jeudi 20 juin 2024
AccueilA la uneÀ la découverte de Vichy en trottinette

À la découverte de Vichy en trottinette

À la découverte de Vichy en trottinette

Tous les professionnels que vous croiserez vous le diront : on ne se rend pas à Vichy uniquement pour les courses. Mais pourquoi cette sous-préfecture de l’Allier est-elle tant appréciée ? Pour répondre à cette question, j’ai sillonné la ville de long en large avec ma trottinette électrique. Et, ce que je peux vous dire, c’est que Vichy m’a réservé quelques belles surprises !

Salomé Lellouche

La mairie

Rue de Paris, centre-ville de Vichy. Me voilà partie pour une heure et demie de balade sous un soleil de plomb. Ce qui m’a véritablement marquée à Vichy, c’est que chaque rue est une découverte, une œuvre d’art à part entière. Un œil observateur remarquera rapidement des créatures imaginaires sculptées sur les façades des villas telles que des Chimères, des griffons et des sirènes. Il y en a même sur la mairie ! Ce bâtiment, inscrit au titre des monuments historiques, est surmonté d’un belvédère culminant à 47 mètres de haut et décoré de gargouilles représentant des saumons. C’est fascinant, quasi hypnotique ! Je ne suis d’ailleurs pas surprise de voir des touristes qui, comme moi, sont restés de longues minutes à admirer les détails de l’architecture de cet édifice que l’on croirait tout droit sorti d’un film.

La plage

Si l’on prend sur notre droite après l’hôtel de ville, on retombe facilement sur les rives de l’Allier, sa plage de sable – où la baignade est autorisée –, ses jeux d’eau et, forcément, sur le rendez-vous préféré des professionnels, le Tahiti plage ! Si vous n’êtes pas découragé par les moustiques, vous pourrez y savourer des plats bien faits. Mention spéciale pour les côtes d’agneau rosées servies avec des frites maisons. Et si vous restez assez longtemps le soir, vous pourrez même voir un duel de pétanque entre jockeys ! Pour la petite anecdote : les boules de pétanques de Mickaël Barzalona se trouvent sous le bar… Et elles résident ici à l’année !

L’accordéoniste

Le club nautique conclut la promenade des bords de l’Allier, ce qui oblige à changer de décor, direction le centre-ville de nouveau. Mais, cette fois, je circule dans une partie plus authentique de Vichy, là où se trouve le splendide parc des Célestins, lieu de passage incontournable où se mêlent hêtres, marronniers, tilleuls et autres arbres, plus majestueux les uns que les autres. Mon ouïe est attirée par un son. Je me rapproche et distingue facilement un accordéon. En cherchant encore, je tombe sur un thé dansant en plein air juste en face du palais des congrès. Et ce n’est pas un vinyle qui donne le tempo mais un accordéoniste en chair et en os, sur scène ! Face à lui, des dizaines de couples enlacés et enjoués dansent sur le rythme dynamique du son de cet instrument d’un autre temps…

La source

Avez-vous déjà goûté l’eau de Vichy ? L’authentique bien sûr. Celle qui sort directement des sources Chomel, Grande Grille, Hôpital et Lucas. Dans le parc des Célestins, le hall des sources est une prouesse architecturale de métal et de verre dont les ornements regorgent de détails. Les curistes se pressent pour y prélever l’eau de source. Tous ressortent avec des bouteilles remplies jusqu’au goulot. Il faut dire que l’on prête à cette eau des vertus miraculeuses ! Et son goût alors ? L’eau qui m’a été servie provient de la source Chomel. Et si vous voulez mon avis, passez votre chemin pour ce qui est de l’aspect gustatif… À moins que vous aimiez l’association sodium, bulles, et eau chaude !

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires

Diane elevage

Une

EN Robert Papin