dimanche 14 avril 2024
AccueilCoursesSkazino refait surface

Skazino refait surface

Saint-Cloud, lundi

Prix La Moskowa (L)

Skazino refait surface

« C’est avec beaucoup d’émotion que l’on accueille cette victoire. Skazino est un peu comme nous : il est passé par des moments difficiles. C’est un cheval de cœur ! Je suis très heureuse du travail effectué par monsieur Cottier. Je ne sais pas encore s’il a retrouvé son niveau d’avant, mais cela fait plaisir de le revoir gagner. » C’est avec une certaine émotion quee Pauline Chehboub s’est exprimée en ces mots après la victoire de Skazino (Kendargent) dans le Prix La Moskowa (L). Il faut dire que le représentant de Gousserie Racing a connu une longue traversée du désert après avoir été arrêté dans le Qatar Prix du Cadran (Gr1) 2022. Même s’il venait de rassurer un peu pour sa rentrée en se classant du Prix Bedel, Skazino se devait de remporter une course comme le Prix La Moskowa. 

C’est bon pour le moral

Lundi, Skazino a pratiqué une course sage, étant monté à l’arrière-garde par Mickaël Barzalona. Discret pendant presque la totalité du parcours, le pensionnaire de Patrice Cottier a commencé à réapparaître à 400m de l’arrivée. Un instant pris de vitesse lors du démarrage, Skazino a ensuite eu un beau passage à mi-ligne droite. Arrivé à la hauteur Moon Wolf (Intello) et de Fasol (Galileo), qui avaient tous deux posé une sérieuse option pour la victoire, Skazino s’est finalement montré le plus fort. Sur le poteau, il l’emporte d’une longueur aux dépens de Moon Wolf, deuxième. Fasol, quant à lui, est troisième, une courte encolure plus loin.

Il va retrouver des hippodromes qu’il affectionne

Skazino n’avait plus passé le poteau en tête depuis sa victoire acquise dans le Prix Vicomtese Vigier (Gr2), le 26 mai dernier. Rassurée, Pauline Chehboub a ajouté : « Mickaël Barzalona le connait par cœur, c’est quand même un avantage. Aujourd’hui, il avait les ordres de le monter à l’économie afin qu’il prenne du moral. Il prend de l’âge mais j’espère qu’il est à l’aube d’une bonne saison. Pour la suite, Skazino adore la piste de Deauville et de Longchamp. Il faut déjà voir comment il récupère mais il devrait prochainement attaquer les courses de Groupe. »

Moon Wolf attend les pistes lourdes

Passé par la catégorie des gros handicaps, Moon Wolf venait de décrocher son black type en prenant la troisième place du Prix de Barbeville (Gr3), le 30 avril. Dépendant des pistes souples, Stéphane Wattel va scruter la météo avant de valider ses engagements : « Skazino est un cheval incroyable ! Concernant Moon Wolf, je suis satisfait de sa performance. Nous avons eu de la chance avec les récentes pluies qui sont tombées, sinon il n’aurait pas couru. Puis, avec lui, il faut être patient car je suis persuadé qu’il va nous le rendre lorsque les terrains seront lourds. Pour la suite, tout va dépendre de l’état du terrain. Si le terrain est souple, il n’est pas impossible qu’il coure le Prix du Carrousel (L), le 30 juillet. Sinon, nous attendrons… »

Fasol revient bien

Deuxième du Prix de Lutèce (Gr3) en 2022, Fasol avait ensuite alterné le bon et le moins bon, avant de parvenir à retrouver le chemin de la victoire dans une Classe○2 sur 3.000m à Angers, le 30 mai. Son entraîneur, Christophe Ferland, nous a dit : « C’est une bonne performance. Fasol court très bien, c’est dommage qu’il n’ait pas pu avoir toutes ses aises. Je le trouvais très décontracté lorsqu’il était devant, quand Opera Gift (Nathaniel) l’a dépassé, il a un petit peu tiré. Mais sa fin de course est bonne. Fasol est en forme, nous sommes satisfaits de sa performance. »

Skallet, quelle poulinière !

Skazino a été élevé par Guy Pariente, l’actuel deuxième au classement des éleveurs en France. C’est un produit de l’étalon du haras de Colleville Kendargent (Kendor). Il a été acheté 22.000○€ par Paul Nataf à la vente de yearlings d’octobre 2017 Arqana. La mère, Skallet (Muhaymin), s’était classée troisième du Prix Pénélope (Gr3) avant de courir à réclamer en juin 2011. Guy Pariente a alors été très inspiré en mettant un bulletin à 42.100○€. La pouliche a ensuite gagné sa Listed – le Prix Occitanie – sous sa casaque et elle est montée sur le podium des Prix Fille de l’Air et André Baboin (Grs3). Plus important encore, Skallet se révèle une poulinière au palmarès irréprochable : trois produits vus en piste – tous par Kendargent – et trois black types ! Outre Skazino, elle a en effet donné Skalleti (Kendargent), lauréat de 12 Groupes, dont le Prix d’Ispahan et le Bayerisches Zuchtrennen (Grs1). Elle a aussi donné Skalleto (Kendargent), troisième du Prix du Ranelagh (L). Après deux années sans production, Skallet a un 4ans par Kendargent, propre frère de Skazino, nommé Skalli, qui est toujours inédit, et un foal par Galiway (Galileo). La deuxième mère, Siran (R○B Chesne), a fini deuxième du Vase d’Argent (L). Outre Skallet, elle a donné Faylan (Indian Rocket), troisième du Critérium du Fonds Européen de l’Élevage et du Prix de Pontarmé (L).

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 2’23’’76

De 1.000m à 600m : 29’’70

De 600m à 400m : 11’’76

De 400m à 200m : 11’’67

De 200m à l’arrivée : 12’’22

Temps total : 3’29’’11

Kenmare

Kendor

Belle Mécène

Kendargent

Linamix

Pax Bella

Palavera

SKAZINO (H7)

A P Indy

Muhaymin

Shadayid

Skallet

R B Chesne

Siran

Surubinha

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires