mardi 27 février 2024
AccueilCoursesFree Dance, une monte offensive payante

Free Dance, une monte offensive payante

Tarbes, dimanche

Critérium des Jeunes à 37,5 % (Classic I)

Free Dance, une monte offensive payante

Bruno de Montzey est un entraîneur tout terrain et il exprime également sa « science » chez les anglo-arabes. Dimanche à Tarbes, sa pensionnaire et représentante, Free Dance (Fairplay du Pecos), était très allante et Adeline Mérou ne s’est pas battue avec elle. Elle a laissé avancer la pouliche qui avait une avance confortable en sortant du tournant. Dans la ligne droite, Adeline Mérou s’est retournée pour mesurer l’écart avec le reste du peloton. Après deux claques, la pouliche est repartie pour s’imposer d’une longueur un quart… à un peu plus de 8/1 ! Haldasyra (Frisson du Pecos) se classe deuxième. C’est la deuxième fois qu’elle est battue par Free Dance. Signant les meilleurs temps partiels de la phase finale, Vertigo Pompadour (Paban de France) termine troisième, lui qui a dominé la lauréate à deux reprises plus tôt dans la saison.

Une nièce de Freeleau

Free Dance a été élevée par André Ducos. C’est une fille de Fairplay du Pecos (Freeland) qui fait la monte au haras de Nérac. Sa mère, Free Teuz (Khanjer Joli), a gagné à 3ans. La jument a produit quatre autres gagnants, dont Freelance (Hasa), lauréat de la Poule d’Essai à 50 % et l’étalon Freeleau (Mangarose), lauréat du Prix du Ministère de l’Agriculture à 50 %. Free Dance est issue de la souche Davezac, celle des « F » et on trouve cinq fois dans son pedigree la fameuse Flore (Cor de Chasse). Elle a aussi cinq fois la souche « T » de l’élevage Lestorte dans son papier.

Ramouncho

Freeland

Orylande

Fairplay du Pecos

Safir

Frivole du Pecos

Fantaisy

FREE DANCE AA (F3)

Khanjerlion

Khanjer Joli

Pascaline Jolie

Free Teuz

Fayriland II

Frileuse

Farisa

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires