samedi 24 février 2024
AccueilCoursesMandalorian en route vers le Saint-Léger espagnol

Mandalorian en route vers le Saint-Léger espagnol

Dax, jeudi

Prix de l’Alliance des sociétés de Dax et de Biarritz (Classe 2)

Mandalorian en route vers le Saint-Léger espagnol

Après avoir découvert la compétition au mois de mars de ses 3ans et obtenu plusieurs places, Mandalorian (Cracksman) a participé, début juin, au Derby espagnol, classique ibérique où il s’est classé troisième. Encore maiden, le pensionnaire de Ramon Avial Lopez a ensuite ouvert son palmarès dans un maiden sur 3.000m à Dax, piste qu’il retrouvait ce jeudi, sur une distance plus courte. Voyageant à l’arrière-garde, calé le long du rail, Mandalorian a été sollicité aux bras par son partenaire dès l’entrée du tournant final. Déroulant sa longue accélération, le représentant d’Alvaro Álvaro Odriozola Arzallus s’est détaché de ses adversaires dans la ligne droite et il n’a plus été inquiété pour le succès. Deux longueurs et demie plus loin, Roi du Monde (Recoletos) prend la deuxième place. Baselitz (Muhaarar) complète le podium à trois longueurs. De retour aux balances, le jockey lauréat, Gary Sanchez, a déclaré au micro d’Equidia : « Le poulain a apprécié le terrain souple. Il a été très bien préparé le matin suite à sa dernière victoire. La dernière fois, il n’était pas du tout prêt. Mandalorian fait sa vraie valeur aujourd’hui. Le lot était meilleur. Sa performance est top ! »

Le Saint-Léger espagnol en point de mire

Ramon Avial Lopez avait expliqué que le programme du cheval allait le mener vers le Saint-Léger espagnol, qui se disputera le 24 septembre prochain sur les 2.800m de l’hippodrome de Madrid. Dans le périodique espagnol Black Type, il avait également déclaré après la précédente victoire de Mandalorian : « Après le Derby, je lui ai accordé de longues vacances. Qui plus est, avec l’épidémie de toux, je ne pouvais pas le travailler énormément ​​​​​​. Je savais qu’il risquait de manquer et cela m’inquiétait, même si je pensais qu’avec sa qualité, Mandalorian était capable de s’imposer ».

Un neveu de Wekeela

Mandalorian a été élevé à La Motteraye pour le compte de Dieter Burkle, lequel confirme sa forme actuelle avec une huitième victoire en France cette année en tant qu’éleveur. Présenté lors de la vente de yearlings d’août 2021 à Arqana, il a été acheté par Carlos Laffon-Parias pour la somme 55.000 €. C’est un fils de l’étalon de Darley Cracksman (Frankel) et de Matauri Jewel (Authorized), qui a remporté deux courses à l’âge de 3ans et 4ans sur notre sol. Au haras, outre Mandalorian, cette dernière a donné Matauri Gold (Golden Horn), lauréate de deux épreuves pour l’entraînement de Mathieu Brasme ainsi que Mercurius (Postponed), un 2ans à l’entraînement chez Gael Lemer. La deuxième mère, Moonrise (Grand Lodge), a quant à elle donné naissance à cinq gagnants, dont Wekeela (Hurricane Run), qui s’est imposé dans le Prix Chloé et les Matchmaker Stakes (Grs3), et s’est placée deuxième du Prix Saint-Alary, des Jenny Wiley Stakes et des Gamely Stakes (Grs1). À son tour, Wekeela est la mère d’Aunt Pearl (Lope de Vega), lauréate du Breeders’ Cup Juvenile Fillies Turf (Gr1).

Galileo

Frankel

Kind

Cracksman

Pivotal

Rhadegunda

St Radegund

MANDALORIAN (M3)

Montjeu

Authorized

Funsie

Matauri Jewel

Grand Lodge

Moonrise

Morning Queen

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires