samedi 25 mai 2024
AccueilLe Mot de la FinLe mot de la fin

Le mot de la fin

Le mot de la fin

Enquête

C’est une affaire qui fait grand bruit en Angleterre et qui est révélatrice de l’obsession de la presse hippique britannique pour les affaires de jeu. C’est bien simple, la majorité des médias publient au moins un papier par jour sur l’affaire, qui prend le pas sur les grandes courses du moment. Mercredi 5 juillet, à Worcester, dans un petit handicap pour les jeunes jockeys sur les claies, une monte a attiré l’attention de tous les observateurs. En selle sur Hillsin (Hillstar), un 5ans toujours maiden, le jeune Dylan Kitts, 22 ans, a accompagné son partenaire du “bout des doigts” dans la ligne droite, le cadençant à peine. La paire se classe troisième. Hillsin a fini en pleine piste si bien que sa fin de course crevait l’écran… et elle a surpris tout le monde ! Dylan Kitts a expliqué que son partenaire avait connu un souci respiratoire, qu’il faisait un bruit inhabituel et qu’il n’était pas à l’aise corde à gauche. Les commissaires ont enregistré ses explications. Mais, jusqu’à ce que l’enquête de la British Horse Racing Authority (BHA) soit terminée, Dylan Kitts n’a plus le droit de monter, ni de se déplacer sur un hippodrome. Quant à Chris Honour, entraîneur de Hillsin, il a expliqué : « J’ai demandé à Alan Clegg, propriétaire du cheval, qu’il retire tous ses chevaux de mon écurie car cela me fait une mauvaise publicité. Je veux être loin de tout cela. Je n’ai jamais autant parlé aux journalistes et je ne veux pas que les médias “tournent en boucle” autour de cette histoire. J’ai fait mon travail, mon cheval était en forme et il a fait de son mieux. »

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires