samedi 22 juin 2024
AccueilCoursesLa copie parfaite de Gallerist

La copie parfaite de Gallerist

Toulouse, mardi

Derby du Languedoc (L)

La copie parfaite de Gallerist

Cinquième en débutant au mois de février à Chantilly, Gallerist (Zoffany) enchaîne les victoires depuis ! Lauréat de la Coupe des 3ans (Classe 1) à Parilly en dernier lieu, il était le favori de l’édition 2023 du Derby du Languedoc (L) en bon terrain sous le soleil de Toulouse. Et comme prévu, il l’a gagné de manière convaincante face à une opposition largement à sa portée sur le papier. Ce premier succès black type est sa quatrième victoire de rang. Gallerist porte les couleurs d’Hollymount Stud France, c’est-à-dire Matthew Sandblom, également copropriétaire des 2ans Ramatuelle (K) (Justify) et Dyptique (Night of Thunder). Ce propriétaire australien a fait carrière dans les contenus éducatifs pour les enfants. Son épouse est l’auteure et metteur en scène de théâtre Wendy Beckett. Hollymount Stud est le nom de leur haras australien.

Une fin de course très plaisante

Yes Zara (Zarak) est allée devant, alors que Mickaël Barzalona a placé le futur lauréat en dernière position. Le rythme s’est accéléré dans le tournant et Gallerist est venu très facilement en épaisseur pour placer son effort vers le centre de la piste. Perama (Siyouni) a attaqué la première et elle semblait filer vers la victoire à mi-ligne droite. Mais Gallerist avait des ressources et il est venu prendre le meilleur tout à la fin dans un style très plaisant. Une courte tête sépare les deux premiers. Mononof (Zelzal), troisième à deux longueurs et demie, décroche son caractère gras pour sa troisième tentative au niveau black type. Encore à cheval sur Gallerist, Mickaël Barzalona a déclaré au micro d’Equidia : « C’est un super cheval. Tous les paramètres étaient réunis et il le fait bien. J’étais vraiment en contrôle. Bien qu’un peu froid, il a été réactif. Nous avons simplement mis un peu de temps à enclencher. »

Perama a passé un cap

Troisième du Prix Caravelle (L), Perama n’est pas passée loin de sa victoire de Listed mardi à Toulouse. Son entraîneur, François Rohaut, nous a expliqué : « Perama était vraiment très bien avant la course et elle signe une superbe performance. Je ne l’avais jamais eue aussi bien et je pense qu’elle est en train de franchir un cap. Aujourd’hui, elle est battue par un bon cheval. Le programme français qui s’offre à elle est bien fait, et si elle continue à progresser, elle pourrait courir le Prix Minerve (Gr3) par exemple. On peut également penser au Prix de Panacée (L) plus tard dans la saison à Toulouse et finir sur le Prix Fille de l’Air (Gr3). Perama va dans tous les terrains. La seule chose, c’est que je ne suis pas certain qu’elle fasse 2.400m en terrain lourd. » François Rohaut a passé une bonne journée à Toulouse, signant un coup de deux avec la victoire d’Amalfina (U S Navy Flag) de manière plaisante dans un maiden pour 3ans : « C’est une pouliche tardive, avec la tenue de son origine maternelle. Elle travaille de mieux en mieux et prend du moral. Le style de sa victoire n’est pas une surprise. Elle a une Classe 2 à Clairefontaine cet été. »

Mononof tient son caractère gras

Non placé du Prix Noailles (Gr3) et du Prix François Mathet (L), Mononof a trouvé son jour en bon terrain à Toulouse. Son entraîneur, Satoshi Kobayashi, nous a confié : « Mission accomplie ! Nous étions venus pour cela. Son propriétaire Masao Ogawa a déjà eu de bons chevaux, mais il est content d’avoir un black type supplémentaire. Mononof n’arrête pas de progresser mais aujourd’hui il est à sa place. On va voir comment il va évoluer à l’automne. Masao Ogawa a aussi des chevaux à l’entraînement et un élevage au Japon. Mais c’est une personne qui aime les courses et la France. » Mononof est le neuvième black type de l’étalon du haras de Bouquetot Zelzal (Sea the Stars).

La même grand-mère qu’Outstrip

Élevé par le haras d’Étreham, Gallerist a été vendu 40.000 € (à l’amiable) lors de la vente de yearlings Arqana d’août 2021. Le bon a été signé par NBB Racing. C’est un fils de Zoffany (Dansili), un étalon de Coolmore mort en 2021 qui a régulièrement donné plus de tenue qu’il n’en avait lui-même. La mère, Anaïs (New Approach), s’est classée neuvième pour sa seule sortie. C’est le premier et seul gagnant de sa mère, exportée en Turquie. La deuxième mère, Siempre Asi (Silver Hawk), a produit Asi Siempre (El Prado), lauréate des Spinster Stakes (Gr1). C’est aussi la deuxième mère de trois black types, dont l’étalon Outstrip (Exceed and Excel), vainqueur de la Breeders’ Cup Juvenile Turf (Gr1), des Champagne Stakes (Gr2) et troisième des Dewhurst Stakes (Gr1). La troisième mère, Turkish Treasure (Sir Ivor), a gagné les Cherry Hinton Stakes (Gr3), et on lui doit (en première ou deuxième génération) une vingtaine de black types, dont Magic Mirror (Nureyev), gagnant des Norfolk Stakes (Gr3).

Danehill

Dansili

Hasili

Zoffany

Machiavellian

Tyranny

Dust Dancer

GALLERIST (H3)

Galileo

New Approach

Park Express

Anais

Silver Hawk

Siempre Asi

Turkish Treasure

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires