samedi 24 février 2024
AccueilCoursesGoliath, chapitre III

Goliath, chapitre III

Clairefontaine, samedi 

Prix Collection Saint-Siméon – Grand Prix de Clairefontaine (L)

Goliath, chapitre III

Lauréat dès ses débuts dans le Prix Pot au Feu (Inédits), à Saint-Cloud, Goliath (Adlerflug) a ensuite remporté le Prix Argument (Classe○2), à Clairefontaine. Qu’il soit un poulain d’avenir, il le prouve une nouvelle fois ce samedi en remportant, pour sa première tentative à ce niveau, le Prix Collection Saint-Siméon – Grand Prix de Clairefontaine (L). Associé à Bauyrzhan Murzabayev, le représentant de Philip Baron von Ullmann s’est montré assez allant en début de parcours. En quatrième position, il a pu se détendre dans la ligne d’en face avant d’être décalé tout à l’extérieur par son jockey dans la phase finale. Après s’être bien équilibré, Goliath est venu facilement à la hauteur des premiers sans parvenir à les dépasser. Le pensionnaire de Francis-Henri Graffard a dû lutter avec Salahudin (Camelot) pour finalement s’imposer d’une courte encolure devant ce dernier. Deux petites longueurs plus loin, Cassius (Toronado) complète le podium.

Prochaine sortie sur plus court et dans un Groupe 

Depuis le début de sa carrière, Goliath a uniquement couru sur 2.400m. Samedi, il se pourrait que ce soit la dernière fois que nous le voyions sur cette distance, comme l’a déclaré Francis-Henri Graffard : « C’est un super poulain. Nous l’aimons beaucoup, il est très attachant. Comme me le disait Bauyrzhan Murzabayev, plus il court plus il se montre réveillé. J’ai toujours eu un doute sur sa tenue, je vais certainement le raccourcir un peu. C’est un poulain de qualité, il s’est battu jusqu’au bout. Il devrait être au départ d’un Groupe sur plus court au mois de septembre. »

Du black type pour Salahudin…

Troisième de Goliath à Clairefontaine le 30 juin, Salahudin n’est pas parvenu à prendre sa revanche mais le pensionnaire de Jean-Claude Rouget décroche tout de même du caractère gras. Son entraîneur nous a dit : « Il court bien mais nous sommes certainement battus par meilleur. C’est une bonne course, je l’aime bien sur 2.400m. »

… Et aussi pour Cassius, qui donne rendez-vous en septembre 

Cassius venait de terminer à la cinquième et dernière place du Prix Eugène Adam (Gr2), à Saint-Cloud. Il descendait ici de catégorie, pour son premier essai sur 2.400m. Ravie, Pia Brandt nous a confié : « Cassius court bien pour une première sur 2.400m. C’était un vrai 2.400m qui plus est, son jockey a dit que c’était limite pour ses aptitudes. Dans le Gr2, la dernière fois, le cheval a été malheureux, mais nous sommes très contents qu’il ait pu obtenir du black type aujourd’hui. Je ne pense pas qu’on le reverra cet été, mais certainement début septembre. Si nous arrivons à trouver des engagements sur 2.200m, ce serait parfait pour lui. Il ne faut pas que le terrain soit trop souple cependant. Son propriétaire, Tom Erik Kjeseth, est très heureux. Nous avons connu une belle réussite avec lui, notamment avec Karlstad, qui était une bonne pouliche sur les longues distances. Il a élevé ces deux chevaux, ses poulinières sont basées en France, en Angleterre ainsi qu’en Irlande. Il court beaucoup en Scandinavie. C’est un Norvégien qui travaille dans le domaine de la production audiovisuelle. Il est très passionné. »

Un fils de la bonne Gouache

Élevé par le Gestüt Schlenderhan, Goliath est un fils du top-étalon maison Adlerflug (In the Wings), disparu en avril 2021, et de Gouache (Shamardal), qui a remporté une Listed sur 1.700m à 4ans, en Allemagne. La deuxième mère, Guantana (Dynaformer), lauréate de Listed, a donné Guardini (Dalakhani), lauréat du Prix du Lys (Gr3) et du Gerling Preis (Gr2), à Cologne, ainsi que Guizot (Tertullian), lauréat de deux Listeds en Australie après être monté sur le podium du Preis des Winterfavoriten (Gr3). C’est la grande souche des « G » de Schlenderhan (Getaway, Guadalupe)… Sous la troisième mère, on retrouve celui qui fut un étalon français, Guignol (Cape Cross), lauréat du Grosser Preis von Baden et du Grosser Preis von Bayern (Grs1), cette dernière course à deux reprises.

Sadler’s Wells

In the Wings

High Hawk

Adlerflug

Last Tycoon

Aiyana

Alya

GOLIATH (H3)

Giant’s Causeway

Shamardal

Helsinki

Gouache

Dynaformer

Guantana

Guadalupe

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires