mercredi 28 février 2024
AccueilA la uneUn label pour le bien-être au travail

Un label pour le bien-être au travail

Un label pour le bien-être au travail

L’Afasec, Equi-ressources et le Conseil des chevaux de Normandie ont annoncé mardi le lancement d’un label EquuRES dédié au bien-être au travail, dont l’objectif est de valoriser les professionnels équestres, de pallier la pénurie de main-d’œuvre et de protéger les salariés. Ce label est un vrai outil de pilotage qui permet d’accompagner les structures dans une démarche de qualité, visant à améliorer les conditions de travail des employés.

Le label EquuRES bien-être au travail s’adresse à l’ensemble des structures équines, quelles que soient leur situation géographique, leur taille et leur activité : exploitations agricoles (élevages, pensions, centres équestres, écuries de propriétaires…), mais aussi toutes les institutions et entreprises de services de la filière équine. Il a ainsi pour objectif de partager collectivement des critères de QVT (qualité de vie au travail) et de sensibiliser les professionnels dans la prise en compte de ces enjeux.

Les critères de ce label reposent sur 4 piliers :

• L’engagement : une entreprise conforme avec le droit du travail et engagée pour assurer le bien-être des salariés.

• Le recrutement : une entreprise qui contribue à fidéliser ses salariés et à attirer de nouveaux talents grâce à une marque employeur forte.

• La cohésion d’équipe : une entreprise œuvrant pour que l’environnement de travail soit propice à l’esprit d’équipe, aux échanges constructifs et à la bonne unité pour permettre aux salariés d’être engagés dans une vision commune.

• Les valeurs humaines : une entreprise qui contribue à une ambiance de travail positive basée sur l’écoute et le respect, et qui a à cœur de former ses équipes pour les aider à monter en compétences.

Pour être labellisés, les employeurs peuvent compléter l’autodiagnostic en ligne sur le site www.travail.label-equures.com en suivant ces 4 étapes : l’inscription, l’autodiagnostic, le contrat d’adhésion et l’évaluation. Après l’étude du dossier, un auditeur est mandaté pour réaliser une évaluation complète de la structure, au niveau de l’employeur mais aussi des salariés.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires