mardi 16 avril 2024

Royal outsiders

Royal outsiders

Trente-cinq courses : victoire de sept favoris mais dix-sept n’ont pas terminé dans les trois premiers. L’édition 2023 du meeting de Royal Ascot a été une catastrophe pour les parieurs et une année inoubliable pour les bookmakers. La cote moyenne des gagnants a affiché 16,88/1, c’est-à-dire presque le double de la moyenne des dix dernières éditions (9,97). Si on veut choisir un indicateur comme la médiane dans les ventes, on arrive à 9/1, le double par rapport à 2014. Les 150/1 de Valiant Force (Malibu Moon) dans les Norfolk (Gr2) ont égalé le record du meeting et aucun gagnant du Gr1 sur 1.200m n’a affiché 80/1 comme Khaadem (Dark Angel) cette année. On peut penser que les cinq courses (toutes des handicaps) ajoutées au programme en 2020 ont boosté les cotes mais, finalement, les résultats des handicaps, sauf un ou deux, n’ont pas fourni d’énormes surprises. Royal Ascot est un meeting difficile mais, avec le développement des moyens proposés aux parieurs pour analyser les courses, on pouvait penser à une meilleure réussite des favoris ou des chevaux considérés comme des bases solides. Non, la glorieuse incertitude du turf est toujours la règle et, sauf rares occasions, les bookmakers repartent d’Ascot avec leurs sacs bien remplis…

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires