vendredi 23 février 2024
AccueilCoursesLa belle impression de Wootton Verni

La belle impression de Wootton Verni

Lyon-Parilly, lundi

Prix des Iris (Maiden)

La belle impression de Wootton Verni

Poulain bien né, Wootton Verni (Wootton Bassett) faisait sans doute l’objet de gros bruits avant la course, s’élançant favori face à plusieurs concurrents ayant déjà couru. Un peu tendu en début de parcours, le pensionnaire de Jérôme Andreu a pu se caler dans le dos de Spirituale (New Bay) en deuxième épaisseur. À mi-ligne droite, Wootton Verni avait plusieurs longueurs à refaire sur ses principaux rivaux. À 150m du poteau, au prix d’une grosse accélération suite à un changement de jambes, le représentant de Jean-Pierre Dubois et Jean-Claude Seroul a fait la différence sur ses adversaires en quelques foulées. Encore immature, c’est un poulain à suivre qui devrait certainement progresser. D’après le tracking, Wootton Verni a réalisé le meilleur temps de l’épreuve, bouclant le parcours en 1’25’’10 et affichant un chrono de 10’’60 des 400 aux 200m. Il offre également un coup de deux à son entraîneur, déjà victorieux dans la première épreuve du programme. Spirituale devra quant à elle attendre encore avant de briser son statut de maiden. La pensionnaire de Philippe Decouz est deuxième à une longueur et demie. Man With the Plan (James Garfield) complète le podium à une demi-longueur.

L’entourage n’est pas surpris de cette performance

Après la course, Jérôme Andreu a commenté : « L’impression visuelle est très bonne. Il avait travaillé très correctement et il confirme aujourd’hui malgré son manque de métier. Wootton Verni devrait progresser comme il faut. Je ne suis pas vraiment surpris de sa performance aujourd’hui, j’espérais qu’il courrait de cette manière. »

Un neveu de Volta

Élevé par Thierry de la Héronnière et Salabi Racing, Wootton Verni a été acheté lors de la vente de yearlings d’octobre Arqana 2022 par FR Bloodstock pour la somme de 175.000 €, alors qu’il était présenté par le haras d’Ellon. C’est un fils de l’étalon de Coolmore Wootton Bassett (Ifraaj) et de Vernie (Kendargent), laquelle a gagné un maiden sur la P.S.F. de Deauville et s’est placée trois fois à l’âge de 3ans. Wootton Verni est son deuxième produit, après Prince Mario (Almanzor), un 3ans, à l’entraînement chez Fabrice Vermeulen. Elle a un yearling par Le Havre (Noverre). La deuxième mère, Persian Belle (Machiavellian) a bien produit puisqu’elle a donné huit gagnants, dont Volta (Siyouni), gagnante du Prix de Sandringham (Gr2), placée deuxième du Prix Rothschild et troisième du Prix de Diane (Grs1), mais aussi Calvados Blues (Lando), troisième de la Dubai Sheema Classic (Gr1) ou encore Scherzo (Wootton Bassett), deuxième du Prix des Chênes (Gr3). Sous la troisième mère, on retrouve notamment Neatico (Medicean), multiple gagnant de Groupe en Allemagne et vainqueur du Grosser Dallmayr Bayerisches Zuchtrennen (Gr1).

Zafonic

Iffraaj

Pastorale

Wootton Bassett

Primo Dominie

Balladonia

Susquehanna Days

WOOTTON VERNI (M2)

Kendor

Kendargent

Pax Bella

Vernie

Machiavellian

Persian Belle

Nicola Bella

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires