dimanche 23 juin 2024
AccueilA la uneClara Fage : « La journée #RaceAndCare, c’est une porte digitale ouverte sur le bien-être équin »

Clara Fage : « La journée #RaceAndCare, c’est une porte digitale ouverte sur le bien-être équin »

Clara Fage : « La journée #RaceAndCare, c’est une porte digitale ouverte sur le bien-être équin »

Le 1er juillet, la Fédération nationale des courses hippiques lance la toute première journée nationale #RaceAndCare. En mission sur ce projet, Clara Fage, responsable marketing chez Equidia, nous a parlé de l’importance de cette mobilisation digitale.

Jour de Galop. – Quel est votre rôle au sein de l’opération digitale #RaceAndCare ?

Clara Fage. – Je travaille pour Equidia et parmi mes missions, mon rôle est d’accompagner Agnès Bazin et la FNCH dans le projet de communication du #RaceAndCare, notamment sur Instagram et TikTok. Nous avons lancé ces deux comptes l’été dernier. Notre objectif était de toucher le plus de personnes possible, et c’est ce que nous avons réussi à faire car cela représente plus de 300.000 personnes atteintes par mois, uniquement avec nos publications Instagram.

En quoi consiste cette journée ?

La journée #RaceAndCare, c’est une porte digitale ouverte sur le bien-être équin. Nous voulons montrer l’engagement de la filière pour le bien-être équin via les réseaux sociaux et nous attendons donc un maximum de publications. Cette année, c’est la première édition et nous espérons que du monde sera au rendez-vous. Nous avons déjà près de 150 professionnels engagés #RaceAndCare, qu’ils soient entraîneurs, jockeys, structures de reconversions, propriétaires et autres…

Comment inciter les professionnels à participer ?

En amont de cette journée, nous avons préparé des tutoriels et des fiches conseils pour pouvoir bien s’initier aux réseaux sociaux. Cela permet notamment à ceux qui ne les connaissent pas bien, de les aborder et de les utiliser de façon pertinente. Notre Community Manager, Amélie, a d’ailleurs créé une super vidéo où elle donne de très bons conseils pour bien créer sa page. Cela sert pour le #RaceAndCare mais aussi pour les professionnels qui, par la suite, voudraient promouvoir leur activité par exemple. Nous avons profité de cette mobilisation pour offrir ces outils-là.

Pourquoi les réseaux sociaux sont-ils des supports importants pour ce type de mouvement ?

Nous faisons déjà énormément de choses sur les hippodromes avec les journées d’interventions, les stands, les affiches et autres procédés de communication. Investir les réseaux sociaux avec ce sujet permet deux choses. La première, c’est la possibilité de toucher un très grand nombre de personnes grâce à la viralité du procédé. Instagram est une porte ouverte à la communauté et au partage. La deuxième, c’est la grande diversité de contenu et des possibilités infinies de partage qu’offre Instagram. Pour les professionnels, la bientraitance d’un animal est une chose absolument normale. Or tout le monde n’en est pas conscient. Et l’un de nos buts avec le #RaceAndCare est de désamorcer certains a priori sur le milieu en montrant la réalité de la vie d’un cheval de course sur les différents centres d’entraînement.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires