samedi 25 mai 2024
AccueilInternationalLe flop d’Adayar, Israr au top

Le flop d’Adayar, Israr au top

NEWMARKET (GB), JEUDI

PRINCESS OF WALES’S STAKES (Gr2)

Le flop d’Adayar, Israr au top

Le retour sur 2.400m du Derby winner Adayar (Frankel) s’est soldé par une débâcle dans les Princess of Wales’s Stakes (Gr2). Le leader, Global Storm (Night of Thunder), a imprimé un train soutenu, suivi par le grandissime favori, Israr (Muhaarar). Le pensionnaire de Charlie Appleby a pris le relais à 600m du poteau sous la pression d’Israr mais il n’a pas vraiment changé de vitesse. Il a fait illusion un instant mais, déjà bien avant le poteau des derniers 200m, ses supporters avaient compris. Israr a remporté par quatre grandes longueurs le premier Groupe de sa carrière après avoir franchi un palier après l’autre.

Appleby : pas d’excuses

Charlie Appleby n’a pas cherché d’excuses pour la mauvaise course d’Adayar : « Il faudra prendre une décision mais je ne suis pas pressé, on lui donnera une semaine ou dix jours pour comprendre ce qui s’est passé. Il est certain qu’il ne sera pas au départ des King George après cette contre-performance. Je ne pense pas que cette course soit arrivée trop vite après Royal Ascot puisqu’il avait donné tous les bons signaux. Son jockey, William Buick, m’a dit qu’il a trouvé le cheval vide dans la montée. Le terrain n’est pas une excuse. »

Gosden pense au Sheema Classic

John Gosden était un peu surpris de son succès : « En dernier lieu, on l’a couru sur 2.800m, c’est trop long. Je m’attendais à une bonne course mais pas à battre Adayar. Il a fourni la plus belle performance de sa carrière malgré le terrain un peu léger pour lui. C’est un cheval sur la montante mais je ne veux pas le mettre sous pression. Les King George arrivent beaucoup trop tôt pour lui et je veux lui donner tout son temps. Je pense au Dubai Sheema Classic (Gr1) comme objectif lointain et je veux étudier un bon programme pour lui. »

Le meilleur produit de la classique Taghrooda

Le cheikh Hamdan Al Maktoum a acheté la deuxième mère, Ezima (Sadler’s Wells), pour 320.000○Gns (392.000○€) à Tattersalls en décembre 2008. Elle sortait d’entraînement avec trois victoires de Listed de 2.000 à 2.800m et une deuxième place dans les Lancashire Oaks (Gr2) sous la férule de Jim Bolger. Son premier produit n’a pas couru mais le deuxième, la pouliche Taghrooda (Sea the Stars), a gagné les Oaks (Gr1), les King George○VI and Queen Elizabeth Stakes (Gr1) et s’est classée troisième dans le deuxième Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) de la championne Trêve (Motivator). Elle a donné le bon (102 de rating) Almighwar (Dubawi) avant de rencontrer Muhaarar (Oasis Dream), qui est arrivé à onze gagnants de Groupe et a officié cette année (5.500○€) au haras des Faunes. La troisième mère, Ezilla (Darshaan), est une sœur de la black type Ebaziya, qui a produit les gagnants de Gr1 Ebadiyla (Sadler’s Wells), Edabiya (Rainbow Quest), Enzeli (Kahyasi) et Estimate (Monsun).

Taghrooda a une 2ans par Kingman (Invincibile Spirit) et un yearling par Lope de Vega (Shamardal).

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires