dimanche 26 mai 2024
AccueilA la uneRoyal Mylea, une affaire de famille

Royal Mylea, une affaire de famille

Une italienne dans le Prix du Bois Longines

Royal Mylea, une affaire de famille

Sicilien installé à Rome depuis ses débuts, Vincenzo Fazio a cette année débourré dix juniors. Cinq ont couru et quatre ont gagné ! Parmi eux, on retrouve Royal Mylea (Dandy Man) qui, dimanche, sera au départ du Prix du Bois Longines (Gr3). Le professionnel a entraîné trois autres de ses frères et sœurs et tous ont couru en France : Pivotal Rio (Captain Rio) s’était classé quatrième du Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2), My Lea (Dandy Man) avait décroché la quatrième place du Prix du Gros-Chêne (Gr2) alors que, l’an dernier, Royal Lea (Dandy Man) avait conclu non placée du Prix de Cabourg (Gr3). Vincenzo Fazio explique : « Royal Lea avait effectué ses débuts chez moi avant de gagner une Listed à Milan. Mais, lorsqu’elle a couru à Deauville, elle était chez Gianluca Bietolini. Royal Mylea possède probablement plus de talent que ses frères et sœurs. Je pense toutefois qu’il ne s’agit pas d’une pure sprinteuse. Dès lors, plus tard dans la saison, elle devrait aller sur un peu plus long. Elle a bien gagné lors de ses débuts à Rome et une semaine plus tard, elle s’est classée deuxième du Premio Perrone (L). Son propriétaire était un peu déçu mais je lui ai dit qu’il ne fallait avoir aucun regret puisque nous étions devancés par une super pouliche… » Vincenzo ne s’était pas trompé : Folgaria (Due Diligence), la gagnante du “Perrone”, a en effet remporté dimanche dernier, à San Siro, une Listed de sept longueurs, dans un chrono canon.

Une victoire après de nombreuses places…

Vincenzo Fazio a couru plusieurs de ses bons chevaux en France et presque tous ont terminé dans l’argent. Omaticaya (Bernstein) s’était classée deuxième du Prix Robert Papin (Gr2), apanage de la future lauréate des Cheveley Park (Gr1) Vorda (Orpen). Baghed (Twilight Son) était tombé sur un os nommé Atomic Force (Cotai Glory) dans la même course. Le professionnel transalpin attend une bonne course de Royal Mylea : « La pouliche a super bien travaillé et elle sera montée par le jockey de l’écurie Carlo Fiocchi. Quand je touche un bon cheval, je cherche toujours à le valoriser en France. J’ai une très belle réussite en nombre de places et l’on revient rarement à la maison les poches vides. Un jour ou l’autre, on finira bien par décrocher la victoire. J’ai regardé les courses des autres 2ans et je pense que Royal Mylea sera compétitive, surtout dans une course suffisamment rythmée puisqu’elle possède une très bonne pointe de vitesse… »

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires