samedi 24 février 2024
AccueilLe Mot de la FinLE MOT DE LA FIN

LE MOT DE LA FIN

LE MOT DE LA FIN

Mécontentement

Mardi, San Siro accueuillait le Premio Giuseppe de Montel (L), une course qui rend hommage à un grand éleveur historique du galop italien. Grand rival de Tesio, il avait notamment élevé Ortello (Arc 1929). Mattia Cadrobbi vient de la même région que Giuseppe de Montel, au pied des montagnes du nord de ltalie. Et ses aïeux étaient associés dans les filatures au grand personnage. Son élève Maturlo (Starspangledbanner) lui a offert un premier succès de stakes chez les pur-sang anglais dans le Premio Giuseppe de Montel. Le jeune éleveur a logiquement été invité à la remise des trophées. Mais lorsqu’il a reçu le plateau d’argent, Mattia Cadrobbi l’a tout simplement jeté à terre publiquement. Ce geste de colère n’a rien d’un coup de tête. Mattia Cadrobbi, qui vient de l’élevage des pur-sang arabes, a été élu président de l’Association des éleveurs de pur-sang anglais en 2021… avant de démissionner quelques mois plus tard face au manque de solidarité chez les socioprofessionnels italiens. Il a été réélu dans le Conseil de l’association, mais il y a quelques semaines, il a démissionné une nouvelle fois. Son geste de colère était donc censé exprimer sa déception. Celle d’un constat douloureux concernant la gestion des courses en Italie : « J’ai décidé de m’occuper de mes chevaux, de me faire plaisir avec eux, et tant pis pour le reste. C’est dommage ! »

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires