avait bouclé sa campagne 2022 en 116. Avec 122, Bay Bridge (New Bay) a retrouvé sa place dans ce classement grâce à sa deuxième place dans la Tattersalls Gold Cup, alors que le sprinter de Hongkong, Lucky Sweynesse (Sweynesse), invaincu en six sorties cette année, a reçu une livre de plus suite à sa victoire dimanche dernier dans le Sha Tin Vase (Gr3). Il est à 125. Il portait vingt livres de plus que son dauphin et a progressé de 33 livres depuis le début de la saison.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires